par gautier sebastien
-
#53471
Bonjour a tous,
je me lance a mon tour , ça faisait un petit moment que je n'avais pas écrit mais je suis régulièrement tous ces cas cliniques passionnnant..alors voila mon raisonnement:
Pour moi cette dame présente une Psore latente , en train d'évoluer probablement vers un mode sycotique...je verrai donc chez elle un niveau de santé déjà B..en train de s'affaiblir...
Ce qui m'a marqué chez cette dame c'est l'apparition des douleurs aux genoux juste après la tentative de suppression du psoriasis par corticoides ; j'ai donc essaye de trouver une repertorisation, et en cherchant sur PC KENT on a :
douleurs genoux suite de suppression éruptions...et la on trouve SEPIA seul !..j'avais spontanément une image de PULSATILLA en lisant le cas clinique ...mais en le réétudiant plus profondément , je pense que SEPIA couvre bien et mieux ce cas de l'ensemble des symptômes physiques et psychiques (psoriasis coude, stases ...fatigue psychique pour s'occuper de son mari...)...c'est mon choix.
PS:on pourrait garder PULSATILLA en deuxième option( suit bien sépia d'après le répertoire).
Avatar de l’utilisateur
par Jean Umber
Diplômé PH
#53474
Effectivement, J'avais répertorisé sur 3 signes :
- écoulement doux
- tuméfaction genou /oedème
- Mains froides/ pieds chauds
ce qui donne Calc O3/D6/V5
et ensuite Sep O2/D4/V4

Mais avec cette rubrique "douleur du genou, suite de suppression d'éruption, et en supprimant la tuméfaction du genou, c'est Sepia qui sort.
par katherine09
-
#53489
bravo a 20 100pic qui a trouve la bonne reponse sans floriture :D

il s’agit d’un rhumatisme psoriasique evolutif
- maladie auto imune
- quand l’eruption disparaît ( suites a des suppressions intempestives), le rhumatisme apparaît
- rhumatisme est de type SPA, inflammatoire, destructeur, lytique, invalidant
une regle d’or : ne pas toucher a l’eruption ++++ risque de faire flamber

dans le cas qui nous occupe :
1 Marie a eu la chance de ne pas avoir ete traite par les biotherapies qui font fureur actuellement
2 mais la , elle a fait ce qu’il ne fallait pas faire : cortisoner localement son psoriasis ….
Le resultat ne s’est pas fait attendre : poussee inflammatoire d’ une articulation ( chaleur, rougeur, tumefaction, agg par la mobilisation)
Elle a eu, soit dit entre nous , de la chance, il aurait pu s’agir d’ une veritable attaque polyarticulaire ………la clouant au lit
Tout ce discours pour bien individualiser ce qui appartient a la maladie.
Et nous interresse que peu dans la recherche du remede

Que nous reste t-il pour venir a son aide ? les signes appartenant a la patiente
Elle est discrete , gentille , devouee , un peu plaintive
Les larmes ne sont jamais loin , hypersensible
Tendance a prendre du poids si elle ne fait pas attention
Evite les graisses , pas soif
Elle craint le froid , mais elle s’habille bien pour sortir
Recherche le frais , ce qui AMEL
Sort les pieds du lit la nuit
Catarrhe oculo-nasale , des varices , des jambes lourdes

Le remede est evident PULSATILLA LM1
- au premier jour, 3 secousses, une goutte du 3 verre, ( janvier 2017 )
- Des le lendemain le genou a desenfle
Les douleurs se sont attenues
- au cinquieme jour reprise d’une goutte du 3 verre secouer trois fois
plus de douleur
petite sortie de psoriasis le 10 jour
- on fait rien : laisser le temps au remede de finir son action
- au 15 j reprise d’une goutte du 3 verre , secouer dix fois
le cas patine plus rien ne se passe
- au 20 jour , une goutte du premier verre , secouer trois fois
eruption ne gratte plus et seche et disparaitra tranquillement
- au total , sur trois mois, le catarrhe oculo-nasal a disparu

- je l’ai revu il y a un mois , l’amelioration se poursuit ( octobre 2017)

le miasme sycose
le niveau de sante B , bas niveau

NB la malade est ravie............. et moi aussi ,
j’avoue que je debute avec les LM ,
ET je suis scotchee par les resultats , en douceur , et s’etalant sur le long terme
et pourtant je suis sure que j’aurai pu faire mieux ,

n’est ce pas Benedicte ? n’est ce pas Edouard ? :-o
Avatar de l’utilisateur
par Mulder
-
#53503
Ah ben quand même, je reprends un peu d'espoir en me disant que je n'étais pas trop à coté de la plaque :)
par didier
-
#53506
Très beau cas clinique que je viens de découvrir aujourd'hui, j'ai été surpris par le fait qu'elle exprime des symptômes PULS à tous les étages, c'est fascinant. C'est le genre de maladie que l'on bricole beaucoup avec des corticoïdes et autres. C'est vraiment une surprise pour moi.

Guérissez le malade, vous guérirrez ses organes c'est une illustration parfaite.
Merci Katherine,
C'est passionnant l'homéopathie quand même, je suis dans cette période. Tu peux galérer des années avec la médecine classique... rencontrer une homéopathie et tout le puzzle se met en place, une cohérence et un résultat à la suite. .

J'ai toujours envie de dire que le forum planète homeo, c'est le seul endroit où l'on peut avoir la preuve que l'homéopathie guérie. C'est peut-être l'effet de ma dose d' aujourd'hui. :lol:
par Delphinium
-
#62876
Je trouve Pulsatilla très bien indiqué pour cette collection de symptômes en lien avec le profil de cette dame, toute gentille et qui s'excuse. .. :D
par OLAF
-
#62885
Bonjour Katherine,

Perso, je suis loin des LM mais ma question me servira certainement plus tard.
Avec le recul et ta maîtrise actuelle des LM, une prise directe du 1er verre aurait il eu un avantage chez cette patiente de groupe B- à l'époque ?
Est ce cela que tu voulais dire dans ta phrase :" et pourtant je suis sure que j’aurai pu faire mieux ,..."
Perso j'y vois juste beaucoup d'humour dans ta phrase et donc grand respect pour ta perspicacité, car même si Puls était assez claire, c'est toujours l'interprétation du suivi de la 1ere prise (quand et comment répéter) qui est délicat en homéopathie, je trouve !
Merci pour tous ces cas d'étude .

Olaf

Est-ce l'enjeu du XXIÈME siècle? U[…]

Merci beaucoup pour toutes ces réponses.

Kozer (suite) : C'est tout même dingue c[…]

Avant de diffuser ce post j'ai fait une recherche […]