par MarcR
Diplômé PH
#64729
Nos bons sénateurs donnent un coup de main inespéré à la chimie agricole.
Nous avons encore de beaux jours devant nous pour soigner des organismes détraqués !
Une petite interview de mon sénateur préféré.

Double victoire pour le lobby des pesticides. Dans la nuit de mardi à mercredi, le Sénat a adopté le projet de loi remettant en cause l’interdiction des pesticides néonicotinoïdes dits «tueurs d’abeilles» – mais aussi extrêmement dangereux pour l’ensemble de la biodiversité et la santé humaine –, qui était pourtant prévue par la loi biodiversité de 2016. Pire, les sénateurs ont aussi voté un amendement LR déposé à la dernière minute, actant dans la loi le principe «pas d’interdiction de mise sur le marché de produits phytopharmaceutiques sans alternative dans des conditions pragmatiques». Ce qui, de facto, conforterait le modèle agrochimique actuel et entraverait la transition agricole vers un modèle plus respectueux de l’environnement et de la santé. Entretien avec le sénateur écologiste du Morbihan, Joël Labbé.

https://www.liberation.fr/terre/2020/10 ... ve_1803726
Emile aimais cela
question rubrique ..

C'est un symptôme qui est très cert[…]

Médecine Tradi orientla et homeopathie?

Bienvenue Olivier. Je ne pense pas grand bien de t[…]

Hommage au Dr Georges Broussalian

J'ai été plus qu'ému en d&eac[…]

palliation de la douleur, effet immédiat !

Hé bé, je ne suis pas peu fier que t[…]