Avatar de l’utilisateur
par Edouard Troesch
-
#9819
PSY : DEUIL, décès, mort, suite de : acon., ars.88, caust.89, con., crot-c.88, cycl.88, gels., kali-ar.88, nit-ac.89, urt-u.
PSY : DEUIL, décès, mort, suite de/culpabilité, avec : cycl.88
PSY : DEUIL, décès, mort, suite de/enfants, chez les : acon.90, ambr.90, ars.88+90, calc.90, calc-sil.90, caps.90, carc.90, caust.90, gels.90, ign.90, kali-br.90, kali-p.90, lach.90, nat-m.90, nit-ac.90, nux-m.90, nux-v.90, op.90, ph-ac.90, plat.90, staph.90, sulph.90, verat.90
PSY : DEUIL, décès, mort, suite de/mère, de la: mur-ac.Didier Grangeorge
par Anne
#9830
Merci Edouard, je complète de suite mon répertoire, et je révise en même temps !!! :D Bon dimande Anne
Avatar de l’utilisateur
par Edouard Troesch
-
#10585
Anne a écrit :Merci Edouard, je complète de suite mon répertoire, et je révise en même temps !!! :D Bon dimande Anne
C'est pour un but informatif ;-)
Il y a des remèdes cités qui n'ont pas de références.
Reste donc à les valider !!!
J'avais aussi lu (je sais plus où) que Hura est un remède de deuil... à confirmer aussi.
Avatar de l’utilisateur
par Edouard Troesch
-
#12910
Bonjour les ami(e)s,

Je pense qu'il faudrait faire la liste des remèdes les plus souvent indiqués dans les suites de deuil avec leurs indications.
Nous pourrions ainsi soulager rapidement des personnes en détresse dans ces moments difficiles.
par Emile
-
#12939
Edouard Troesch a écrit :Bonjour les ami(e)s,

Je pense qu'il faudrait faire la liste des remèdes les plus souvent indiqués dans les suites de deuil avec leurs indications.
Nous pourrions ainsi soulager rapidement des personnes en détresse dans ces moments difficiles.
Le principal remède de deuil jamais achevé est Natrum Muriaticum qui est dans la rubrique Inconsolable du Kent.
par Granule
-
#12944
Emile a écrit :
Edouard Troesch a écrit :Bonjour les ami(e)s,

Je pense qu'il faudrait faire la liste des remèdes les plus souvent indiqués dans les suites de deuil avec leurs indications.
Nous pourrions ainsi soulager rapidement des personnes en détresse dans ces moments difficiles.
Le principal remède de deuil jamais achevé est Natrum Muriaticum qui est dans la rubrique Inconsolable du Kent.
Souvent précédé par Ignatia, dans les premiers jours, quand la pression de la peine, du choc émotionnel reste pris à l'intérieur, dans la gorge, dans le thorax et que la peine crée cette sensation de se blocquer en dedans, de prendre toute la place.
Avatar de l’utilisateur
par Gaby
-
#12954
J'ai eu deux bonnes expériences avec Ph-ac.

En general cette rubrique va aider:
MIND - AILMENTS FROM - death of loved ones
ACON. Ambr. anthraci. ARS. Aur-m-n. calc. caps. carc. caust. gels. IGN. Kali-br. LACH. nat-m. nat-s. nit-ac. nux-v. OP. PH-AC. plat. podo. sal-fr. STAPH. sulph. verat.
par Sepia
-
#12957
C'est un début:
Arsenicum le deuil et la perte d'êtres chers. Deuil vécu par la mère durant la grossesse.
Calcarea pour le deuil et la perte d'êtres chers.
Carbo-veg: deuil non fait d'un membre de la famille qu'on remplace par une autre personne.
Crot-H: deuil non supporté.
Hura Bras pour le deuil d'un enfant.
Ignatia: premier remède de deuil. Deuil silencieux. Sous le choc d'un deuil de grande émotion. Choc émotionnel brutal. Deuil durant la grossesse.
Lachesis: Deuil bavard. Obsession de deuil.
Luésinum: deuil familial.
Natrum-muriaticum: deuil non fait. Deuil prolongé, silencieux. Repli sur soi
Phosphoric acid pour un chagrin qui anéantit, les séquelles psychologiques d'un deuil impossible à faire.






Amyl nitrosium: les personnes sont réveillés par un horrible rêve et reste éveillé pour la nuit en pensant à l'être disparu.
Aurum: désespoir du deuil.
Pulsatilla: deuil de la mère.
Sepia: deuil du père.
Tuberculinum: choc émotionnel, perte de sécurité affective
Gelsemium: palpitations en parlant de son deuil.
par Granule
-
#12958
Gaby a écrit :J'ai eu deux bonnes expériences avec Ph-ac.

En general cette rubrique va aider:
MIND - AILMENTS FROM - death of loved ones
ACON. Ambr. anthraci. ARS. Aur-m-n. calc. caps. carc. caust. gels. IGN. Kali-br. LACH. nat-m. nat-s. nit-ac. nux-v. OP. PH-AC. plat. podo. sal-fr. STAPH. sulph. verat.
Peux-tu nous parler un peu de ces 2 expériences avec Ph-ac?
Peut-être y avait-il une très grande fatigue, un épuisement, un abattement à tout niveau, une indifférence à tout, suite à un décès, ou un deuil d'une histoire d'amour?
Peut-être, aussi suite à un long accompagnement d'une personne proche qui est décédée?
Quelles étaient les particularités de ces 2 expériences ciblant Ph-acid?
Merci Gaby!
par Cécile
#12990
Il me semble que l'on peut ajouter pulsatilla pour le sentiment d'abandon quelques jours après le décès.
Avatar de l’utilisateur
par Edouard Troesch
-
#13018
Cool !
Merci pour ces premières réponses.
J'attends encore un peu et je ferais une fiche avec toutes les infos.

Edouard disait qu'il faut penser à Cyclamen lors d'un deuil avec culpabilité.
Avatar de l’utilisateur
par Edouard Broussalian
Staff
#13103
Je voudrais ajouter que je ne crois pas trop dans la pertinence des rubriques qui détaillent la perte de telle ou telle personne. Cela me semble même à la limite du ridicule. A t on une rubrique:
-concierge, décès du
ou
-beau-frère, décès du
ou
-ex, décès de son
?
;)
par willefert marc
-
#13675
D'accord avec les notations de GABY et d'ED.BROUSSALIAN.
Regardons ce que dit le Docteur GUERMONPREz dans sa Matière médicale Homéopathique.
PHOSPHORIC ACIDUM
Asthénie psycho-neuro-sexuelle.
Indifférence générale,désinsertion,perte d'intérêt,succédant à un grand chagrin,à des contrariétés ou à une participation passionnée

Comparaisons fondées sur la matière médicale.
1) Suites de chagrin durable
PHOSPHORIC ACIDUM :anesthésie émotionnelle après le choc
NATRUM MURIATICUM:chagrin concentré,isolement;silence
PHOSPHORUS: chagrin silencieux après une exaltation passionnelle
IGNATIA:chagrin silencieux non exempt de réaction paradoxale;amélioration par la distraction
GELSEMIUM:inhibition,petite obnubilation,irrégularité cardiaque,tremblements
OPIUM:sidération et stupeur
LACHESIS:chagrin bavard,hypercommunicatif
PULSATILLA:chagrin réel mais éphémère;accessible à la consolation;humeur variable
AURUM :désespoir définitif
Avatar de l’utilisateur
par Edouard Broussalian
Staff
#13777
Merci Marc
Une remarque simplement: je me demande encore comment on peut arriver à prescrire quoi que ce soit avec cette matière médicale ;-)
Le con du mois

Bien que sans lien d'intérêt avec l'a[…]

Que l'extrême droite, héritièr[…]

OPERATION "MAMANS DE FRANCE"

Les mères sont comme des lionnes qd leurs e[…]

Pas mal de myalgies aussi ! ... c’est d&ea[…]