par annick
Membre d'honneur
#56267
Jeune femme de 35 ans, mince, d’origine marocaine, responsable d'un centre d'appels téléphoniques.

Elle consulte pour une urticaire au froid qui apparait dès qu'elle passe dans une pièce plus fraiche, sur les cuisses, les bras, le dos. Aller dans un supermarché réfrigéré lui est impossible. Elle doit partir à Tunis pour son travail et se demande comment elle va s'en sortir dans les lieux climatisés.

Cette urticaire est apparue vers l’âge de 20 ans environ 5 ans après une désensibilisation aux poussières pour une allergie responsable de rhinites allergiques et d'asthme. L'allergologue ne sachant pas la désensibiliser au froid, elle vient essayer l'homéopathie !
Elle a un dermographisme important.

Par ailleurs on lui a diagnostiqué une névralgie pudentale. Suite à une chute elle aurait le bassin déplacé, Elle ne peut rester assise longtemps sans douleurs.

Elle est plutôt frileuse. Elle s'endort mal, ressasse, met un film pour s'endormir. Elle se réveille souvent mais c'est plutôt une grosse dormeuse. Rares cauchemars.
Grande, mince, elle a toujours été sportive, elle a besoin de se dépenser. Elle se dit stressée par les responsabilités qu'elle a au travail, elle pleure facilement.

Elle digère bien, mais a tendance à la constipation.
Premières règles à 15 ans, avec des douleurs du bas-ventre le 1° jour, irradiant aux cuisses et aux lombes. Quelques mycoses.
Rhinites allergiques à l'adolescence, avec asthme en fin de rhinite. Quelques angines à l'adolescence.

Je lui donne X en 200, 1c du verre 1 fois par semaine

Le lendemain sa sœur appelle pour dire qu'elle a oublié de me parler de sa chute de cheveux. Je lui propose de revenir car je pense très fort à un autre remède Y pour lequel j’avais hésité. Mais elle annule le RDV et part à Tunis.

Je la revois 6 semaines plus tard. Elle a pris le remède 1 X/semaine pendant un mois. Elle n'a eu aucune urticaire depuis le début du traitement.
La névralgie pudendale va mieux : le voyage en avion aller s'est fait sans douleurs, quelques petites douleurs au retour, mais c’est beaucoup mieux.
Elle a bien fait d'annuler son RDV :D
par 20.100pic
Etudiant
#56269
Bonjour Annick et merci pour tous ces cas
cet urticaire lié à tout refroidissement , la suite de suppression , le profil stressé par son boulot et très active me font penser à Nux .
Bien sûr avec cette sportive qui perd ses cheveux tu as sans doute hésité avec sépia ( sycotique)
merci encore
par Gilles63
-
#56275
En cherchant vite fait je dirais RHUS-T pour les éruptions declenchées par le contact de l'air froid (deg4) ,les suppressions d'éruptions , et sur le fait qu'elle a une douleur nevralgique ,peut etre un bassin deplacé et que cela ne l'empeche pas d'etre une sportive=>amel par le mouvement ,ceci confirmé par "ne peut rester assise longtemps " , sommeil agité
par Emile
-
#56280
Emile a écrit : 19 juil. 2018, 15:09 La sensibilité au passage au froid me fait évoquer Dulcamara.
Une fois le répertoire consulté, c'est Phosphorus qui émerge, répondant bien au miasme tuberculinique que l'on devine et au dermographisme, et coiffant un Dulcamara par trop absent des rubriques ne faisant pas intervenir le froid.

Voici les rubriques par lesquelles je suis passé :

Sulph,Phos,Lyc,Nat-m,Caust,Carb-v,Calc,Hep,Sep,Graph,Carb-s,Kali-c,Dulc—»GE : FROID / agg
Sulph,Phos,Lyc,Nat-m,Caust,Carb-v,Calc,Hep,Sep,Graph,Carb-s,Kali-c,Dulc—»MB : ÉRUPTIONS / Mbres sup / urticaire
Sulph,Phos,Lyc,Nat-m,Caust,Carb-v,Calc,Hep,Sep,Graph,Carb-s,Kali-c,Dulc—»P : DERMOGRAPHISME (stries rouges après grattage)
Sulph,Phos,Lyc,Nat-m,Caust,Carb-v,Calc,Hep,Sep,Graph,Carb-s,Kali-c,Dulc—»P : ÉRUPTIONS / URTICAIRE
Sulph,Phos,Lyc,Nat-m,Caust,Carb-v,Calc,Hep,Sep,Graph,Carb-s,Kali-c,Dulc—»P : ÉRUPTIONS / URTICAIRE / froid / pris froid, après
Sulph,Phos,Lyc,Nat-m,Caust,Carb-v,Calc,Hep,Sep,Graph,Carb-s,Kali-c,Dulc—»PSY : PLEURER, humeur larmoyante
Sulph,Phos,Lyc,Nat-m,Caust,Carb-v,Calc,Hep,Sep,Graph,Carb-s,Kali-c,Dulc—»REC : DOULEUR / Périnée
Sulph,Phos,Lyc,Nat-m,Caust,Carb-v,Calc,Hep,Sep,Graph,Carb-s,Kali-c,Dulc—»TE : CHEVEUX / chute des
par Choco05
Etudiant
#56285
J'ai pensé à Rhus-Tox avec l'urticaire au froid, LA key-note du médicament que je connais, en me disant que le reste ne correspondrait sûrement pas.
Mais finalement, avec l'affinité tant au niveau Peau que Nerfs du médicament, l'agitation, le besoin de mouvement, la larme facile, le fait de ressasser particulièrement la nuit, j'ai l'impression que "ça colle" plutôt pas mal. Je partirai donc sur Rhus-T.

En alternative, j'ai Sepia qui pointe le bout du nez, de degrè 2 pour l'urticaire au froid également, qui couvre le côté sthénique de la patiente, le ressassement, et la chute de cheveux (seul point non couvert par Rhus-T).
par annick
Membre d'honneur
#56287
Gilles et Choco05 ont trouvé : c’est effectivement Rhus-t que j’ai donné à cette patiente.

Rhus-t est au 3°d dans l’urticaire au froid
P : ÉRUPTIONS / URTICAIRE / froid / air, agg : caust., kali-br., Nat-s., nit-ac., rhus-t., rumx., sep.

S’y ajoute une douleur névralgique au repos : "ne peut rester assise longtemps ", mais peut faire du sport

Le reste colle bien :
Elle est plutôt frileuse.
Elle s'endort mal, ressasse, met un film pour ne pas penser et s’endormir s'endormir. Elle se réveille souvent, le sommeil n’est pas calme
Grande, mince, elle a toujours été sportive, elle a besoin de se dépenser.
Elle se dit stressée par les responsabilités qu'elle a au travail, elle pleure facilement.

Pendant les 2/3 de la consultation j’étais partie sur Sepia (urticaire au froid 2°d, signes gynéco, sthénique, froide, miasme TUB-SYC…), pour finalement voir que Rhus collait parfaitement et précéderait bien Sepia.

Quand j’ai appris pour la chute des cheveux je me suis dit : tu aurais du donner Sepia.
Comme elle n’a pas pu revenir elle a pris Rhus qui a très bien fonctionné.

Ma question : dois-je rester sur Rhus-t qui marche bien ou passer à Sepia pour couvrir la chute de cheveux qui persiste ?
par annick
Membre d'honneur
#56291
Emile a écrit : 20 juil. 2018, 10:28 Le dermographisme a-t-il évolué ?
Je ne sais pas

Nath m'a fait remarqué 2 rubriques :
P : DERMOGRAPHISME (stries rouges après grattage) : (1)calc., (1)carb-v., (1)euph., (1)par., (1)ph-ac., (2)phos., (2)sabad.
P : INÉLASTIQUE : (1)ant-c., (1)ars., (2)bov., (2)cupr., (1)dulc., (1)lach., (1)ran-b., (2)rhus-t., (1)sep., (1)sulph., (1)verat.
par annick
Membre d'honneur
#56293
Emile a écrit : 20 juil. 2018, 10:38 Ah oui, inélastique comme synonyme de dermographisme est très bien vu et éclaire bien la situation. Bravo Nath.
Oui je n'y avais pas pensé

Je ne crois pas que le dermographisme soit net dans son quotidien, c'est le diagnostic de l'allergo lors des tests qui l'a mis en évidence, et vu sa parenté avec les urticaires physiques....

Concernant la 3e forme du HVE1 ( la forme nerveus[…]

Il a fait 1.7 millions de vues sur YouTube. Beauco[…]

Nouveau virus: ß-Corona

Il y a plus de 8 ans un nouveau Coronavirus fais[…]

" visage " (terme mal approprié[…]