#58618
J'ai eu l’occasion de traiter récemment un de mes amis qui a effectué un voyage durant plusieurs jours dans des chaussures neuves trop serrées. Ensuite il est arrivé à la mer et en plus outre se baigner tous les jours il s'est de nouveau écorché sur des rochers, puis remis les fameuses chaussures dans le voyage de retour.

Le pied droit a été massacré avec des ulcérations profondes, aux bords surélevés, un fond sanieux, et carrément phagédéniques. Il vient me rendre visite une après midi et je constate les dégâts à quelques jours de son retour. Subitement il se met à faire de la fièvre tandis qu'on discute. Il se déclare très mal, demande un verre d'eau froide (il aime boire froid), et s'allonge dans mon canapé. Il somnole et se redresse au bout d'un moment, je ne suis pas bien je veux rentrer chez moi.

Il est clairement dans un état très fébrile sans le moindre doute lié à la surinfection des ulcères. Vous voyez ici une réaction d'un sujet en haut niveau de santé. X1 200 va rapidement faire tomber la fièvre. Il ne peut toujours pas marcher mais au moins la douleur a régressé. Durant deux jours la répétition du médicament fera du bien mais vers le 3ème jour c'est la cata, il retombe dans un état très fébrile.

Quand j'arrive chez lui il est prostré, carrément sous les couvertures. Le moindre mouvement d'air lui est intolérable. Il a besoin de garder son pied couvert aussi, le souffle d'air lui accentue la douleur. Je suis surpris de cette rechute, c'est l'un des éléments qui me fera choisir X2. Les ulcères coulent abondamment, sont surélevés, kératosiques, il décrit une sensation piquante. A l'examen, un ongle du gros orteil est très abîmé de manière chronique.

A vous de jouer.
#58619
Pour le premier, Rhus-t :
-désire rentrer chez lui
-désir de boissons froides
-gros ulcères


Pour le deuxième, Graphites :
-désire rentrer chez lui
-désir de boissons froides
-gros ulcères
-suintement des ulcères
-kératose
-sensation piquante
-aggravé par courant d'air
-rechute
#58620
Après avoir visionner cet après-midi, le dernier cours sur Graphite, c'est ce nom qui me vient automatiquement à l'esprit pour remède final de cette affaire. ;) Sensations piquantes et ulcères calleux à bords surélevées étaient tout frais dans ma mémoire ... (ainsi qu'une histoire de chaussures neuves ...)

Pour le premier remède, par contre, il va falloir que je travaille ...
#58621
Ulcères améliorés par la chaleur (KN), sensation de froideur des parties douloureuses (KN), courant d’air agg., frilosité extrême.
Récurrence des infections, lenteur convalescence, ulcères récidivants.
Ulcères région du talon
Ulcères mbres inf profonds
Ulcères bords élevés et indurés
Ulcères piquants
Ongle orteil abîmé
Troubles soudains (Karl Stauffer)
Veux rentrer chez lui (Allen Timothy)
Boissons froides
Silicea
#58622
pour le premier :
désir de rentrer chez lui et désir de boisson froides : Bryonia, qui présente également des ulcères à bords surélevés
pour le second :
agg générale par le moindre courant d'air, je propose Hepar
#58625
bonjour. en lisant le cas comme jean Umber je propose bryonia pour X1.mais pour X2 je propose arsenicum album:-rechute
-gros ulcère
-désir du chaud
-désir de boissons froides
-aggravé par le courant d air
-douleur piquante.
a moins que le fait qu il est prostré et non agité elimine ce dernier (ars).
#58627
pour le 1er
caust m'aurait bien plu pour l'ulcère suite de frottement, d'usure, d'effort sur quelques jours , mais caust est rarement un remède inflammatoire violent et soudain
bry : pour le désir de rentrer chez lui, l'ulcère phagédénique, le désir de boissons froides, mais une fièvre soudaine chez bry est plutôt rare
alors ars ? : ulcères à bord élevés 3° et phagédéniques 3°, l'aspect purulent
la soif pendant la fièvre, de boisson froide
il ne couvre pas le désir de rentrer chez lui, mais cela reflète son anxiété, couverte par ars

pour le second
DD hep/graph- difficile de les départager- l'ongle abîmé oriente plus vers graph, mais
sous les couvertures, bien au chaud, avec le moindre courant d'air qui aggrave me ferait préferer hep
qui présente lui aussi des douleurs piquantes, et les caractéristiques de l'ulcère
hep suit ars
#58630
Pour le premier médicament, Bryonia s'impose de lui-même. Il voulait à tout prix rentrer chez lui alors qu'il était dans un état effarant. Désir d'eau froide, que demander de plus? Je ne comprends pas pourquoi Rhus? Ici nous avons la facette de Bryonia qui a besoin de bouger s'il le faut pour aller dans sa situation de sécurité.

Alors qu'il allait nettement mieux, la rechute prend l'allure d'une résurgence psorique et j'ai cherché avant tout un antipsorique.
Capture d’écran 2019-03-10 à 21.33.29.png
Le piège fatal ici est d'aller sur Hepar, qui ne se distingue que très peu de Graphites. A priori la suppuration est plus abondante dans le premier que dans le second. Mais la vacherie c'est que les deux ne supportent pas d'être découverts.

Simplement Hepar suit bien Graph, et l'action du médicament a été quasi immédiate, avec une chute de la fièvre immédiate. A postériori il avait le visage seulement très chaud et vous savez que cette chaleur est très typique de Graphites.

L'échec m'aurait conduit à Hepar. En 2 jours il remarchait normalement comme s'il n'y avait rien eu.
Moralité vous voyez que même les hauts niveau de santé nous donnent du fil à retordre!
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
#58635
Ed, pour nos jeunes, tu es resté sur une 200K pour Graphites, et quantité stp ?

Bonjour, une épidémie de rhinopneumo[…]

craquements et fissures

Tu insistes sur le fait qu'il joue au foot , j'ai […]

PCKent Abonnement

Chers Amis, Je vous rappelle, pour tous ceux qui h[…]

PRESENTATION

Bonjour JL, Bienvenue parmi nous ! Justement, Ca[…]