par katherine09
-
#7971
Mercredi 6 février il neige et il fait très froid depuis deux jours
Bénédicte a mal dormi , fatiguée, pas de t°,
Alternances de frissons et de chaleur
Nez coule aqueux
Toux sèche , par quintes , suffocante ,douloureuse
DL de la gorge agg par la toux
Agg allongée
Langue pâteuse ,sèche , soif
Douleur brulante de la gorge, a gauche
Agg en avalant à vide
Amel boissons chaudes
Pieds et mains froides
Hypersensible aux bruits
XXX
Sans effet ,

jeudi 13h
Plus de frissons , nez coule , éternuements
Recherche la chaleur
Agg allonge
Bouche sèche sans soif particulière
Les yeux brûlent
Gorge brûlante a gauche , amel boissons chaudes
J'en parle a Édouard. YYY
aggravation très nette , arrêt de YYY

Vendredi 6h
JE NOTE : t° élevée brûlante et moite
Agitation ,s'énerve pas qu'elle n'arrive pas a dormira cause du nez bouche
Un signe nouveau apparu : salivation et goût de métal dans la bouche
Gorge brûlante amel boissons chaudes
Ganglions sous maxillaires tuméfiés , brûlants
Agg nuit
ZZZ s'impose a moi
Mieux dans les dix minutes , elle s'est endormie , a dormi pendant 10 heures
Depuis l'amélioration se poursuit
Elle mouche , elle crache , elle élimine .......
Les ganglions ont disparu
Elle se sent bien

Un peu angoissant tout ca , d'autant que je rappele que Bénédicte est enceinte de 7 mois
J'admire surtout la confiance de mon gendre , qui lui ne croyait pas du tout à l'homéopathie '.......
Ma fille est née dans la soupe , pour elle la question ne se pose même pas
par didier
-
#7974
Bonjour, sans les détails:
Je présume que:
X bryonia
y lachesis
z mercurius solubilis
par globule
-
#7977
Bonjour Katherine,

dans un premier temps je pense que tu lui as donné hep sulf (le rd qui l'avait aidé lors de ..je ne sais plus..
douleurs de la gorge brulantes boissons chaude amél
douleur gorge à vide avalant agg

puis devant l'échec et l'agitation peut-êtr ars

en fin de compte avec la salivation, le goût métalique et la tuméfaction des ganglions: Merc
Avatar de l’utilisateur
par Edouard Broussalian
Staff
#7989
C'est un très joli cas qui vous montre tout l'intérêt de connaitre les relations des médicaments. La prescription que j'ai établie couvrait bien les modalités et derrière l'"échec" apparent le cas s'est magnifiquement précisé, il restait à notre Kat de le cueillir comme un fleur. Bravo.
Ayez souvent à l'esprit qu'un petit remède va débloquer le cas qui devient mille fois plus clair ensuite.
par yeliz
-
#7999
j'aurais dit arsenic aussi au début (surtout avec cet état d'angoisse que la situation impose),
je ne vois pas quel est le remède Y par contre.
et pour finir avec le gout métallique dans la bouche et le fait qu'elle s'énerve je pencherai pour Chamomilla.
Avatar de l’utilisateur
par Amy
-
#8007
X: Rhus-tox
Y: Sabadilla
Z: Mercurius
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#8008
Pour le 1er état, j'ai d'abord pensé, peut-être PHOSPHORUS avec cette douleur brulante et toux aggravé allongé mais le désir et amélioration par les boissons chaudes ne collent pas et m'amènent vers HEPAR qui colle bien avec l'horaire de début(petit matin, début matinée), l'étiologie de temps froid et l'hypersensibilité

Le 2ème état m'évoque SABADILLA, que j'avais déjà en ligne de mire pour le 1er état: avec en plus :

ces éternuements
davantage de frissons
les yeux qui brulent

le 3ème état m'évoque NUX-VOMICA
cette irritabilité marqué conséquences de ses symptômes:
dont cette obstruction nasale la nuit très caractéristique de NUX-V (avec son opposé la journée: coryza fluent le jour)
NUX-V est bien présent pour le gout métallique
et pour le gonflement des ganglions sous-maxillaires

X: HEPAR
Y: SABAD
Z: NUX-V
par globule
-
#8012
les remèdes qui présentent
une salive au gout métallique : (1)bism., (1)cedr., (2)cham., (1)cimic., (1)cimx., (2)coc-c., (1)jatr., (1)kali-bi., (1)kali-chl., (1)lyc., (1)merc., (2)phyt., (1)ran-b., (1)thuj., (1)zinc.
la douleur gorge à vide
les douleurs brulantes de la gorge
la tuméfaction des ganglions
merc et kali-bi ( tiens il y a aussi kali-chl qui ne couvre pas tout ;)
il se peut que Kali-bi ait soulagé ;)
Beau dimanche hivernal enneigé et ensoleillé!!
par Anne
#8014
Le remède X m'évoque ARSENIC, remède de début de rhume sans fièvre
Alternance de frisson
Douleur de gorge agg en avalant à vide
Douleur de gorge amél par les boissons chaudes

Pour Y : SABADILLA
avec ses éternuements, son nez qui coule, les yeux qui brulent, le désir de boisson chaudes, les pieds glacés

Pour Z : MERCURIUS
salivation, goût metallique
tuméfaction des ganglions
agg nuit
par Ovicar
#8027
Bonjour,

Pourquoi pas du style Nux-V., puis mercurius bi-iodatus et en se concentrant sur le nouveaux symptôme, Salive métallique au goût : bism., cedr., cham., cimx., cimic., coc-c., jatr., kali-bi., kali-chl., lyc., merc., phyt., ran-b., thuj., zinc. en extraire cimicifuga peur primale de l'accouchement, hypersensibilité au bruit, est appelé le lachésis froid.

Dans l'attente de la solution, merci pour le cas.
par katherine09
-
#8028
Je ne comprends pas bien ta DÉMARCHE
Celle qui était angoissée , c'était moi , Bénédicte était quant a elle nullement angoissée , juste fatiguée , car elle ne pouvait pas dormir avec le nez bouche
par Ovicar
#8030
Bonjour,

Ok c'était une interprétation non avenue, avec le commentaire final du cas. Ça reste un simple aigu sans peur de l'accouchement.
par katherine09
-
#8248
XXX LACHESIS
Alternance de froid et chaud , pas de transpiration
Toux seche ,quinteuse épuisante ,suffocante , douloureuse
Gorge brûlante agg en avalant à vide ,agg par la toux , redoute de boire++++
Douleur gorge a gauche ++++
Langue sèche avec soif mais redoute de boire car agg beaucoup ,
le symptôme boissons chaudes amel la dl de la gorge me semblait discutable!!! :
c'était surtout redoute de boire , ++++++
et les boissons chaudes devaient anesthésier la douleur de la gorge , .......
Hypersensibilite

Le diagnostique différentiel
HEPAR SULF a très froid , mécontent , geignant, fatigue
t° avec transpiration abondante
Toux suffocante avec diff pour respirer , agg au moindre froid
Gorge est piquante , écharde +++
Svt + Herpès, et aphtes
Agg allonge
Hypersensible

BRYONIA : l'irritabilité
Trop chaud , recherche le frais
Transpiration abondante
Toux quinteuse douloureuse
Gorge peut être brûlante , agg déglutition
douleurs agg par le moindre mouvement
Soif de grande quantité d'eau froide
Les symptômes de nez sont peu importants

NUX VOMICA

Échec
je me trouve vraiment dans une impasse , et je déteste bricoler , j'appelle Édouard
YYY SABADILLA ( je n'y ai même pas pense !!!!!!....je me posais la question de HEPAR )
une LACHESIS qui est amel par les boissons chaudes
Et effectivement au regard de la MM. cela colle bien

Mais non, CE N'EST PAS ENCORE LUI
aggravation de la situation
Je sens qu'il faut s'en sortir à tout prix
Je Reprends , par l'intermédiaire de mon gendre, l'interrogatoire et l'examen
( je suis a 600 km de chez elle )
ZZZ s'impose a moi et la , je suis " sûre " de mon remède MERC SOL
Transpiration moite huileuse ++++
Agitation et anxiété. Agg la nuit ++++
Frissons
Visage pourpre
Salivation , goût de métal +++++
Gorge brûlante +++
Voix enrouée
Ganglions sous Max tuméfiés et brûlants +++++
Yeux qui brûlent

Je reprends l'histoire depuis le début , rien qui pouvait m'orienter vers Mercurius
C'est SABADILLA qui a révélé Mercurius
La mauvaise prescription était LACHESIS , ( honte à moi ! )

Après cet épisode aiguë , il faudrait penser à prescrire l'antimiasmatique
A suivre ......dans suites et fin ( j'espère )

Est-ce l'enjeu du XXIÈME siècle? U[…]

Merci beaucoup pour toutes ces réponses.

Kozer (suite) : C'est tout même dingue c[…]

Avant de diffuser ce post j'ai fait une recherche […]