Règles du forum : Veuillez S.V.P. éditer vos répertorisations et indiquer le raisonnement qui vous conduit à choisir un médicament parmi ceux qui apparaissent.
#50383
Voici le cas d'une dame de 50 ans, qui présente des infections urinaires à répétition. Il s'agit toujours d'un bête E. Coli, qui devient évidemment résistant aux antibiotiques depuis les quatre années que cela dure.

Elle rechute environ tous les mois, elle n'en peut plus. Les crises n'ont rien de particulier, cela brûle en urinant, les urines sont troubles, voire sanglantes. Le bout de l'urèthre est extrêmement sensible, et ce en permanence, de sorte que cela lui rend les rapports aussi peu supportables, il ne faut même pas l'effleurer à cet endroit.

Les antécédents sont maigres. Une hystérectomie en 93, puis les troubles urinaires ont démarré.

J'ai noté ensuite:

Vexée très facilement

Brûlures dans les pieds

qui remontent dans les jambes

Bruits aigus dans les oreilles

Plein de crevasses sur les doigts, en particulier les bouts des doigts, surtout l'hiver, mais de façon permanente au pouce

A vous de donner le remède, et surtout vos arguments.
#50388
J'aurais pensé à : " Arsenicum alb.

Pour :

-urethra pain burning (3 )

-genitalia female inflam utérus ( 3 )

-urine bloody (3 )

-"periodicity " ( généralités ) (3 )

-fluttering sounds (1 )

- Quant aux crevasses ? .... La peau d'arsenium souffre de crevasses .....
#50389
Je vais suivre Annick qui propose petroleum
Tout est désespérément banal pour ce qui concerne les infections urinaires il faut bien se raccrocher à autre chose. La "Porte d'entrée" vers la patiente = les crevasses du bout des doigts l'hiver me fait d'office ouvrir la MMH de ce médicament. Annick a vérifié la cohérence...en retrouvant les autres signes.
#50393
Je pense à Sars en partant de la crevasse du pouce permanente.
MB : CREVASSES de la peau / Mbres sup / Pouce : Sars.,

Le Synoptic donne
  • - entre autres, l'appareil uro-génital comme région (elle a eu une hystérectomie),
    - c'est un des principaux remèdes de cystite donc miction douloureuse,
    - des crevasses profondes, notamment des doigts.
    - la douleur du méat chez la femme (URT : DOULEUR / Méat / femme, chez une : Lac-c., sars.),
Sars est facilement offensé.
PSY : OFFENSÉ facilement (Voir Sensibilité) : acon.7', agar., alum., anac., ang., apis., arn., ars.7', aur., bor., bov., bufo.7, calc.7', calc-s., camph., cann-s., caps., carb-an.16, carb-s., carb-v., carc.7, caust.7', cham., chel.1, chin., chin-a., cina., cinnb., cocc., coloc., croc., cycl., dros., graph., hyos.7, iod.7, lach.7, lyc.7', lyss., merc., nat-m., nux-v., pall., petr., phos., plat., puls., ran-b., sars., sep., sil.7, spig., stann.7, staph.7', stram., sulph., thuj.7, tub.7, verat., zinc.,

Il a la chaleur (de la plante, pas précisée ici) des pieds.
MB : CHALEUR / Mbres inf / Pied / Plante : Am-m., Apoc., Ars-s-f., bell., Berb., calc., carb-s., carb-v., Carl., cham., Clem., Coc-c., cocc., cub., Dulc., Eup-per., Ferr., Ferr-p., Fl-ac., Graph., Kali-n., lach., Lil-t., Lith., lyc., Manc., Mang., Med., Mur-ac., nat-c., nat-m., nit-ac., Nux-m., nux-v., Ox-ac., petr., ph-ac., phos., Plb., psor., puls., Samb., Sang., Sanic., Sars., sep., sil., spig., stann., Stram., sulph., Verat., zinc.,
#50397
Bonjour à tous
je pars de la rubrique : urèthre/ douleur/ méat chez une femme car quand même cette hypersensibilité du méat allant jusqu' à empêcher les rapports sexuels, il me semble qu'il faut en tenir compte.
2 médicaments Lac-c et Sars l
puis la rubrique : crevasse doigt pouce puisque la lésion est permanente : Sars
donc sans hésitation : Sarsaparilla qui couvre également les autres symptômes
#50399
Bonjour,

SARSAPARILLA

- Tropisme urinaire très marqué avec cette douleur intolérable au niveau du méat urinaire +++
- Crevasses du bout des doigts, en particulier du pouce
- Facilement offensée

J'ai eu il y a quelques années le cas d'un garçonnet de 7-8 ans qui criait chaque fois qu'il allait faire pipi avec une très forte brûlure urétrale à chaque miction. SARSPARILLA a été le "sauveur" de cet enfant. L'ECBU avait révélé de l'E.COLI et les traitements prescrits (antibiotiques + cortisone + antalgiques ) par un collègue allopathe n'avait rien soulagé. Il a été guéri en moins d'une demi-journée par le remède homéopathique alors qu'il souffrait depuis 15 jours. Le collègue, informé par les parents et surpris du résultat, m'a alors sollicité pour savoir comment apprendre l'homéopathie !! Sage résolution.
#50664
Bravo c'est bien SARSAPARILLA

"voyons ce qui est rare et frappant dans ce cas". Forcément cette sensibilité permanente.
Sensibilité: pas de rubrique. Zut !
J'ai donc regardé à Douleur contuse du méat. La douleur contuse c'est quand la partie est endolorie, comme un bleu, et qu'on ne peut supporter un frôlement. Bon la rubrique ne me parle pas.
Du coup je sors la rubrique douleur du méat, et là surprise: il y a une rubrique particulière "chez les femmes" qui doit posséder cette chronicité que je recherche.

on y voit SARS et ............Sars a la crevasse du pouce, avec une valorisation relative en plus. Sars est Offensé facilement.
L'affaire est entendue. Je ne me suis pas embarrassé de la rubrique Inflammation de la vessie car Sars possède tellement de symptômes urinaires

Il a fait 1.7 millions de vues sur YouTube. Beauco[…]

Épidémie rhinopneumonie chevaux

Alors ca y est je vois plus clair. Rien à v[…]

Nouveau virus: ß-Corona

Il y a plus de 8 ans un nouveau Coronavirus fais[…]

" visage " (terme mal approprié[…]