par Terrasienna
Staff
#59081
Je sais que ça n'a rien à voir avec l'homéo (vu de loin) mais Julian Assange lanceur d'alerte vient de se faire arrêter et extrader de l'ambassade équatorienne en GB où il était réfugié. Aucun pays ne l'a protégé. Il va droit vers des tortures et la mort aux USA alors qu'il est ressortissant Australien. J'ai mal et l'impression d'être en 1941 dans une guerre qui ne finit jamais.
Avatar de l’utilisateur
par Edouard Broussalian
Staff
#59085
C'est révoltant et comme d'habitude on va faire courir les bruits qu'il est pédophile, pornographe, que ses affirmations ne sont pas scientifiquement prouvées et qu'en plus il met du sucre dans son café.
par Emile
-
#59100
Et pendant de temps, en France, on déclare comme fiché S les lanceurs d'alertes qui irritent les puissants du moment :

De MEDIAPART :
L’écrivain qui voulait à tout prix lire sa fiche S
14 avril 2019 Par Michel Deléan

Ancien haut fonctionnaire, écrivain et militant des droits de l’homme, Thomas Dietrich est considéré comme un opposant par plusieurs pays de la Françafrique. Cela lui vaut d’être fiché S. L’État refuse de lui communiquer sa fiche. Il insiste.

Ce fonctionnaire était déjà intervenu lors du lancement de l'opération VACCINATION OBLIGATOIRE par la ministre de la santé TOURAINE .... qui a abouti avec celle qui lui a succédé ...
29 Février 2016: M. Thomas Dietrich, que le SML qualifie de lanceur d’alerte, dénonce la « mascarade de démocratie ».

Après la censure partielle de tiers payant généralisé du Conseil constitutionnel, Mme Marisol Touraine se fait à nouveau tacler par les fonctionnaires de son propre Ministère.

Depuis 4 ans, on savait que rien ne tournait rond au « château de la santé ». La forteresse a déjà tremblé à plusieurs reprises, entre les départs de ses directeurs de cabinets, la censure du dispositif sur le tiers payant généralisé… et désormais la démission de M. Thomas Dietrich, haut fonctionnaire, responsable du secrétariat général de la Conférence Nationale de Santé (CNS) qui raconte, dans 28 pages, les pressions de sa hiérarchie pour orienter les avis de la CNS.

« Comme la loi l'exige, l'an dernier j'ai alerté plusieurs fois le directeur général de la Santé, Benoît Vallet, sur l'absence d'indépendance de la CNS, notamment sur la question de la vaccination, un grand sujet sur lequel un cabinet ne peut décider seul sans tenir compte de l'avis des gens du terrain. Considérant fin décembre que ces alertes n'avaient pas été entendues, j'ai dit que je partirais fin février. Vendredi, j'ai envoyé ma démission et j'ai distribué aux membres de la Conférence le rapport de 28 pages destiné à l'inspection générale des affaires sociales pour qu'ils sachent ce qui se passe en coulisse. »

La démocratie participative devient un prétexte pour ne pas écouter les effecteurs.
Avatar de l’utilisateur
par Belladonna
Diplômé PH
#59121
Non Terrasienna. L'un des membres du forum a cliqué pour rapporter mais rapporter signifie que vous considérez ce message comme illicite. et je pense que ce n’était pas le sens de sa démarche. il tenait juste à faire savoir que la majorité des gens ne savent pas qui est Assange et autres lanceurs d'alerte
Nouvelle !

Bonjour à vous, Merci à tous pour vo[…]

Bonsoir à la communauté ! Je viens […]

La pilule de l'obéissance

Les gamins ont besoin de se défouler. Nous […]

Aide pour suivi de dose...

oui, il y a un truc avec la posologie. Pourquoi ne[…]