Page 1 sur 2

Le petit chat est mort

Publié : 14 avr. 2019, 15:53
par katherine09
vois Amaury 6ans pour des nausées tenaces évoluant depuis 6 mois
Ces nausées se sont installées du jour au lendemain
Inutile de dire qu'il a consulté gastro neuro, ophtalmo, psychiatre .........

Les nausées , c'est toute la journée
Pis le soir
S'accompagnent quelquefois
de douleur ds le ventre
Et de douleurs au front
Douleurs aiguës avec agitation , AGG couche
Paradoxalement il dort bien et mange bien
Pas de fièvre , pas maigri
L'examen clinique est normal
ces nausées lui polluent la vie !!!!
A l'école , il vit en marge , ne participe plus
Il s'est passé qqchose ?? J'insiste ..... Et re - insiste
Ah oui : notre petit chat s'est fait écrasé, Et c'est Amaury qui l'a trouve.........
L'évocation de l'événement déclenche une Crise de larmes violente, soudaine , inattendue
Amaury se réfugie ds les bras de sa maman
" j'en ai assez, je vais mourir"
XX 1000 K une goutte du 3 verre chez moi .

Re: Le petit chat est mort

Publié : 14 avr. 2019, 18:49
par Aurelie
Maladie d'apparition soudaine chez ce petit garçon, état de choc suite de traumatisme/frayeur après avoir découvert son chat mort, illusion qu'il va mourrir.

Je pense à ACONIT

Re: Le petit chat est mort

Publié : 14 avr. 2019, 21:35
par annick
Ma première idée a été Arsenicum :
deuil, agitation, peur de la mort (je vais mourir)
Et comme Katherine s’étonne qu’il dorme bien et n’ait pas maigri comme pourrait on l'attendrait chez Ars…

Si je répertorise, je trouve Lycopodium :
-suite de chagrin
-nausée constante
-douleurs avec agitation
-aggravation 16-20h (c’est le soir pour un enfant de 6 ans ?)

On ne peut pas exclure Aconit avec le choc d’avoir trouvé son chat écrasé, les douleurs avec agitation, la panique et la mort quand il en parle

Re: Le petit chat est mort

Publié : 15 avr. 2019, 02:38
par fatiha agadir
bonsoir .
en lisant le cas je pense a Aconitum pour les raison suivantes:
-la brutalité et la soudaineté des ymptomes
-douleurs aiguës avec agitation
-suite à une expérience effrayante ( le fait qu il a vu son chat écrasé)
- la peur de la mort et prédit même sa mort (je vais morir).

Re: Le petit chat est mort

Publié : 16 avr. 2019, 08:39
par heythem
J hésite entre triticum vulgare et phosphorus

Re: Le petit chat est mort

Publié : 16 avr. 2019, 09:49
par Anne
C'est toujours difficile de répondre à un cas papier, sans ressentir l'ambiance, ni voir la personne
A la lecture du cas, la soudaineté de l'évènement et l'état de panique à la fin de la consultation semblent transparaitre et pourraient orienter vers aconit, avec cette suite de choc (avoir découvert le petit chat mort ), ainsi que le pressentiment de mort

Mais je me pose la question de savoir comment interpréter le "j'en ai assez, je vais mourir" : pressentiment, pensée, désir de mort, ...?
"J'en ai assez" ( = envie de mourir ) me ferait préférer Ars, qui présente :
un fort tropisme de nausées
le réconfort dans les bras de sa mère
les suites de deuil, les pleurs
l'agg le soir
l'agitation ( mais aconit couvre aussi l'agitation..)

Re: Le petit chat est mort

Publié : 16 avr. 2019, 14:06
par VeroniqueB
Mais alors.....pas de réponses ?
Allez les premieres et deuxièmes années on vous laisse la priorité ;)

Re: Le petit chat est mort

Publié : 17 avr. 2019, 20:25
par Machourmarzak
PSYCHISME / FRAYEUR, affections suite de / accident, après avoir été témoin d'un
PSYCHISME / PROPHÉTISER / prédit l'heure de sa mort (Voir Mort-Pressentiment-Prédit)
Acon

Re: Le petit chat est mort

Publié : 17 avr. 2019, 20:34
par Thibaut Drôme
Instinctivement je dirai aconitum !
Sinon en fonction Natrum Muriaticum avec les détails.

Re: Le petit chat est mort

Publié : 17 avr. 2019, 21:29
par OLAF
Un p'tit coup d'Aconit
Pour le choc d'un enfant de 6 ans qui découvre son chat mort...

"Suite de frayeur, choc émotif."
ça cale pas mal aussi sur ...;
" Crises d’angoisse brutales avec peur d’étouffer" (d'accord on a pas dit qu'il étouffait il a juste dit qu'il allait mourir ...c'est pas mal déjà à mon avis
Dans la MM de l'homéo. pédiatrique on trouve de plus ...
1)" antécédents de confrontation tragique avec la mort;"
2)" États aigus brusques et violents. États suraigus et graves, intenses, d'emblée d'intensité maximale "
3)" Accès de panique violente avec grande surexcitation nerveuse, agitation, épouvante, se terre sous les meubles, est persuadé que sa mort est imminente, "
>>>...ici "se sert dans les bras de sa mère" ...moi je dis que ça peut servir de meuble les bras d'une mère LOL :D
Bon j'ai mis plus de 10' pour les confirmations mais si c'est juste je l'avais au bout 1'

Verdict ?
A bientôt
Olaf

Re: Le petit chat est mort

Publié : 17 avr. 2019, 22:42
par Rousseau Christophe
Je propose Aconit.

- Les douleurs aigües, violentes.
- L'agitation
- La peur extrême suite à la découverte du chat mort
- L'interprétation de la mort du chat l'a tellement paniqué qu'il l'a projette sur lui en ayant peur de la mort.

Re: Le petit chat est mort

Publié : 18 avr. 2019, 08:44
par belette99
Notions de choc + frayeur = chagrin suite à la découverte de son petit chat écrasé.
Chagrin qu'il ne verbalise pas mais qu'il somatise sous forme de spasmes (Nausée +++, douleurs abdominales)
Douleurs localisées au front
signes contradictoires dans nausée et appétit conservé, mal être flagrant (se renferme, s'isole) et bon sommeil.
les sanglots qu'il a essayé de retenir jusqu'au bout et la seul évocation du chat l'a plongé dans le désespoir (j'en peux plus, je vais mourir) et il ne peut plus se retenir, ça sort violemment, un peu disproportionné.
Je pense à Ignatia
DD : ip pour spasmes (nausée) et chagrin, mais l'étiologie du chagrin serait plus la colère et l'indignation et il y aurait plus de vomissements avec langue propre et appétit modifié.
Puls pour le chagrin et les signes contradictoires mais il manque le côté spasmé et il aurait été plus geignard, plus accroché à sa maman, il aurait recherché la consolation et pleuré plus facilement.
Stram pour le côté suite d'impressions violentes auxquelles il n'a pu échappé avec spasmes mais il manque le chagrin et peut être une certaine violence qu'il aurait manifesté au moins dans son sommeil ou dans la cour de récré.

Re: Le petit chat est mort

Publié : 18 avr. 2019, 10:02
par Delphinium
Bonjour à tous !
Je pense que le médicament est Aconit
Nausée 2 ème degré
Installée subitement suite à la découverte de son petit chat mort.
Douleurs aiguës et agitation
Douleurs ventre et front
Dit qu'il va mourir

Re: Le petit chat est mort

Publié : 18 avr. 2019, 21:57
par Saraf
Ma réperto me sort Nux mais je ne reconnais pas le profil de Nux dans ce petit garçon.

Sinon avec mes maigres connaissances, je pense à Aconit.
- Agg. la nuit
- Anxiété avec céphalées
- Illusion qu'il va mourir
- Crise de larmes violentes!

Ou à Ars dans les suites de décès mais il serait plus agité avec la peur d'être seul, ce qui n'est pas son cas puisqu'au contraire il se met en marge et s'isole.

Re: Le petit chat est mort

Publié : 19 avr. 2019, 07:33
par Francisco66
L'ambiance du cas évoque Ignatia, douleur par crise, avec le paradoxe mange et dort bien. Isolement à l'école, Théatralisme "je vais mourir" et grâce à ta persévérance la causalité ( découverte du chat écrasé) donc j'ai retenu la rubrique affections suite de chagrin KN d' Ignatia. Par contre si on ajoute nausée le soir et douleur agg le soir Pulsatilla ressort (mais sans KN), d'autant plus qu'à l'évocation du "drame" il a une crise de larmes et recherche le réconfort dans les bras de sa mère ce que n'aurait peut-être pas fait Ignatia. Je reste quand même sur Ignatia en premier et Pulsatilla en 2 si échec