par Eva2
-
#35062
Bonjour Terrasennia,

je proposerai Pulsatilla, pour débuter par un végétal
puis agg chaleur
larmoiement pendant la toux
impression de poussière dans la gorge pdt déglutition
personne sycotique
besoin d'air mais agg par les courants d'air
amel mouvement
apparation de symptô. à n'importe quel moment
ses problèmes de thyroide.. ;)

Eva
par globule
-
#35072
A la lecture du cas je pense Kali-c:

aggravé au moindre courant d'air
aggravé en se découvrant

puis je répertorise
je me dis la peur de l'eau hyos? lyss mais comme je ne suis pas convaincue je reprends
toux chatouillement, suite de sensation
gorge fourmillement sensation provoque une toux
larmoiement avec toux
pensées persistantes

le côté flegmatique appartient à calc ainsi que l'hydrophobie, l'exophtalmie et le désir d’huître
kali c rêve d'eau!
donc comme hyos ne me convient et qu'il semblerait que le remède soit un mélange de carb et de kali
je reste donc sur ma première impression du cas Kali-c
par Terrasienna
Staff
#35097
Coucou les amis!


Comme prévu, le cas n'a même pas tenu jusqu'à la fin de l'heure de l'apéro!! Certaines personnes de ce forum devraient avoir un gage, comme ne pas pouvoir répondre pendant 24 h par exemple!!! :lol:

Je m'incline devant le diagnostic différentiel de Cyril, magnifique!

Effectivement, c'était BROMIUM (donné en LM2, elle en a pris une fois par mois.... 1 goutte d'un verre!) et la toux a disparu, ainsi que le larmoiement, les ruminations, les troubles du sommeil. Son exophtalmie s'est bien résorbée, elle est devenue symétrique. Il faudra plus de temps pour espérer arrêter le levothyrox si on y arrive.

Je suis partie bien sûr de ce qui la gênait le plus, d'autant plus que les symptômes étaient suffisamment singuliers.

Ma répertorisation:
Toux aggravée en avalant (en fait elle disait qu'elle ne toussait qu'en avalant, mais c'est pareil)
Yeux: Larmoiement avec la toux

Il reste: Kali manganicum, natrum mur, bromium, pulsatilla

Ni la patiente ni moi étions assez désespérées pour prescrire kali manganicum (aucune matière médicale ou presque, ce médicament semble indiqué en cas de diphtérie...)

Se discutaient surtout natrum mur et pulsatilla

Je n'ai pas encore eu de cas de pulsatilla m'expliquant qu'elle devait bouger à ce point. Je n'avais pas d'autre symptôme de pulsatilla. (émotivité, larmoiement, le côté passif...) Elle était très énergique et pas du tout flegmatique.

Pour natrum, aucune trace de chagrin, un peu d'irritabilité peut être rien de plus. Natrum peut avoir tous les morphotypes, mais natrum mur est le mélancolique par définition, sauf dans le cadre d'un aigu où la personne évoquera alors spontanément (dans le langage verbal ou corporel) son chagrin récent. En général, dans un cas chronique,au bout d'une demi heure d'entretien, la cuirasse se fissure et le chagrin suinte pour un natrum.J'ai assimilé les ruminations à l'état dépressif de bromium. En face de la patiente, je n'ai que peu hésité avec natrum, mon problème était plutôt pulsatilla. Comme quoi, c'est plus facile de voir les cas que de les décrire.
En tirant le cas par les cheveux, natrum mur n'est pas dans la rubrique "toux comme par une poussière"

Bromium était pas mal, car on avait les key notes effectivement, gros médicament de thyroïde, et la patiente vit au bord de la mer depuis des années tout en ayant peur de l'eau. (Bromium a les vertiges en traversant les cours d'eau, je ne sais pas si on peut assimiler ces deux symptômes). La polarité gauche n'est pas très marquée, je ne peux pas la retenir comme argument décisionnel.

Par ailleurs, globule avait un temps d'avance sur nous tous, puisque la patiente se plaint d'une extrême sensibilité aux courants d'air(encore accentuée lors de la consultation suivante) et d'une transpiration abondante. Elle se plaignait d'une lombalgie. Tout cela est en faveur de Kalium carbonicum, et comme par hasard, kali carb est le complémentaire de bromium. (je ne lui ai pas encore donné)

Phosphorus aurait peut être pu l'aider, il couvrait bien les rubriques générales, et elle en aura peut être besoin plus tard, mais bromium était plus précis avec cette modalité de la toux en avalant et du larmoiement. La peur de l'eau n'était pas exprimée avec une grande émotion, et c'est tout de même étrange d'habiter au bord de la mer tout en ayant peur de l'eau, non?

Sabadilla était éliminé par les modalités thermiques et ne couvrait pas précisément la toux. Ensuite, je ne sais pas si on peut raisonner ainsi, mais sabadilla est plutôt un médicament allergique, que ce soit pour la toux ou le larmoiement.
Là, je suis partie du fait que l'on n'avait pas d'étiologie à sa toux, mais que le dysfonctionnement thyroidien avait peut être un lien avec, même s 'il n'y a pas de nodule retrouvé. L'exophtalmie signe la présence d'auto anticorps, il peut y avoir des phénomènes inflammatoires locaux. Effacez ces dernières phrases, car ce sont des explications issues de mon imagination, elles n'ont aucune valeur!!! :D
Je pense que dans sabadilla on aurait retrouvé des illusions étranges en dehors d'un accès aigu, ou une dysmorphophobie, rien de tout cela n'apparait ici.

Pour Iodum, qui est un autre halogène, il manquait beaucoup de key notes. Le tropisme est celui de la thyroïde, mais il est beaucoup plus agité, a des impulsions. Iodum parle spontanément de nourriture en général, ce n'est pas le cas ici. Il est dans la rubrique "toux comme par de la poussière" comme bromium, mais c'est tout!!

Hyosciamus, c'est bien de l'avoir toujours dans un coin de sa tête, mais la communication est moins simple (ou très intense) avec les patients qui en ont besoin, car l'angoisse est beaucoup plus présente. (ceci est une manière d'exprimer ce que je ressens, c'est très subjectif)

Je n'avais vraiment aucun autre symptôme dans ce cas. J'ai recherché la présence de quelqu'un dans son dos, des vertiges, des problèmes d'estomac, etc, etc... Il a fallu faire avec.
Il est vrai que le diagnostic différentiel avec natrum n'était pas simple, j'essayerai d'affiner la prochaine fois.

Bien joué de votre part en tous cas!!
par Anne
#35104
merci pour cette réponse très détaillée, pour les DD personnalisés et ce cas clinique instructif.

Bravo à Athelas - THE King des Quizz :lol: :lol: :lol: :lol: qui a comme d'hab plié le cas en 2 minutes !!! :lol: :lol:
Avatar de l’utilisateur
par Julien
Diplômé PH
#35107
merci pour le DD! l'absence de ressassement me chipotait pour donner Bromium mais bon comme je ne connais absolument pas ce dernier, pas de regret.
Bravo à Athelas - THE King des Quizz qui a comme d'hab plié le cas en 2 minutes !!!
je connais déjà ma réponse au prochain quizz: Comme Athelas :) :)
par Eva2
-
#35148
Merci pour ce cas, c'est toujours très enrichissant de lire les raisonnements de chacun , en plus je ne connaissais pas du tout bromum.
Eva
par VeroniqueB
Etudiant
#35157
Terrassiena, la patiente avait-elle les yeux bleux ?
Merci pour ce cas. Nous avons vraiment besoin de ces cas cliniques.

Les médias ont tout de même une tr&eg[…]

COMME UN CLOU

Yasmina 23 ans consulte pour une «  art[…]

Un conseil Homéopathique aux Pervers Narcis[…]

Présentation

Bienvenue Physalis, Un chemin plein de questionne[…]