Avatar de l’utilisateur
par Armel
-
#69526
Il s'agit de la naissance, et aussi de notre "passage" ici-bas.

J'ai acheté 2 bouquins d'homéopathie, "Homeopathy for Desases" et "Traumas de Naissance" suite à la découverte de Peter Chappell et de Harry van der Zee, voir le post https://planete-homeopathie.org/forum/v ... php?t=7796

J'arrive presque à la fin du deuxième livre (je n'ai pas encore reçu le premier) et un extrait anecdotique sur un remède connu (hyoscamus) m'a semblé intéressant car montrant le lien avec l'une des phases de la naissance, aussi je vous l'ai recopié (1)

Ce matin, j'ai écouté la brillante conférence d'Ema Krusi (mai 2022) sur la naissance. À faire écouter à tous les ados? Elle insiste sur cet événement comme ciment dans le couple et fondement du lien avec les parents, tout en montrant les dérives d'une sur-médicalisation de ce processus naturel (2)

Pour en revenir à l'homéopathie, Harry van der Zee dessine un schéma cohérent d'individuation associé aux miasmes durant le processus de naissance, puis au cours de notre vie. Aussi j'ai recopié un autre extrait, sorte de conclusion du livre. (3)

----

(1)
Hyoscamus : désir d'union

- délire durant l'accouchement
- délire sexuel augmenté durant l'accouchement
- folie après l'accouchement
- veut mettre le feu aux choses ou à la maison
- illusion, il chasse les paons

Les arcs-en-ciel et les paons font partie des images qu'il est possible de voir lorsque l'on revit sa naissance. Les couleurs du paon et de l'arc-en-ciel sont symboliques de transformation.

- lèche la bouse de vache
- discours illustré au moyen d'urine, d'excréments et de bouse de vache
- folie érotique, désire être nu

Dans nos livres, nous attribuons l'impudeur à Hyoscamus. Mais il s'agit en fait d'une description de ce que nous ressentons en tant qu'observateurs jugeant le comportement du patient, et non à l'état du patient. En fait, le patient veut être nu, car dans sa mémoire, c'est un des prérequis permettant de revivre le sentiment d'unité expérimenté tout de suite après la naissance. Souvent ils se sentent eux-mêmes très honteux de leurs impulsions. Ces pulsions peuvent également prendre la forme de violences envers les bébés.

Cas 42
L'une de mes patientes de psychiatrie qui se sent bien maintenant en étant sous Hyoscamus depuis plusieurs années, m'a raconté comment elle sentait une tendance à vouloir kidnapper des bébés, à vouloir abuser d'eux sexuellement, et finalement à vouloir leur fracasser la tête contre un mur.
Nous pouvons considérer ces inclinations comme une projection à l'extérieur de sa propre expérience en tant que bébé, ou comme une sorte de métaphore de son vécu d'enfant à l'intérieur. La combinaison de violences sexuelles et d'impulsion à tuer, la place au stade final de la naissance, au niveau de la transition du miasme syphilitique au miasme aigu. L'idée de fracasser la tête contre un mur confirme cela.

- frappant, cognant, sa tête contre le mur
- augmentation du désir sexuel pendant l'accouchement
- désir de tuer
- illusion d'un mariage

Hyoscamus possède un fort désir de s'unir profondément à la personne qu'il aime. Ces personnes ont besoin de sentir ce contact. Pour elles, c'est une question de vie ou de mort. Dans un sens, elles sont aussi vulnérables dans cet aspect et dépendantes de l'autre qu'un bébé peut être dépendant de sa mère et n'est rien sans elle. Hyoscamus veut être totalement dans l'autre personne, ne sentir aucune frontière, ne faire qu'un. Les aberrations de leur comportement sexuel montrent comment ils essayent par tous les moyens d'atteindre l'unité désirée.

- illusion qu'il est aveugle
- illusion d'être au mauvais endroit, ne veut pas rentrer à la maison
- illusion, il va être blessé
- illusion d'étrangeté pour les endroits familiers
pp 204-206, "Traumas de naissance - une nouvelle homéopathie au service de la guérison", Harry van der Zee (titre original "Miasms in Labour", 2000)
Ce livre est disponible pas cher sur le site de la Fnac.
L'auteur a écrit un autre livre en 2007, "Homeopathy for Birth Trauma" qui n'a pas été traduit.
Voir les présentations en anglais de ces 2 ouvrages sur https://www.homeolinks.nl/books

----

(2) « FAUX DEPART » - EDITION SPECIALE - REPLAY CONFERENCE - avec Ema Krusi (durée 1h24)
https://youtu.be/8Irb0wiU5Po

----

(3) ibid pp. 266-267:
En utilisant le terme de miasme, nous soulignons uniquement l'aspect pathologique, l'obstacle sur la route. Mais il serait beaucoup plus juste de définir également chaque étape de l'individuation par le but positif qu'elle s'est fixée, plutôt que de s'en tenir aux problèmes qui peuvent être rencontrés en cherchant à l'atteindre.

De mon point de vue, l'homéopathie ne cherche pas à combattre la maladie, mais à aider l'individu à évoluer sur son chemin de vie. Nous pouvons attendre comme résultat la disparition de la maladie dès lors que nous parvenons à faire cela.

Dans la phase de départ de la vie (miasme correcteur : psore), nous apprenons à connaître le monde et nous établissons notre position (persona) en relation à ce monde.
Dans la phase descendante (miasme correcteur : sychose), nous rencontrons toutes ces parts de nous-mêmes que nous avions cachées, et n'utilisions pas consciemment (l'Ombre), et les amenons à la surface.
Dans la phase ascendante (miasme correcteur : syphilis), nous réunissons nos contraires (anima/animus) et nous exerçons les qualités récemment découvertes avec notre volonté et notre conscience ; ainsi commençons nous à créer. Nous découvrons le principe spirituel qui est en nous (le vieux sage/magna-mater), et apprenons comment devenir responsable dans le monde et utiliser ces pouvoirs au bénéfice de tous.
Dans la phase de réunification (miasme correcteur : aigu), nous faisons brûler nos propres créations (égo) pour faire de l'espace au changement et à la croissance, et nous nous réunissons avec le divin qui est en nous (réalisation du Soi).
----

‌Bon, si vous avez lu jusqu'ici, je vous offre une petite cerise... apocalyptique.

Ibid pp 210-211
Les séries Uranium

Jan Scholten pressent les thèmes suivants pour ce qu'il nomme séries Uranium, concernant les éléments allant de Francium à Plutonium, et suivants :
- magicien, prophète, chaman
- pouvoirs invisibles
- monde, univers
- intuition, croyance
- âge mûr

Pluton est le Dieu antique du monde souterrain, le monde d'Hadès. Il enleva Perséphone à Demeter. Il lui donna Granatum, la pomme (en fait la grenade), qui la fit revenir chaque hiver près de lui, après que Zeus l'eut lui-même forcé à rendre Perséphone à Demeter.
Cette histoire ressemble à la perte du paradis après que le serpent, représentant le diable, eut offert à Adam et Ève un morceau de la pomme.
Avec les éléments radioactifs, tout se passe comme si le cercle se refermait. Les éléments les plus lourds, comme Plutonium, irradient les éléments les plus légers comme Hélium. Le monde d'en-bas vient à la rencontre du paradis.
Une puissance et une lumière énorme se trouvent cachées dans le noyau sombre de ces éléments du monde souterrain. Cette énergie peut être utilisée pour créer et transformer, ou bien pour détruire, à la fois sur un niveau individuel et sur un niveau global. Le choix et la responsabilité nous appartiennent.

Les symptômes suivants provenant du proving de Plutonium nitricum (Scherr) montrent ces deux options :

- illusion qu'il voit la terre exploser
- désespoir pour le monde
- rêve, apocalypse, essayant de sauver le monde
- illusion, ombre, équilibrer la lumière avec
- rêves, mort ; vie, mort et après-vie
- illusion, né, sent comme s'il était nouvellement
- rêve, amour, sentiment de grandeur
par Emile
-
#69529
Armel a écrit : 27 juin 2022, 01:06 Il s'agit de la naissance, et aussi de notre "passage" ici-bas.
...
Ce que je lis me parait plutôt relever du syndrome souvent rencontré par l'homéopathie sur son chemin : celui de l'abandon de la méthode inductive et de son outil majeur de découverte, à savoir l'observation pure. Je peux me tromper, mais il me semble voir là des gens qui ont tendance à bâtir leur propre théories, ne serait-ce qu'en faisant des associations hors sol de concepts ne visant qu'à faire des suggestions au lecteur, au lieu de lui présenter le résultat d'investigations serrées, à tirer leurs propres conclusions, à créer leurs propres hypothèses, croyances, fantaisies et imaginations, en s'éloignant de la réalité.

Je ne sais pas si les auteurs abordent dans ces livres, à côté de Hyosciamus par exemple, l'emploi de leurs remèdes «résonance», mais j'imagine que c'est un peu une vision à travers le même prisme qui doit présider à l'élaboration du tableau donné en entrée au «Reverse Engineering » qui débouche sur la synthèse mystérieuse des remèdes «Resonance PC». Tout cela gagnerait en crédibilité par des explications claires sur les méthodes de réalisation des remèdes résonance, il suffirait pour cela de s'inspirer de l'attitude de Hahnemann qui n'a jamais caché par des circonvolutions comment étaient fabriqués les siens. Les témoignages de patients satisfaits vont certainement dans le bon sens, mais pourquoi ne trouve-ton pas trace qui vive (pour le moment du moins) des informations apportées par des provings ? (le prix exorbitant des globules est bien plus facile à trouver !).
Avatar de l’utilisateur
par Armel
-
#69530
Pour moi, l'approche majeure du livre de Harry van der Zee est de poser la naissance comme période très importante quant au terrain. C'est son expérience de praticien qui lui permet d'affirmer cela.

En analysant les 4 phases du processus de la naissance, c'est bien une démarche analytique qu'il pose.

Au praticien d'enquêter sur la façon dont se sont déroulées les phases de ce processus chez le patient pour l'aider à compléter le tableau, y compris au niveau des miasmes. Il y trouvera probablement des éléments lui permettant d'affiner le choix d'un remède homéopathique.

Dans le questionnaire homéopathique, on gagnerait donc à ne pas négliger la façon dont s'est déroulée la naissance et à la regarder en détail avec les jalons proposés.
par Emile
-
#69533
Une approche analytique calquée sur l’a-priori d'une décomposition de la naissance en 4 phases à coloration miasmatique, n'a rien à voir avec une démarche inductive ! Où sont les faits ? L'expérience du Guru-Praticien, a bon dos !

Les miasmes mijotés de cette façon sont disons, assez indigestes ! L'apothéose étant celle du miasme syphilitique qui nous permettrait de découvrir le principe spirituel qui est en nous (le vieux sage/magna-mater), d'apprendre à comment devenir responsable dans le monde et à utiliser ces pouvoirs au bénéfice de tous. A jongler ainsi avec l'idée de miasmes déformée à souhait, nous somme à mille lieues d'une pensée précise et opérationnelle et nous nous condamnons à perdre l'espoir de comprendre quoi que ce soit de tangible pour devoir suivre les indications du Guru qui seul sait.

Quant aux provings «new age» de Sheer et Scholten, nous savons qu'ils n'ont rien à voir et surtout tout à redouter d'une comparaison avec ceux de Hahnemann !
Teodor74

Bonjour Teodor, Bienvenue ! Je te rassure, il n'y […]

Super, merci de ton retour !

Petite question LM…

Bien entendu !