#38408
Voici la fiche concernant un immense remède traumatique qui possède un fort tropisme osseux.
Je voulais vous faire part de 2 observations personnelles que l'on peut rencontrer souvent et où Symph dépanne à merveille :
- Les douleurs dans les côtes après avoir bcp toussé
Une collègue de travail a vu ses douleurs disparaitre du jour au lendemain, alors qu'elle était tres septique au sujet de l'homeopathie, qu'elle toussait depuis 3 semaines (d'ou ses douleurs dans les côtes) et que j'ai du insister pour qu'elle essaye Symph.
- Les douleurs dans les côtes après une luxation costale parce exemple quand on a pris appui sur les côtes...
Ca m'était arrivé en voulant cherche une chose que j'avais jeté dans la poubelle. Comme l'objet était bien au fond de la poubelle j'ai pris appui sur le bord avec le thorax. Quand j'étais en extension complète pour essayant de chercher l'objet, j'ai entendu un "clac" et tout de suite après j'avais mal dans les côtes en respirant.
Peu de temps après, la même chose est arrivée à ma mère.
Symph a reglé le probleme à chaque fois.

Voici trouverez aussi 3 recettes que l'on peut faire avec la consoude, car c'est une plante que l'on peut consommer occasionnellement.

https://mon-partage.fr/f/tehYumBJ/

Que cette nouvelle année, vous apporte tout ce dont vous avez besoin ;)
par Anne
Diplômé PH
#38409
J'apprécie beaucoup la mise en page "Synoptic" de tes articles. C'est très clair, net et agréable à lire.
Merci Edouard pour le partage de tes fiches :D
#38411
Salut Anne,

Merci à toi et aux autres ;)
Ca fait depuis quelques années que j'ai vu la necessité de compiler les informations des différentes sources concernant un remède sur une seule fiche.
Les cours d'Edouard sont vraiment une très bonne base et les portraits minutes des gens sont de notre époque actuelle ;)
Après il y a des infos et des symptomes interessants qu'on peut trouver chez les anciens.
J'avais donc commencer à faire des fiches il y a quelques années mais je m'arrivais pas à trouver un plan qui me convient... jusqu'à ce que j'ai tilté avec le plan des 2 Synoptic de Vermeulen.
Je pense vraiment que c'est la meilleure façon de présenter clairement un remède.
En un coup d'oeil, on a l'essentiel du remède.
Le plus gros du boulot c'est de vérifier si un symptome est présent ou pas dans PCKent2.
Mais bon ça vaut le coup de faire tout ça. ;)
Bises
#38412
Hekla, Oscillo, Ethyl-s-d et les autres déjà postés seront aussi transformés au format "Synoptic" et PDF.
Mais pour cela il faut que je revois tout ce que j'avais déjà fait... pour être sur que les fiches soient impeccables et sans erreurs.
Je crois que cela s'appelle "consciencieux" ou "tatillon"... :lol:
par brigittec
Etudiant
#38475
Merci beaucoup Edouard pour ce partage de fiches et d'expériences.

Pour Symph peux tu nous préciser la voie d'administration (per os? application locale? ), la dynamisation et le renouvellement éventuel dans le cas de ton expérience personnelle?
#38476
Salut Brigitte,

Pour les douleurs costales suite de toux ou de luxation, tout bêtement en posologie liquide ;)
1 globule d'une dose 30CH dans une 1/2 bouteille d'eau - 2 sec - 1 cac à répéter en fonction des douleurs

Par contre, je n'ai pas d'expérience avec les fractures.
Sur quoi peut-on se baser pour répétér les prises ?
par Gilles63
-
#38482
pour les fractures je pense qu'on peut aussi se baser sur les douleurs car la douleur est vite enlevée
.
Pour ma mère il y a quelques mois ,(cotes supposees felees suite d'une chute) ,quelques heures apres la 1ere prise ,les douleurs se sont estompées et ne sont jamais revenues->je n'ai pas redonné
Sur une vache ,fracture bassin diagnostiquee par un veterinire ,vache qui pouvait difficilement marcher et se lever ; 12 h apres la prise elle se levait et marchait sans pb (les douleurs devaient s'etre estompées) et n'a jamais rechutée-->pas de nouvelle prise et je l'ai toujours ,elle m'a fait 2 veaux depuis alors que le veto l'avait condamnée
#38484
Edouard Troesch a écrit :Salut Brigitte,

Par contre, je n'ai pas d'expérience avec les fractures.
Sur quoi peut-on se baser pour répétér les prises ?
Dans mon expérience en Haïti, quand les gens ont une fracture, qu'on n'a pas moyen de les opérer, le mieux c'est le gros bandage américain, imbibé largement de symphytum en TM, l'effet est épatant sur l'ecchymose, réduction de l'oedème, et des douleurs.
par brigittec
Etudiant
#38488
La consoude est une plante qui m'interpelle beaucoup.
je livre ici quelques unes de mes cogitations. :oops:
Son nom d'abord.
Que ce soit en grec ou en latin la Tradition a retenu que c'était une plante qui soude , qui unit, qui consolide.
Mais qu'est ce qui est uni?

En phyto-thérapie la consoude a été utilisée pour:
Tissus osseux (fractures),tissus mous (ulcères gastrique, lésions tuberculeuses, gerçure du mamelon, colites inflammatoires., brûlures, escarres.....), des douleurs (dentaires, membre fantôme), les hémorroïdes.

Son emploi en phyto-thérapie est délicat du fait de la présence d'alcaloïdes (toxique à dose prolongée sur le foie et le SNC).On ne peut l'employer qu'en usage externe . Le plus souvent en TM en application locale.
Bien sûr ,La toxicité est levée par l'utilisation de cette plante en homéopathie (merci S.H)

A quelle globalité correspond elle?
Les proving ne donnent pas d'informations supplémentaires par rapport aux données de la phyto-thérapie.

Par contre les antroposophes donne une clé intéressante.
la consoude établirait un pont entre les fonctions énergétiques de restructuration (corps éthérique) et les tissus détériorés de l'organisme.(corps physique).Son usage traditionnel dans des situations aussi variées que fractures, hémorroïdes, ulcères, douleurs dentaires peut alors s'expliquer.

Si c'est le cas et j'en reviens maintenant à la question pratique de l'utilisation et du renouvellement de la dose, l'utilisation de symph pourrait être d'aider les forces naturelles de cicatrisation dans l'organisme lorsque celles-ci sont débordées par une agression soit trop forte en durée (agressions faibles en intensité mais répétées) ou en intensité (une seule agression violente).
cicatrisation impossible du mamelon lors de l'allaitement/ choc de l'amputation du membre fantôme/ fracture/escarres....


Je partirai alors sur l'idée de donner Symph sur une courte période .(voire une seule prise au vu de l'expérience de Gilles)
dans une dynamisation forte et proportionnelle à l'étendue des liaisons . par exemple 1M dans le cas d'une fracture .

idem pour les algies du membre fantôme .
par brigittec
Etudiant
#38494
ce qui me "tracasse" c'est de ne pas savoir comment et quand utiliser ce remède !


En plus les proving de certains remèdes végétaux comme Symph semblent un copié-collé sommaire de leur usage traditionnel en phyto.
C'est bizarre non? ;)

Il nous manque les symptômes fins, les modalités....
#38499
brigittec a écrit :ce qui me "tracasse" c'est de ne pas savoir comment et quand utiliser ce remède !


En plus les proving de certains remèdes végétaux comme Symph semblent un copié-collé sommaire de leur usage traditionnel en phyto.
C'est bizarre non? ;)

Il nous manque les symptômes fins, les modalités....
En effet c'est du copier coller sur les signes déjà connus. On peut programmer une pathogénérsie?
craquements et fissures

Sans hésitation non plus : Petroleum dont l[…]

PRESENTATION

Merci, et à bientôt sur ces mêm[…]

COMME UN CLOU

CORRECTION ds une première approche , on […]

China

Bonjour Pauline China off = Quinquina gris ou […]