#61968
Tant que nous ne sommes pas capables de dire avec certitude que nous sommes devant un cas de Covid19, nous serons condamnés à confondre des états aigus saisonniers (grippe, etc) avec la pandémie. C’est sans doute la raison pour laquelle on semble être placés devant une diversité de remèdes différents: Phos, Eupatorium ou Bryonia, voire Ars mais qui sont autant de médicaments communs d’états grippaux. Or il est de plus en plus clair que le virus ne présente pas un état grippal initial, les signes de coryza étant réduits au strict minimum comme un écoulement clair.

Un de mes étudiants qui fait son internat en réa m’écrit:

« Visiblement, les symptômes apparaissent progressivement. En général entre le 7° et le 10° jour de symptôme, il y a une majoration brutale de la symptomatologie :
Souvent un SDRA qui peut nécessiter l’intubation, sont peu compliants au respirateur et la sédation est souvent compliquée.
Après, c’est assez triste de voir notre attitude presque exclusivement contemplative dans cette prise en charge. Pas de traitement, quand la ventilation est trop mauvaise, les patients sont mis sur le ventre pour changer les territoires pulmonaires ventilés.
Cependant si ce cap est passé c’est gagné en peu de temps les patients sont presque sevrés en O2 et peuvent remonter en service de mal inf.
Pour ce qui est de la clinique :
on est en réa donc forcément les patients sont « choqués » donc extrémités froides, polypnéiques, peu de confusion. Une fièvre en plateau aux alentours de 38.5.
Et je les trouve relativement peu anxieux par rapport au climat général et ce qu’ils peuvent entendre sur ce virus.
Ce qui peut frapper comme signe c’est l’anosmie (et agueusie) sans congestion nasale. »

Jusqu’à present j’ai lu bien des spéculations basées sur les signes les plus communs de la pathologie, ce qui est une bonne manière de raisonner à côté de la plaque. Suite à mon expérience du choléra en effet j’ai vite appris qu’un seul cas aux caractéristiques claires suffit pour fournir l’indication du remède. Je vous laisse relire les §100 et suivants de la 6ème édition.

Voici deux jours j’ai eu enfin un premier cas qui a été près de se faire hospitaliser, mais comme il lui manquait quelques signes cliniques et que la gravité de la dyspnée n’était pas suffisante pour le garder on l’a éconduit. Je n’ai pas la preuve formelle du Covid19 mais l’ensemble du tableau est très évocateur. Voici l’observation qui m’a permis de mettre la main sur le médicament:


Patient de 30 ans, a été à l’hôpital, comme il n’avait pas tous les symptômes dont l’anosmie, on lui a refusé les tests et s’est retrouvé chez lui. Voici l’observation
A Madrid voici 2 semaines voir match de foot
deux semaines après
eu du mal à respirer
à midi pile
Comme si les poumons étaient écrasés
était obligé d'avoir de grandes respirations
comme si j'étais à plat ventre avec les poumons écrasés
comme si le coeur était serré ou sous pression
Toussait un peu mais pas bcp une toux sèche
Etait angoissé
cherchait une position
sur le ventre les bras écartés
Courbatures dans les jambes
Le nez coulait clair
juste de l'eau
Le premier jour eu des transpirations du front
transpiration chaude
A refait hier une crise de dyspnée
on lui a expliqué que c’était l’anxiété et le stress
a parlé de ses douleurs du coeur comme s'il était serré
ECG RAS
eu de fortes palpitations
on lui a prescrit du Xanax
Ne sentait plus ses jambes
comme si avait le sang coupé
Toujours à deux doigts de tomber dans les pommes
avec le coeur qui me serrait
Etait prostré allongé et ne pouvait plus bouger
arrivé en ambulance j'ai cru que j'allais tomber
Hier
eu la diarrhée
était obligé d'avoir une couverture sur lui
Mal de tête terrible
surtout la nuit
se réveillait avec le mal de crâne
sur le devant de la tête
Comme une boule dans la gorge
qui est gênante
mais ne produit pas de douleur en avalant
gorge sèche
(sa copine même en buvant avait l'impression que la gorge restait sèche)
Mal à respirer le soir avant de s'endormir
la crise est arrivée vers 23 h
d'un seul coup en bas il prenait l'air et ne parvenait plus à respirer
Douleurs hier sous les poumons
comme sur les côtes
sous le sein
comme des grosses courbatures



Seul AMMONIUM CARB reste envisageable. Pour ce qui est de la détresse respiratoire et des nombreux signes thoraciques, je vous laisse vérifier dans la matière médicale.
AMMONIUM CARB est un médicament que j’ai souvent prescrit à l’hôpital dans les dyspnées, notamment dans les OAP, avec les résultats « magiques » habituels de l’homéopathie. Je ne m’attendais pas à le voir surgir ici.


J’ai donc commencé à le prescrire chez tous les patients suspects que je réussirais partiellement avec NUX, BRY ou EUP. Voici les nouvelles d’un de mes jeunes étudiants qui m’écrivait il y a 2 jours après ma prescription de kali:
Hello j'ai pris kali carb 200 6 fois dans la nuit. J'ai trouvé un léger changement au niveau respiration et douleur dans le dos. Autrement j'ai pris un bain chaud et un bouillotte du coup ce matin j'ai 40 sans transpiration avec un mal de crâne comme si j'avais pris une cuite au vin blanc. J'ai pas réussi à dormir que durant des faibles période genre 1 minutes. J'étais plutôt agité je me suis retourné un grand nombre de fois et je bougeais les jambes. Ce matin en me levant je tourne un peu j'ai soif et j'ai un symptôme que j'ai parfois quand je suis fatigué. C'est une espèce d’endolorissement juste au niveau du thorax au dessus du cœur légèrement a gauche. Au touché je ne ressens pas beaucoup de sensation comme si c'était endormi.
J'ai toujours des douleurs articulaires un peu partout et surtout dans les pieds et talons quand je marche.

Hier soir le 21:
j'ai toujours 40 de fievre et j'ai pris du 50mf en kali toute les 2 -3 h. j'ai eu aussi les symptômes de dyspnée qui me reveille hier soir. Du coup c'est dans kali carb et dans ammonium. c’est peu être pas con d'essayer. et j'ai de la fièvre avec besoin de chaleur. j’ai pas l'impression d'avoir de la fièvre.
j'ai mal au crane, le nez bouché, mais j'ai vraiment 40 toute la journée.
j'ai aussi l'impression d'n gout bizarre dans la bouche.
j'ai eu des douleurs au rein dans le bas du dos et dans la couille ou le cordon droite. ça dure quelque seconde
dans la maison il fait 27 et je suis bien habiller avec une capuche

Ce matin du 22:
Salut voici les News pour am-c.
J'ai pris hier soir vers 22h en 50m Fincke une moitié de bouchon. J'ai ressenti une légère lucidité peu être un petit effet flash.
J'ai repris 30 minutes après une gorgée.
Puis je suis allé au dodo avec mon 40.3 de fièvre très bien habillé et sous les couvertures.
Je me suis endormi presque immédiatement.
Après réveil vers 00h je sens mieux et besoin de me découvrir.
Température 39.
Reprise de la dose puis dodo jusqu'a 6h température 38.2.
Respiration profonde mais pas désagréable.
Douleur de tête -50%
Douleur osseuse -70%
Vertige quand je me lève -40%
Nez débouché.
Du coup je trouve qu'il s'est passé quelques choses dans les 2 heures et dans le restant de la nuit.

A midi: je viens d'essayer un olfaction de granule sec d'am-carb mm.

Après que je lui ai fait savoir qu’il bricolait ses doses n’importe comment, il m’a coupé l’herbe sous le pied en me répliquant que depuis son olfaction de la millionième il « pétait le feu » et qu’il avait pu reprendre ses travaux de construction!

Je vous ai cherché les signes communs avec EUPATORIUM et BRYONIA par exemple, ce qui peut expliquer que ces deux médicaments prescrits sur des cas authentiques ne s’avèrent être que partiellement similaires.

Signes communs avec EUPATORIUM
Céphalée pendant la fièvre ou le frisson
< en toussant
Douleurs des yeux et élancements dans les yeux
Soif pour des boissons froides; impossible à étancher
Toux > allongé sur l’abdomen
Toux violente
Toux hachée
Dyspnée; avec la toux
Douleur du thorax, douleur contuse du thorax durant la toux
Douleur pressive du coeur, oppression du coeur
Douleur dorsale, entre les omoplates
Douleur contuse des membres
Engourdissement de la jambe (certains patients décrivent la sensation d’avoir les jambes coupées)
Douleurs osseuses
Amél générale allongé sur le ventre
Douleur contuse
Froid agg
Mouvement agg

Signes communs avec BRYONIA (env 1200 rubriques soit près de 1/2 rubriques de Am-c!)
Vertige < mouvement; < mouvement de la tête.
Céphalée < mouvement; de la tête; des yeux.
Douleur dos < mouvement.
Mouvement <; de la partie atteinte agi; aversion pour le mouvement.
Nombreuses douleurs pressives, notamment de la tête comme un étau (décrite par plusieurs patients)
Dyspnée; > en plein air; en s’endormant (retrouvé avec une certaine fréquence)
Respiration rapide
Frisson magistral
Pression > en général
Douleurs des os; du périoste.



Trois autres cas ont évolué favorablement très rapidement mais il faudrait prouver AMMONIUM CARB avec au moins une 30aine de cas pour qu’on puisse le proposer sérieusement. Je lance un appel aux volontaires pour prescrire AM-C dans les cas qui vous semblent être des Covid19, de nous parfaire parvenir à Fred ou à moi l’observation et les réactions suite à la prescription.

Merci beaucoup
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
didier, Emile, Agnes ASTIER et 4 autres aimais cela
#61969
Tu veux dire que Am-c avec des symptômes légers dans les premiers jours (céphalées, nez pris, agueusie, toux, fièvre...) pourrait mimer Bry ou Eup ou Phos ou Ars pendant qqs jours, et que sans ttt homéo adapté les patients au bout de 8 jours feraient brutalement une décompensation respiratoire ?
didier aimais cela
#61970
Bravo,

En explorant le proche voisinage des symptômes on fait bien ressortir Am-c :

Am-c,Thuj,Sep,Mang,Phos,Calc,Zinc,Kali-bi,Sulph,Ferr,Bry,Rhus-t,Eup-per-->TX : ALLONGÉ / amél
Am-c,Thuj,Sep,Mang,Phos,Calc,Zinc,Kali-bi,Sulph,Ferr,Bry,Rhus-t,Eup-per-->G : BOULE, masse, coin ou bouchon planté, sensation de
Am-c,Thuj,Sep,Mang,Phos,Calc,Zinc,Kali-bi,Sulph,Ferr,Bry,Rhus-t,Eup-per-->TH : DOULEUR / PRESSIVE / Coeur
Am-c,Thuj,Sep,Mang,Phos,Calc,Zinc,Kali-bi,Sulph,Ferr,Bry,Rhus-t,Eup-per-->TX : ALLONGÉ / amél / abdomen, amél sur l'
Am-c,Thuj,Sep,Mang,Phos,Calc,Zinc,Kali-bi,Sulph,Ferr,Bry,Rhus-t,Eup-per-->TH : DOULEUR / Coeur / Région précordiale
Am-c,Thuj,Sep,Mang,Phos,Calc,Zinc,Kali-bi,Sulph,Ferr,Bry,Rhus-t,Eup-per-->TX : SÈCHE / allongé / amél
Am-c,Thuj,Sep,Mang,Phos,Calc,Zinc,Kali-bi,Sulph,Ferr,Bry,Rhus-t,Eup-per-->G : BOULE, masse, coin ou bouchon planté, sensation de / soir
Am-c,Thuj,Sep,Mang,Phos,Calc,Zinc,Kali-bi,Sulph,Ferr,Bry,Rhus-t,Eup-per-->G : BOULE, masse, coin ou bouchon planté, sensation de / matin


C'est Am-caust qui a la douleur dans la région précordiale.
#61972
Le remède ne doit-il pas avoir cette soudaineté d'apparition de la détresse respiratoire qui ressort de tous les cas d'aggravation brutale après une apparente amélioration ? Car c'est apparemment le grand problème avec ce virus.
#61974
apus a écrit : 22 mars 2020, 22:54 Le remède ne doit-il pas avoir cette soudaineté d'apparition de la détresse respiratoire qui ressort de tous les cas d'aggravation brutale après une apparente amélioration ? Car c'est apparemment le grand problème avec ce virus.
Am-c est un grand remède de collapsus :

GE : COLLAPSUS: Chin, Carb-v, Carb-s, Camph, Ars, Am-c, Zinc, Verat, Seneg, Sec, Phos, Mosch, Med, Laur, Hyos, Hydr-ac, Dig, Cupr-ar, Cupr-a, Cupr, Crot-h, Carb-ac, Ars-h, Ant-t, Acon, Vip, Tax, Sulph, Sul-ac, Stram, Plb, Phys, Ox-ac, Op, Olnd, Naja, Mur-ac, Morph, Merc-cy, Merc-c, Merc, Lob, Lach, Kali-n, Jab, Iod, Hell, Euon, Dor, Cupr-s, Crot-t, Colch, Cina, Carb-an, Canth, Cann-i, Bar-c, Arn, Apis, Amyg, Acet-ac
#61979
Bonjour Edouard,

dans la discussion vendredi tu nous parlais de sulfur, en anti-psorique, devant cette évolution avec une rechute à J7 J8

Dans quel cas l'utiliser? en systématique? Si ammonium carb est similimum peut-il suffire?

Merci beaucoup !
#61980
Isaure a écrit : 23 mars 2020, 06:27 dans la discussion vendredi tu nous parlais de sulfur, en anti-psorique, devant cette évolution avec une rechute à J7 J8
Dans quel cas l'utiliser? en systématique? Si ammonium carb est similimum peut-il suffire?
Tu as dit :
Ne pas hésiter à donner une dose de Sulphur entre 2 prises ds un cas sévère pour faire avancer
Quelle dynamisation ?
Même si le patient est frileux et ne présente aucun signe orientant sur Sulphur ?
#61986
claire@ a écrit : 23 mars 2020, 09:53 @ Annick de ce que j'ai compris, ici la prescription de sulfur en intercurrent est pour casser la tendance à la rechute, peu importe que le patient soit frileux et n'ait aucun signe de sulfur.
Oui c'est ce que j'ai compris aussi, mais je crains un peu d'aggraver si Sulphur n'est pas donné à bon escient
#61987
J'ai déjà eut ce cas de figure dans une fièvre où le remède n'entrainait plus de réaction alors qu'il avait fait nettement tomber la fièvre, quelques jours après la fièvre a rechuté, j'ai donné sulfur en olfaction 1M ( pas vraiment sure de moi...) et tout est rentré dans l'ordre... ( je précise que c'était pas le covid), la personne est revenue après sur le premier remède qui s'est mis à agir à nouveau.
MARIA, Kathmandou aimais cela
#61991
Jean Umber a écrit : 23 mars 2020, 12:51 J'espère que Boiron répondra à la demande, puisque tous ceux qui lisent facebook peuvent avoir l'info désormais !! :D
j'ai voulu en commander chez Remedia : épuisé !
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 10

Est-ce possible d'avoir leurs coordonnées p[…]

Oui vous n'avez pas lu mon MP . il est toujours n[…]

Bonsoir Fantine, Effectivement je n'ai pas donn&ea[…]

Nouvel arrivant du vaucluse

Bonjour à tous, J'ai 45 ans, je suis naturo[…]