Page 2 sur 2

Re: Amélioration du terrain et homéopathie

Publié : 15 sept. 2021, 09:45
par Christian42
Merci beaucoup, Emile, pour cette réponse éclairante. Nouveau en homéopathie uniciste, je n'avais pas pensé à cet aspect des choses.
Après un petit retour sur moi-même, les souvenirs sont revenus : au bout d'une dizaine de jours de cure, le soufre m'a rendu malade, et me donnait des nausées – à tel point que mon médecin de cure a supprimé de mon programme le grand verre d'eau sulfurée à boire quotidiennement à la fin du parcours (bain sulfuré, marche sous la vapeur de soufre, etc...) Mais cela n'a pas servi à grand-chose, parce que, après deux heures dans les vapeurs de soufre, on est imprégné pour la journée.
Par la suite, je n'ai plus jamais supporté le soufre. Quand, 35 ans après, mon homéopathe m'a donné sulfur, j'ai fait une grosse réaction, et n'ai pas pu le supporter, même en 200K.
Il va falloir que je présente mon cas à un uniciste digne de ce nom.
En tout cas, merci de vos lumières ! :)

Re: Amélioration du terrain et homéopathie

Publié : 15 sept. 2021, 13:18
par nico_juju
200k c'est déjà pas mal je trouve pour commencer un chronique. Surtout si la personne est sensible. Vous l'aviez eu en dose liquide ou dose sèche ?

Re: Amélioration du terrain et homéopathie

Publié : 15 sept. 2021, 17:00
par Emile
Christian42 a écrit : 15 sept. 2021, 09:45 Merci beaucoup, Emile, pour cette réponse éclairante. Nouveau en homéopathie uniciste, je n'avais pas pensé à cet aspect des choses.
Après un petit retour sur moi-même, les souvenirs sont revenus : au bout d'une dizaine de jours de cure, le soufre m'a rendu malade, et me donnait des nausées – à tel point que mon médecin de cure a supprimé de mon programme le grand verre d'eau sulfurée à boire quotidiennement à la fin du parcours (bain sulfuré, marche sous la vapeur de soufre, etc...) Mais cela n'a pas servi à grand-chose, parce que, après deux heures dans les vapeurs de soufre, on est imprégné pour la journée.
Par la suite, je n'ai plus jamais supporté le soufre. Quand, 35 ans après, mon homéopathe m'a donné sulfur, j'ai fait une grosse réaction, et n'ai pas pu le supporter, même en 200K.
Il va falloir que je présente mon cas à un uniciste digne de ce nom.
En tout cas, merci de vos lumières ! :)
Ah oui, c'est encore autre chose, vous avez fait une overdose de soufre qui vous y a rendu hypersensible. Votre histoire est une belle illustration du cours sur l'idiosyncrasie.

Re: Amélioration du terrain et homéopathie

Publié : 15 sept. 2021, 18:10
par Christian42
Je n'en suis pas encore là, je viens juste de commencer le pack 1. J'ai énormément de choses à apprendre, merci d'avoir commencé à m'orienter. Je me rends en effet compte que 200K en dose sèche était déjà très fort, surtout pour un hypersensible comme moi. A la décharge du complexiste concerné, je n'avais pas du tout pensé, à l'époque, à lui parler de mes deux cures de soufre. Si je l'avais mis au courant, il aurait sans doute été plus prudent.
Je vais maintenant explorer la question, et vous tiendrai au courant des développements, s'il y en a. Merci encore à vous deux.

Re: Amélioration du terrain et homéopathie

Publié : 16 sept. 2021, 13:22
par Rousseau Christophe
Bonjour,

Effectivement, il faudra certainement repasser par une basse centésimale (6C) et monter progressivement pour dompter cette hypersensibilité.

Re: Amélioration du terrain et homéopathie

Publié : 16 sept. 2021, 16:56
par Christian42
Je ne sais pas. Je viens de consulter une homéopathe uniciste qui pense que je suis lycopodium, et m'a donné Lyc 200K pour commencer pendant trois semaines. Nous verrons bien.

Re: Amélioration du terrain et homéopathie

Publié : 16 sept. 2021, 17:00
par Clo
Gloups ...
Lyc pendant 3 semaines ?
Dose quotidienne ?
Sec ou liquide ?
Un ancien étudiant PH ?

Re: Amélioration du terrain et homéopathie

Publié : 16 sept. 2021, 22:19
par Christian42
Non, je me suis mal exprimé. Dose hebdomadaire, trois fois, et examen de ce que ça donne.