#61880
Oui, c'est clair que les chinois et toute l'Asie deviennent leaders désormais à tous niveaux. C'est plutôt pas mal pour nous, dans la mesure où ils promeuvent la médecine chinoise, et qu'ils mènent le programme de structuration des médecines alternatives de l'OMS.
Cependant, la manière dont la chloroquine est plébiscitée dans les milieux où règnent habituellement les médecines alternatives me gêne un peu. Déjà parce que c'est de la chloroquine. Ensuite parce que pousser à sa prescription revient à écraser tout principe de Nuremberg, ces fameuses lois que nous invoquions pour protéger les droits du patient à choisir ce qu'il souhaite pour préserver sa santé. Les chinois n'ont pas la même culture que nous, le groupe prime sur l'individu. En outre il n'y a pas suffisamment de recul pour prescrire cette molécule. Ok cela vaut probablement le coup dans les situations où il faut "trier" les patients pour la réa, mais sinon...Je suis certaine que les labos seraient très contents qu'on s'assoit sur ces principes...
Le Pr Raoult a toujours des intuitions fulgurantes, il a le mérite d'ouvrir sa bouche assez fermement et de bousculer le conformisme ambiant, je vois aussi un syphilinum probable (le comble pour un infectieux!), clairvoyant mais très cowboy quant à la condition humaine...
Jean Umber aimais cela
#61887
Raoult sent le soufre ! :lol: Pour moi il a tout d'un Sulfur , à commencer par la dégaine
Je vous recommande le portrait très contrasté que fait Catherine Coulter de ce polychreste
#61892
Je lis que cette Chloroquine est proche d'une autre molécule la Flavoquine. Elles ont toutes deux été utilisées en prévention et traitement du paludisme.

J'ai eu une expérience d'utilisation en groupe de la Flavoquine au début des années 80 pour faire la prévention du paludisme en zône Falciparum. Une jeune femme du groupe qui prenait cette Flavoquine s'était mise à faire infections sur infections, dont au début des angines, (à l'époque j'avais fait le rapprochement avec le tout nouveau SIDA sur ce point) et présentait un effondrement de son nombre de globules blancs. La jeune femme avait été rapatriée en métropole, placée en chambre stérile et c'est un peu un coup de chance qu'un médecin ait fait le rapport entre son état et la Flavoquine ce qui a certainement permis de la sauver.

Pour ma part je n'ai observé à l'époque aucun effet particulier de cette Flavoquine sur mon état ...

Mais cette Flavoquine a finalement été retirée de son indication pour le paludisme depuis fin 2007. Sans doute sur ce plan la Chloroquine est-elle mieux tolérée.
#61895
Structurellement, la flavoquine me semble beaucoup plus immunosuppressive que la chloroquine, car elle présente un cycle aromatique substitué par 3 substituants dont les effets s'additionnent.
#61916
Hum...cela devient le dernier médicament miracle :grinning:

https://guerir-du-cancer.fr/the-additio ... carcinoma/

L'ajout de chloroquine et de metformine à Metabloc induit une chute rapide des marqueurs tumoraux dans les carcinomes avancés
Laurent Schwartz *1,2 , Jean Gabillet1, Ludivine Buhler1,-Marc Steyaert1

Résumé
Contexte : L'association de l'hydroxycitrate et de l'acide lipoïque s'est révélée efficace pour réduire la croissance du cancer chez les souris. Les premiers rapports suggèrent une efficacité majeure dans les cancers humains avancés.
Patients et méthodes : Trois patients atteints d'un cancer chimiorésistant avancé ont été traités par une combinaison d'acide lipoïque et d'hydroxicitrate (MetablocTM) suivie de l'ajout de metformine et de chloroquine. Un autre patient a été traité par une combinaison de Metabloc et de cyclosérine
Résultats : Les effets secondaires du traitement métabolique sont légers. Le traitement par Metabloc a entraîné une baisse transitoire du marqueur tumoral. L'ajout de chloroquine et de metformine a entraîné, en une semaine, une nouvelle diminution du taux de marqueurs tumoraux. La question de savoir si cette baisse du marqueur sera maintenue est ouverte.
Ces résultats sont conformes aux données publiées sur les animaux. Ils mettent également en évidence l'extrême réactivité et la variabilité des cellules cancéreuses. Des essais cliniques randomisés sont en cours de définition pour confirmer l'efficacité majeure du traitement métabolique.
#61924
annick a écrit : 21 mars 2020, 04:05 Hum...cela devient le dernier médicament miracle :grinning:

https://guerir-du-cancer.fr/the-additio ... carcinoma/

L'ajout de chloroquine et de metformine à Metabloc induit une chute rapide des marqueurs tumoraux dans les carcinomes avancés
Laurent Schwartz *1,2 , Jean Gabillet1, Ludivine Buhler1,-Marc Steyaert1

Résumé
Contexte : L'association de l'hydroxycitrate et de l'acide lipoïque s'est révélée efficace pour réduire la croissance du cancer chez les souris. Les premiers rapports suggèrent une efficacité majeure dans les cancers humains avancés.
Patients et méthodes : Trois patients atteints d'un cancer chimiorésistant avancé ont été traités par une combinaison d'acide lipoïque et d'hydroxicitrate (MetablocTM) suivie de l'ajout de metformine et de chloroquine. Un autre patient a été traité par une combinaison de Metabloc et de cyclosérine
Résultats : Les effets secondaires du traitement métabolique sont légers. Le traitement par Metabloc a entraîné une baisse transitoire du marqueur tumoral. L'ajout de chloroquine et de metformine a entraîné, en une semaine, une nouvelle diminution du taux de marqueurs tumoraux. La question de savoir si cette baisse du marqueur sera maintenue est ouverte.
Ces résultats sont conformes aux données publiées sur les animaux. Ils mettent également en évidence l'extrême réactivité et la variabilité des cellules cancéreuses. Des essais cliniques randomisés sont en cours de définition pour confirmer l'efficacité majeure du traitement métabolique.
C’est sympa d’avoir fait une petite synthèse car bcp de mal en anglais et en plus avec ce vocabulaire
:confused:

Est-ce possible d'avoir leurs coordonnées p[…]

Oui vous n'avez pas lu mon MP . il est toujours n[…]

Bonsoir Fantine, Effectivement je n'ai pas donn&ea[…]

Nouvel arrivant du vaucluse

Bonjour à tous, J'ai 45 ans, je suis naturo[…]