#55996
Je viens de faire la connaissance d'une ruche, nouvellement arrivée chez mon cousin, nouvel apiculteur de ce fait.
Impressionnant une ruche. Un monde...

J'ai, comme tout un chacun, entendu parler de la disparition des abeilles.
Je sais que c'est plurifactoriel.
Une des raisons est l'utilisation de pesticides, qui n'ont toujours pas été interdits par nos décideurs.
Et mon cousin de me dire qu'une ruche est tracée (c'est bien, on croise des informations, on cherche à comprendre), et qu'il est dans l'obligation de mettre une plaquette dans la ruche pour lutter contre le varroa (acarien qui détruit les abeilles). Déjà, là, j'aime moins. Et en plus, on lui fait cadeau de ces plaquettes... alors, là, franchement c'est suspect ! https://planete-homeopathie.org/forum/p ... =post&f=44#

Alors, je poste ce message pour savoir si quelqu'un a l'expérience de l'homéopathie pour soigner les abeilles. Ou peut m'indiquer où je peux trouver ces informations. Merci par avance. F
#56016
j'ai des ruches, et malheureusement c'est catastrophique depuis quelques années, la catastrophe est exponentielle et mondiale....Un désastre écologique alarmant et effrayant

Les abeilles sont affaiblies, leur force vitale doit lutter contre les pesticides, les monocultures, la pollution, les ondes, la destruction de leur environnement, l'esclavagisme, la famine, et j'en passe. Elles sont alors faibles et le varoa s'installe donc ( et quand ce n'est pas le varoa la fausse-teigne, etc). On ne peut donc pas "lutter contre le varoa", il faudrait rétablir le déséquilibre
Il faudrait un puissant restaurateur énergétique pour les "rebooster."...un anti-psorique, peut être ? ( sulph &co) ou bien envisager de s’intéresser à ce qui dépasse : le parasite ( rubrique poux ? staph ???) et s'attaquer ensuite au problème de fond...??
perso, je n'ai pas réussi à trouver un médoc pour elles, car dans ce cas n'est pas une abeille qu'il faut soigner, mais la colonie qui fonctionne comme un individu. Mis à part les étiologies, les suites de, la météo je n'arrive pas à trouver de symptômes !
à défaut d'homéopathes compétents à la maison, Jocelyn leur met à l'automne un traitement à base d'huiles essentielles, qui pour l'instant nous donne satisfaction

Gilles m'avait donné un petit fascicule d'I.Issautier.
Si cela peut t'aider, le voici en pièce jointe du message
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
#56017
Désastre écologique , oui . . Mais le pire est à venir . Aux grands maux les grands remèdes .. Et voici celui qui est en train de voir le

jour : LE BEEONIC ! ! ! un concept d'abeille robotique pour remplacer les petites butineuses , car les colonies d'abeilles sont décimées aussi en Amérique du nord ..
C'est un ingénieur au doux nom de Mr " Bombardier " ( ça ne s'invente pas ) , qui est à l'origine de cette diabolique invention . :oops: :oops: :oops:
Ces drones pourraient même coûter moins cher que des essaims et seraient vendus par " paquets " - Ben voyons ...

N'empêche , l'homeopathie participe à ce déclin elle aussi , en broyant nos butineuses pour faire Apis . Je pensais à ça il y a quelque temps et je me demandais si l'on avait évaluer le nombre d'abeilles sacrifiées pour faire le remède ............. ?
#56019
Merci pour toutes vos réponses.
A Gilles, toujours pertinent. Je suis preneuse, si tu as un moment en juillet.
A Anne, toujours efficace et didactique.
A Fantine, toujours drôle.
Je vais étudier tout cela (oui, soigner une ruche, c'est comme soigner un troupeau ; c'est une seule entité). Mais pas le Beeengin !
#56020
Anne a écrit : 29 juin 2018, 20:35 j'ai des ruches, et malheureusement c'est catastrophique depuis quelques années, la catastrophe est exponentielle et mondiale....Un désastre écologique alarmant et effrayant

Les abeilles sont affaiblies, leur force vitale doit lutter contre les pesticides, les monocultures, la pollution, les ondes, la destruction de leur environnement, l'esclavagisme, la famine, et j'en passe. Elles sont alors faibles et le varoa s'installe donc ( et quand ce n'est pas le varoa la fausse-teigne, etc). On ne peut donc pas "lutter contre le varoa", il faudrait rétablir le déséquilibre
Il faudrait un puissant restaurateur énergétique pour les "rebooster."...un anti-psorique, peut être ? ( sulph &co) ou bien envisager de s’intéresser à ce qui dépasse : le parasite ( rubrique poux ? staph ???) et s'attaquer ensuite au problème de fond...??
perso, je n'ai pas réussi à trouver un médoc pour elles, car dans ce cas n'est pas une abeille qu'il faut soigner, mais la colonie qui fonctionne comme un individu. Mis à part les étiologies, les suites de, la météo je n'arrive pas à trouver de symptômes !
à défaut d'homéopathes compétents à la maison, Jocelyn leur met à l'automne un traitement à base d'huiles essentielles, qui pour l'instant nous donne satisfaction

Gilles m'avait donné un petit fascicule d'I.Issautier.
Si cela peut t'aider, le voici en pièce jointe du message
j'avais oublié mais doc moyen
par contre tu dois aussi avoir du travail de pierre froment qu'il me semble t'avoir passé ,tu retrouverais peut etre plus vite que moi
#62403
Bonjour,
C’est simplement l’abeille européenne, qui produit du miel, qui est à la source de la souche homéopathique Apis mellifica. Le dard et le venin de l'insecte, fait l’objet d’une macération alcoolique pour avoir la teinture principale. Juste les abeilles ouvrières sont utilisées dans le processus. Il n’y a alors rien de surprenant que Apis mellifica traite les symptômes qui se manifestent après une piqûre d’abeilles.
Vous pouvez trouver plus d'info sur ce blog :
https://abeilles-hautesalpes.com/
#62416
D'autant que si je ne dis pas de bêtise, les ouvrières, si on parle des butineuses, sont celles en fin de cycle des tâches, donc les plus vieilles.
Une très bonne chose à faire pour prendre soin des abeilles reste de NE PAS PRÉLEVER LEUR MIEL! si on peut faire le lien, la ruche a besoin de "confinement" pour "avoir une immunité forte", cf la miellerie de Marla (la Réunion), Sébastien Ladrange, encore un cicuta-like.
Si vous avez des résultats intéressants, merci de lui envoyer vos commentaires avec posologies et mode d'administration à aquaponiereunion@gmail.com et peut-être le mettre en lien avec nos amis réunionnais pour utiliser des produits de qualité.
Il semble aussi que le varoa n'atteindrait pas les colonies sauvages, plutôt décimées par les pollutions alentours.

Concernant la 3e forme du HVE1 ( la forme nerveus[…]

Il a fait 1.7 millions de vues sur YouTube. Beauco[…]

Nouveau virus: ß-Corona

Il y a plus de 8 ans un nouveau Coronavirus fais[…]

" visage " (terme mal approprié[…]