Avatar de l’utilisateur
par fantine
-
#60422
Dans le cours sur l'étiologie , il y a une phrase que je ne suis pas sûre de comprendre .

" ... Afin d'éradiquer la marque " constitutionnelle " , on doit tôt ou tard employer des remèdes qui sont homeopathiques non seulement aux symptômes présents mais aussi du passé ( donc indiqués par l'état constitutionnel du patient tout entier " ) .....

Que faut-il comprendre par : " état constitutionnel du patient , " - " marque constitutionnelle " ? ( le miasme ? .... ) - Parce que la " constitution " telle que définie par Nébel , est logiquement définitive . On ne peut pas l'éradiquer ? ....
#60424
C'est une bonne question, dont on ne pourra pas complètement faire le tour en l'état actuel des connaissances homéopathiques.
Pour faire simple, un remède constitutionnel correspond à un remède antipsorique profond. Un ou plusieurs peuvent être nécessaires pour un patient. Mais lorsque tu as "épluché les couches" de remèdes plus compliqués, en général tu arrives à tourner sur des médicaments comme calcarea, causticum, kali carb, sulfur, sepia, silicea, ...très profonds selon Bonninghausen ou un seul remède. Tu peux à ce stade avoir besoin d'une plante à l'occasion pour un aigu, et du nosode si ça bloque.
Le mot constitution est peu précis, car tu peux naître tuberculinique, etc et changer au fur et à mesure de tes prises de remèdes.
Hahnemann utilise le mot tempérament à la mode hippocratique pour définir ce qui ne changera jamais chez le patient. Il définit ensuite les stades de dégradation de la santé. C'est plus précis et plus pratique concrètement.

J'aimerais que mon post soit complété par des personnes plus informées.
fantine aimais cela
#60426
Ca nous obligerait à nous étendre longuement en effet. Suivant le miasme actif durant la grossesse je présume, les gens sont marqués par un miasme très clair. Ainsi on repère facilement les sujets tuberculeux, c'est une empreinte constitutionnelle, mais il n'est certes pas obligé de leur prescrire un anti tuberculeux d'emblée. Seuls vont compter les signes actifs au moment de la visite.
#60429
... Merci pour vos réponses ..

Eradiquer un miasme actif , ça , je comprends - mais .. éradiquer une " constitution " ( innée logiquement ) j'ai plus de mal je l'avoue .
#60430
Un des enfants que j'ai soigné ici avait des genu varum monstrueux, à 4 ans, donc de constitution syphilitique. Pas de sous pour l'intervention et le suivi chirurgical. Avec la prise de stram, et surtout d'hepar sulfur, ces genu varum se sont quasiment normalisés. 3 consults. Je ne les ai plus revus après, ils étaient satisfaits. Ne pourrait on pas parler de "modification de la constitution" dans ces cas là?
#60433
Oui , je comprends mieux - Mais encore une question : Ce résultat extraordinnaire aurait-il pu être obtenu chez un adulte , ( parce que chez le jeune enfant , l'alignement physiologique finit le plus souvent par se faire spontanément je crois ? )
Ce serait vraiment passionnant d'avoir l'exposé du cas ici . C'est possible ? ? ?
#60437
non, ça ne pourrait pas être possible chez un adulte. En revanche, le genu varum était terriblement important, je n'avais jamais vu cela chez un enfant, Lucky Luke à côté c'est de la gnognotte...lorsque les parents m'ont fait la demande, je n'y croyais pas trop. Le cas n'a rien de special, j'essayerai de retrouver mes notes. C'est le niveau de santé qui fait tout!
#60450
une personne de constitution syphylitique ( d'emblée ) peut donc avoir un bon niveau de santé ? ? ? :shock:

Car j'avais cru comprendre que lorsqu'on "tombe " dans un état luétique , ça va de pair avec un bas niveau de santé ....
#60453
Les miasmes se greffent à partir du 2eme stade de santé pour Hahnemann, et la notion de niveau de santé selon vithoulkas est un peu bancale selon moi. C'est un bon repère, mais bcp de facteurs autres interviennent dans cette notion de santé, conditions de naissance, environnement, etc.... En l'occurrence chez nous, la syphilis a plutôt envahi la sphère émotionnelle, puisque de très nombreuses personnes ont des troubles du sommeil, les couples se font et se défont comme si l'autre était interchangeable, la grande "sensibilité" émotionnelle se mue à tout instant en indifférence pour celui qui mendie dans la rue, l'idée que l'homme puisse être transformé en demi robot, le narcissisme, le mensonge et la manipulation grimpent en flèche sans que ça ne choque autant qu'avant. Les organismes sont suffisamment faibles et délabrés pour qu'elle puisse s'exprimer à ce niveau. Les tableaux pernicieux sont un autre facteur indiquant un bas niveau de santé. Si la syphilis reste sur un plan osseux et qu'elle est franche, suivant la loi de Hering, la pathologie reste périphérique, on ne peut pas parler d'un niveau de santé bas .
Ici on voit actuellement le tableau syphilitique se déplacer d'un plan physique profond chez les parents d'une 40 aine d'années, perte de cheveux, troubles du sommeil, à un tableau mental pénible chez les enfants/ado. Encore une étape et ils ne pourront guère plus présenter que des tableaux abâtardis, comme chez nous.
Eruption à début brutal

Décidément c’est vraiment diff[…]

Coup de main pour DD aigu

Excusez-moi si je n'ai pas été assez[…]

PCKent Black commande groupée

Bonjour à tous, Avec la collaboration de J[…]

Le petit chat est mort

Phos - nausée agg allongé - affecti[…]