#71607
si c'est un traumatisme physique tu donnes le médicament adapté à l'aigu à la dynamisation centésimale proportionnelle à la douleur, dès que l'épisode est résolu tu reprends le cours du traitement de la maladie chronique ; mais si c'est un épisode aigu genre fièvre voir s'il s'agit de l'exacerbation aigue de l'état chronique et choisir le médicament en conséquence.
Anne aimais cela
#71616
De mon expérience, un traitement aigue (traumatisme..) n'interfère pas ou peu sur le traitement chronique à moins que le médicament donné pour l'aigue antidote le traitement du chronique.. Je suppose que là c'est une autre histoire.

Pendant mon traitement du chronique, la prise de camphora suite à une brulure par exemple, n'a pas gêné la poursuite du chronique.

Tu reprends là où tu en est dans le traitement chronique à condition que le besoin de renouveler est justifié.


Autre exemple, suite à une anesthésie, j'ai pris nux pour aider à éliminer toutes les saloperies. 3 jours plus tard, j'ai repris mon ars là où j'en étais car le besoin était là. Nux antidote Ars...
Gilles63 aimais cela
Helix tosta

D'accord, merci!

Je pars finalement sur CAUSTICUM , rem&e[…]

Chatte, suite ictère

Franchement je ne sais pas. Après Belladona[…]

Salut Emile, merci pour ce quizz C'est marrant car[…]