#60471
Merci, Terrasienna, pour ce cas très instructif et très intéressant. Il est évident que voir les patients apportent des tas d'informations qui sont utilisées par le praticien, peut-être même sans qu'il s'en rende compte d'ailleurs.
Voilà pourquoi il est très important de voir les patients. Ed et toi-même insistez beaucoup là-dessus. Et Skype ne suffit pas! ...
#60472
Emile a écrit : 24 sept. 2019, 13:30
Jeannine a écrit : 24 sept. 2019, 12:16 Il y a un symptôme dont personne ne parle: c'est la voix cassée.
C'est un peu pour çà que j'avais proposé Tabacum qui a la voix cassée du fumeur.
Désolée, Emile, je n'avais pas vu.
#60482
Terrasienna a écrit : 27 sept. 2019, 00:08 Bravo à Jean également! Pardon je t'avais oublié dans la bataille!
Merci. Je n'ai fait qu'apporter des considérations de chimie. Mais trouver le fil d'Ariane qui mène à Niccolum est vraiment une chose difficile. Bravo à toi qui n'a pas hésité à sortir des sentiers battus.
par FloFed
Etudiant
#60486
Il y a un cas de Nicc (numero 48) dans le livre de Erik van Woensel ' Classical Homeopathy Evidence based medicine . Pour resumer et lier avec celui de Terrasienna, je note:
enfant de 9 ans vu pour troubles du comportement. Un melange de grande timidite envers les etrangers et grande sensibilite (les malheurs dans le monde) mais bagarreur a l'ecole. Jamais spontane. Tres agite, tendance aux accidents.. Beaucoup de fantasmes et difficulte a faire la part avec la realite. Du coup il ment beaucoup. Facilement distrait. Tres bonnes notes a l'ecole mais il a toujours peur de faire des erreurs ou avant les resultats (ses parents lui mettent la pression pour lui faire sauter une classe!).
Reves: de morts, que les gens qu'il aime sont morts. de monstres.
Peur du noir et peur sortir de son lit.
Allergie au lait de vache: ca lui donne de la diarrhee et crampes abdominales et nausee; ou coryza qui descend sur les bronches, toux seche, sans fievre. Sans traitement ca dure 2 semaines. Mais il aiime le lait.
Soif.
Transpiration des pieds offensive, avec des vesicules.
A commence a parler a 27 mois avec discours indistinct, car tres enroue ce qui le mettait en colere.
Operation de nodules sur les cordes vocales a 5 ans ( discours ameliores apres).
Erik a donne LM2 puis passe a 200c qui ont beaucoup ameliore. Il est devenu beaucoup plus confiant, joyeux et concentre, disparition des reves de morts, de la tendance aux diarrhees et rhumes, fini la transpiration des pieds. Beaucoup moins agite.
Et remontee du niveau de sante avec reapparotion d'aigus infrequents avec fievre. Dernier en date, il y a 2 ans (14 ans de recul sur le cas qui n'a pas eu besoin d'autre remede).
#60487
FloFed a écrit : 28 sept. 2019, 19:40 Il y a un cas de Nicc (numero 48) dans le livre de Erik van Woensel ' Classical Homeopathy Evidence based medicine . Pour resumer et lier avec celui de Terrasienna, je note:

.....
Super intéressant!
Merci!
#60528
La personne niccolum que j'ai vue se rapprochait davantage de ferrum que de platine, en un tout petit peu plus raffinée. Ce côté à s'accrocher, être résistant tout en serrant les dents. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai évoqué niccolum. zincum m'était venu à l'esprit aussi, sans bien plus d'éléments "à charge". Elle n'était pas souple du tout dans son comportement et son caractère, tout en présentant un aspect affectueux au premier abord. Elle cachait sous "l'anxiété pour autrui", facette plus acceptable socialement, un grand besoin de contrôle, pendant de son aggravation par le moindre changement.
A la rigueur, on pouvait également évoquer un kali. Cependant je trouve que chez les kali, la notion de bien et de mal est très importante, ce qu'il faut faire, pas faire par rapport à une morale, la recherche de la droiture. Ce n'était pas le cas du tout ici. Il y avait un tout petit peu de méfiance, mais peut être qu'un venin arrivera dans un deuxième temps chez elle.
je trouve qu'il y a souvent un aspect méprisant plus ou moins déguisé par l'éducation dans platine, même s'ils peuvent être très affectueux parfois à cause de ce besoin tactile. Ils ne cherchent pas être aimés car ils se sentent supérieurs, du moins dans leur comportement.
Palladium est très classe, avec le côté hautain mais pas méprisant. Il a besoin d'être rassuré sur sa valeur propre. Il peut être confondu avec phosphorus, car il va vouloir faire plaisir +++ pour attirer les compliments et être admiré, ou tout simplement reconnu, respecté.
C'est quand même difficile de parler de niccolum en termes généraux sur un seul cas, d'autant plus qu'il ne semble avoir aucun rapport avec le cas de Flo.
#60538
Le cas mentionné par Flo est relativement peu instructif dans la mesure ou on donne des signes psychologiques en masse mais pas vraiment de symptômes exploitables.
Mais il semble avoir réussi avec les grosses keynotes finalement dont le lait <
Pour revenir sur Platine je pense que nous négligeons trop l'idéalisme de ces gens. La déception est un facteur majeur que nous négligeons aussi pour le prescrire. En cherchant à être parfaits ils finissent par se détacher de la masse etc. J'ai trouvé bcp de cas adultes chez des femmes qui ont été déçues par un amour de jeunesse et qui ne s'en sont jamais remises, se barricadant émotionnellement. donc on en loupe des tas. reste que Niccolum est encore un mystère pour moi!
par Aspen
-
#60559
PSYCHISME / PEUR (Voir Anxiété, Effrayé, Sursauter, Timidité) / arrive, que qq. ch. n' (voir Danger, Malheur) / mari ne reviendra jamais, que qq. ch. va lui arriver
Nuage des remèdes pour les symptomes choisis :
PLA
#60560
j'avais trouvé niccolum sur
voix cassée,
désir de plein air
peur qu'un malheur n'arrive
le ressort de l'anxiété pour autrui était bien plus cette peur d'un malheur constante, qui l'obsédait littéralement qu'un vrai intérêt pour les autres.
il me restait 11 remèdes avec cette repertorisation mais niccolum m'attirait le plus à cause de cette sensation de jamais vu
j'ai prescrit plusieurs kali ars ces 2 dernières années, l'anxiété pour la santé débordait d'une manière ou d'une autre. Et il n'y avait pas cette espèce de dureté.
A la rigueur, le diagnostic différentiel pouvait davantage se faire sur causticum. Mais elle semblait trop égoïste pour cela, pas sensible aux émotions des autres. Pas de frilosité marquée ou de phénomène de vérification pour arsenic. Vu le niveau de santé et le pays, c'était presque indispensable pour prescrire arsenic. Cette absence de trace d'arsenic m'a fait éliminer dans la foulée kali ars.

J'ai eu un doute avec nature ars que je ne connais pas du tout, mais là encore, pas la moindre trace d'arsenic, ni cette sensibilité émotionnelle cachée des natrum, cette intellectualisation qui permet de prendre du recul. Cette femme semblait trop pragmatique pour ce médicament.
Pas d'impulsion, pas d'agitation.
De la méfiance
Pour un Venin, je n'avais pas de bleu, pas de cols gênants, seul le désir d'air était marqué. Ce n'était pas pulsatilla non plus, je n'en avais aucun signe classique.
L'étau se refermait donc sur niccolum peu à peu. Le testing a complété. Le fait qu'une simple friction de 50 M ait un tel effet renforce mon intime conviction que c'est le bon médicament. Plus la dynamisation haute est acceptée, moins on s'est trompés.
L'aversion pour le lait a été notée pour essayer de compléter le tableau. Mais comme pour 2 ou 3 autres remèdes, j'ai été scotchée par le fait que le tableau décrit par le synoptique ne ressemblait pas du tout à ce que j'observais. Je pense que du fait de la perte de la transmission de savoir, on n'arrive plus à prescrire sur ces tableaux dégradés, avec une atteinte émotionnelle bien plus importante qu'avant. D'où ma précipitation à vous partager ce cas.
#60564
non, c'est un besoin de contrôle et surtout la peur qu'un malheur arrive qu'elle exprime par de l'anxiété pour autrui pour que ce soit socialement acceptable.
Tu ne peux pas trop avouer: j'ai besoin de contrôler tout ce que font mon conjoint et mes enfants en permanence pour me les attacher, car je n'aime pas l'imprévu et parce que je n'ai rien d'autre à faire.
PRESENTATION

Merci, et à bientôt sur ces mêm[…]

China

Bonjour Pauline China off = Quinquina gris ou […]

Dès 1830 Hering écrivait : « […]

Questions à la communauté

Un grand merci pour ces reponses