Avatar de l’utilisateur
par Edouard Broussalian
Staff
#1552
La nuit, combien de fois ne suis-je pas dérangé téléphoniquement pour un enfant qui hurle parce qu'il souffre d'otite. Quelques questions posées a la mère pour permettre une individualisation - et qui durent tout au plus 2 à 3 minutes - vous amènent a déterminer le remède:

Si l'enfant est réveillé brusquement par des cris et de l'agitation, la face rouge, la peau chaude et sèche, Aconit. 200,

1 ou 2 doses, le calment en quelques minutes - 5 a 10 au maximum.

Si, en plus, il a les pupilles dilatées, la tête chaude et les pieds froids, une transpiration chaude: ce sera alors Belladona.

Si une oreille est rouge et pas l'autre, ou l'une chaude et l'autre froide, qu'il soit de mauvaise humeur, ce sera Chamomilla.

S'il est pleurnichard, que la douleur irradie à la face, et que ce soit l’oreille gauche, j’ai pu vérifier le très bon conseil de Jahr - et administre alors Pulsatilla,

Si c'est la droite et qu'il transpire en criant, c'est très souvent Mercurius.

Mais je ne vais pas vous faire un cours de thérapeutique otalgique... Je n'ai jamais, depuis 20 ans, été obligé de me déplacer la nuit pour de pareils cas: Ils ont tous répondu 100% à l'homéopathie - et jamais je n'ai dû avoir recours a la paracentèse, ni n'ai connu de cas qui n'ait pas été soulagé en moins de 10 minutes.

Il y a ceux qui ne changent pas d'avis, assis sur […]

Le con du mois

Bien que sans lien d'intérêt avec l'a[…]

OPERATION "MAMANS DE FRANCE"

Les mères sont comme des lionnes qd leurs e[…]

Pas mal de myalgies aussi ! ... c’est d&ea[…]