Règles du forum : Veuillez S.V.P. éditer vos répertorisations et indiquer le raisonnement qui vous conduit à choisir un médicament parmi ceux qui apparaissent.
Avatar de l’utilisateur
par Belladonna
Diplômé PH
#54608
É 15 ans . Sa mère l'amène en désespoir de cause pour un vitiligo.

Celui-ci est apparu il y a un an, les premières taches de dépigmentation étant survenues environ trois semaines après la seconde injection du vaccin anti hépatite B, pour se développer très vite sur l'abdomen, et le dos.

La maman d'É étant une femme très énergique, en trois ans, elle aura essayé tous les traitements possibles et imaginables, ayant consulté tout le monde depuis le dermatologue, en passant par les professeurs, les mésothérapeutes, etc.

Enfant, notre patiente faisait de nombreuses otites, souvent suppurées. A force de traitements, ou peut être à cause du changement d'expression de la psore, elle n'en fait plus maintenant. A la place des otites, elle présente des sinusites à répétition depuis quelques années.

C'est une fille très timide, elle ose à peine me parler. Sa mère confirme qu'elle présente un grand manque de confiance en elle, qui la handicape bien évidemment en cours. Elle présente une forte anticipation : elle est très mal avant le moindre examen, ou la moindre épreuve. Il m'est impossible d'obtenir plus de détails sur les symptômes provoqués par cette anxiété. D'ailleurs l'anticipation peut s'élargir chez elle à une anxiété généralisée, pour des broutilles.

Sa peau présente des nævi, elle cicatrise mal, une plaie prend longtemps à se refermer et demeure inflammatoire très longtemps. Je note qu'elle n'a jamais présenté d'autre trouble de la pigmentation, notamment jamais de nævus de Suton.

Pour finir, je note que sur le plan général, É est très frileuse et qu'elle est très malade en voiture, ce mal des transports pouvant aller jusqu'à la faire vomir.

Son père, qui n'assiste pas à la consultation est quelqu'un qui aime les plats relevés, s'énerve pour des riens, est très tatillon, sort les pieds du lit la nuit.

R1
Avatar de l’utilisateur
par Jean Umber
Diplômé PH
#54610
Silica,

parce qu'à la suite de vaccination (3), il y a apparition de taches d'hypopigmentation (3) chez quelqu'un qui cicatrise mal (3), qui anticipe beaucoup (3), qui est frileuse (2) et vomit en voiture (2). Et puis, j'oubliais la timidité maladive de Sil
par Jeannine
Diplômé PH
#54660
Emile a écrit : 01 mars 2018, 19:14 Silica a du faire du bien à cette jeune fille.
Oui, Sil
par Jeannine
Diplômé PH
#54661
Jeannine a écrit : 06 mars 2018, 11:23 Oui, Sil
D'autant plus que Sil a des naevi, des suppurations, des hypo-pigmentations et que le père a des symptômes de Sulph.
Avatar de l’utilisateur
par Belladonna
Diplômé PH
#54664
Devant l'unanimité, je "précipite" la réponse
Oui c'etait bien Sil .
Rdv sur le cas 26 pou la suite de ce vitiligo
PRESENTATION

Bienvenu à l'école PH, et bienvenu a[…]

China

Bonjour Pauline China off = Quinquina gris ou […]

Dès 1830 Hering écrivait : « […]

Questions à la communauté

Un grand merci pour ces reponses