par katherine09
-
#53411
Petit cas facile pour les premieres annee

Mme MARIE …….72 ans, consulte pour des douleurs du genoux
suivie pour un rh psoriasique depuis quatre ans par un confrere qui vient de partir a la retraite
traitement symptomatique !!!

Elle s’excuse de me deranger …..

je note au passage les yeux qui pleurent, et un nez qui coule
elle me precise que son catharre oculo-nasal est recurrent , il va , il vient
Larmoiement est abondant, doux, agg a la chaleur de la piece
L’ecoulement nasal aussi


se promene tous les jours avec son chien,
adore etre dehors, au frais
pourtant elle est frileuse , mais elle se couvre bien
elle « vit » ds son jardin
mais depuis une semaine, ses genoux sont douloureux, enfles
agg a la marche , amel par des compresses fraiches
elle est obligee de rester a la maison, » c’est pas top »
elle dort plutot bien, mais ses pieds brulent, et elle doit les sortir du lit
bon appetit, mange BIO, evite les graisses, les laitages
aime les douceurs, mais fait attention, aurait tendance a prendre du poids
elle a les mains geles , et ce depuis toujours

elle s’occupe de son mari parkinsonnien
ses cinq enfants la soutiennent bien
mais cela devient de plus en plus difficile : je la sens au bord des larmes

a l’examen :
les genoux sont roses et chauds
comme si une fer chaud etait pose dessus
agg mobilisation
amel par une compresse fraiche
le reste des articulations : RAS
ses jambes sont lourdes , un peu enflees
des varices depuis ses grossesses

surprise : un psoriasis prurigineux, au niveau des coudes
c’est AGG il y a quinze jours avant la poussee articulaire
il s’est passe quelque chose ? ne voit pas …….
Elle a tente d’apaiser le prurit, avec une pommade cort …… ( ce qu’il ne faut pas faire ) …. d’ou : POUSSEE DL DES GENOUX !!!!
ce psoriasis est apparu il y a cinq ans, a l’annonce du parkinson du mari ,
traite sans succes, avec des hauts et des bas

niveau de sante
miasme actif
XX LM1 une goutte du troisieme verre
suivi telephonique
par 20.100pic
Etudiant
#53421
bonjour Katherine
alors rapidement entre 2 consultes de garde je dirais
niveau de santé B bas niveau
miasme sycotique( cathares, douleurs articulaires suite suppression...)
PULS ( améliorée au grand air , timide et sensible, tendance à grossir, troubles veineux...)
Avatar de l’utilisateur
par Mulder
-
#53423
Bonjour Katherine.
Merci pour ce cas "facile".
Je crois que tout cas est facile pour celui qui maitrise bien :lol:

J'ai eu du mal à répertorier.
Cela qui m'a mis en erreur, ce sont ces pieds chauds:
MEMBRES / CHALEUR / Mbres sup / Main / froideur / pieds, avec / ou pieds très chauds et mains froides : SEP
Sepia (frileuse, triste, avec catharre chronique mais aussi déprimé, de mauvaise humeur, irritable et très indifférente, ce qui ne semble pas être le cas ici).

car je me suis surtout attaché à un seul signe particulier.... et non au tableau complet !

Puis le fait qu'elle soit au bord des larmes... ouh qqn qui aurait besoin d'être consolé... PUL en priorité.
J'ouvre ma matière médicale:
irritation catarrhale, stase veineuse, frileuse, ne supporte pas la chaleur, larme facile, grand besoin d'air frais, aversion pour les graisses, bas des jambes et genoux rouge violacés, aggravé par la chaleur

Tout semble correspondre !
Mais psoriaris ???
Est ce là une extériorisation du miasme et, forcément, appliquer une bonne couche de corti ne fera que rentrer la maladie encore un peu +...

Pourra t on avoir le suivi svp?
par katherine09
-
#53452
Je suis un peu étonnée du peu de réponses
Allez , un peu de courage, cen'est pas grave de se tromper , c'est le raisonnement qui compte dans ces exercices, le but est d'apprendre à voir ce qui est important
Rappel : soignez le malade , pas sa maladie :(
Avatar de l’utilisateur
par Mulder
-
#53453
Bonsoir.
En effet, c'est très calme ces derniers jours... :-(

A vous lire, on n'a pas la bonne réponse apparemment ?
Avez vous eu des nouvelles de la dame ?
par claire@
Diplômé PH
#53455
Comme apparemment c'est pas pulsatilla, je propose Guajacum qui, à l'inverse de Pulsatilla, est aggravé pas le mouvement et dont la partie atteinte est souvent chaude, gonflée et améliorée par les applications froides.
par VeroniqueB
Etudiant
#53457
Je retiens :


miasme sycotique :
suite de suppression
muqueuses -> articulations

amel à l'air frais
amel compresse fraîche
aggrav dans une pièce chaude
s'excuse de déranger
suite de mauvaise nouvelle
Avatar de l’utilisateur
par cyril.sf
Diplômé PH
#53465
La patiente "vit dehors" à l'air frais et elle est aggravée par différentes formes de chaleur (coryza) et
Elle est frileuse (Puls) mais finit par sortir les pieds du lit (Puls)
L'application de la pommade sur le psoriasis a permis à son miasme sycotique (tendance à prendre du poids) de s'exprimer un peu plus en déplaçant les symptômes sur l'articulation du genou (sycose)
Le reste des symptômes confirme Pulsatilla (symptômes de l'estomac, circulation agg par la grossesse) qui est au 3 degré dans l'inflammation du genou
Groupe c
Avatar de l’utilisateur
par Jean Umber
Diplômé PH
#53466
Il y a ici manifestement suppression de signes cutanés et déplacement vers les articulations : tout d'abord penser à Sulph. Les autres symptômes le confirment (pieds brûlants au point de les sortir du lit) ou ne le contrindiquent pas.
Il y a même l’œdème du genou
Malgré la frilosité (3éme d), Sulph est toujours aggravé par la chaleur et donc amélioré par la fraîcheur (de l 'air, des applications...)
Psore bien sûr
Je dirais (mais j'en suis bien moins sûr) Niveau A3 avec le danger de baisser si elle continue la cort...
Avatar de l’utilisateur
par Mulder
-
#53469
Marie n'a pas vraiment le profil de sulfur

-irritable, alors qu'elle s'excuse de déranger
-insociable, égoïste, alors qu'elle s'occupe de son mari malade
-fatigué en position debout, alors qu'elle vit dans son jardin et promène son chien
-désir d'alcool, de sucre et de graisse, alors qu'elle mange bio
-mains moites et chaudes, alors qu'elle a toujours froid aux mains

Cas pas du tout facile en fait :|
Avatar de l’utilisateur
par Jean Umber
Diplômé PH
#53470
Ce qui, à mon avis, contrindiquerait plutôt Sulph est l'écoulement non irritant nasooculaire.
Mais il faut trouver un antipsorique, c'est certain, qui présente cette tendance à découvrir les pieds et a les mains froides en même temps. Le seul antipsorique un peu plus doux et moins réchauffé que Sulph me semble être Calc

Le polycopié du Séminaire d'Argenteu[…]

Merci beaucoup, Fantine, pour ce lien. Il parle b[…]

Châtaignier - maladie de l'encre

Je prendrais plutôt la rubrique "pieds […]

Présentation

Bonjour, je m'appelle Patrick je fais de la Micro-[…]