Avatar de l’utilisateur
par Armel
-
#67583
Une question naïve :

Comment distinguer un symptôme dû à un remède (ou empoisonnement homéopathique, par pollution, malveillance ou erreur médicale) à celui d'un épisode classique de l'organisme ?

Par exemple, peut on provoquer une jalousie ou l'envie de tuer en absorbant Hyos ? Si oui, comment reconnaître que quelqu'un est affecté par cela ? (Et n'être pas tenté de le traiter avec ... Hyos ?)

Peut on le guérir ? Antidoter ? Jouer sur les dilutions ? S'appuyer sur la disparition de symptômes, ou y a-t-il d'autres indices ?

J'y perds mon latin :?
nico_juju, Françoise aimais cela

J'ai retrouvé ce texte militant et os&eacut[…]

Je l'ai regardé ce week-end, effectivement […]

Zona

Bonjour Vincent, la correction a déjà[…]