par Aminda
-
#32612
Homme de 50 ans, aux antécédents d'asthme suite à une coqueluche à l'âge de huit ans. Il est allergique à de nombreux allergènes, dont les acariens, les moisisures, les poils de chien et chat, les graminées pour lesquelles il a été désensibilisé.
En 2012 est posé un diagnostic de sarcoïdose pulmonaire suite à un amaigrissement : opacités hilaires bilatérales à la radiographie thoracique correspondant à de nombreux ganglions. Il est traité par corticoïdes jusqu'à l'automne 2013.
Il se plaint d'une toux sèche le jour, en sortant à l'air. Il ressent des douleurs piquantes d'un endroit à l'autre dans les poumons. Le poumon brûle, comme s'il respirait dans un thuyau contenant de l'éther. Il a des bouffées de chaleur alors qu'il peut être frileux depuis une perte de poids de 20 kg avant le diagnostic de sarcoïdose. Il aime manger épicé, il est très sensible aux odeurs. Il a les paumes des mains très chaudes, il aime tenir quelque chose de froid pour apaiser. Il n'a pas l'habitude de l'homéopathie, il est surpris de toutes mes questions, c'est cependant tout ce que je retiens de signifiant.

Je lui donne un premier traitement XXX, sans répertoriser : c'est une plante, ça ouvrira le cas.

Revu un mois plus tard, il se plaint d'avoir un défilé d'images dans la tête nuit et jour. Il a toujours cette sensation de chaleur aux paumes, il a toujours cette douleur brûlante aux poumons, en inspirant. La respiration est bruyante, il ronfle la nuit. Il transpire facilement du front, bien qu'il ressente du froid à ce niveau. Il doit porter un bonnet en laine la nuit. Il lui arrive de trembler des mains, le matin, sans raison.
Je suis déçue de l'action de XXX qui aurait du balayer ces sensations de chaleur et lui apporter un soulagment sur le plan de la respiration. je fais une répertorisation et tombe sur un remède YYY que je n'ai encore jamais prescrit.

Revu le mois suivant, il va mieux, il n'a plus cette sensation de chaleur dans les poumons, sa femme me remercie car il ne ronfle plus la nuit, il avait une éruption de maculopapules un peu sèches sur les bras qui a disparu, globalement il se sent moins fatigué. Le remède avait été pris en 9 CH faute de mieux, mais à présent, j'ai pu en obtenir en 200C.
Je guête à présent la suite : phosphorus ou sulfur???
par Pascal06
Diplômé PH
#32613
bonjour Aminda,

je pencherai pour Laurocerasus avec répert :

Te/transpiration/front/froide
Th/ douleur brûlante/respiration/inspiration / agg

vérification dans le Hering :

ok pour ronflement, sensation brûlante des membres, ronflement...
Gasp et tout un cortège de signes pneumo..

Pascal
par Aminda
-
#32649
Je vous fais un petit résumé de cette pathologie (source : Décision en pneumologie, sous la direction de B Dautzenberg, édition Vigot)
La sarcoïdose est une maladie dont on ne connait pas la cause. Les lymphocytes envahissent le tissu alvéolaire pulmonaire.
Les circonstances de découverte sont variables : parfois c’est fortuitement qu’on la découvre sur une radiographie du thorax, dans d’autres cas, il y a des signes cliniques : toux, dyspnée d’effort, altération de l’état général ou des signes extra-pulmonaires.
Dans certains cas, c’est l’association de fièvre, arthralgies, érythème noueux et adénopathies médiastinales qui forment le syndrome de Löfgren.
Il y a trois stade d’évolution selon que l’atteinte reste cantonnée aux ganglions ou diffuse vers les poumons, jusqu’à provoquer leur fibrose. La plupart du temps, l’évolution se fait vers une guérison spontanée.
Les localisations extra pulmonaires peuvent se faire :
Aux yeux, avec une inflammation de l’iris, une uvéite, une conjonctivite
Au cœur : myocardite
A la peau : l’érythème noueux dans le cadre du syndrome de Löfgren déjà cité est la forme la plus bruyante, mais aussi celle qui se résout spontanément avec une évolution courte et une guérison spontanée : ça n’étonne pas un homéopathe. En effet, dans ce cas là, la force vitale est efficace et élimine le déséquilibre interne par la réaction fébrile et la réaction cutanée…
Aux ganglions de la base du cou et parfois épi-trochléens, rarement à la rate.
Au os : des doigts et des orteils avec des nodosités juxta articulaires, des lacunes à l’emporte pièce, des kystes
Les nerfs : névrite du nerf facial, plus rarement des atteintes méningées.
Les glandes : salivaires et lacrymales
Il peut y avoir une hypercalcémie causée par la synthèse accrue de vitamine D dans les sarcoïdes cutanés
Vous voyez tout le caractère tuberculinique de cette maladie. Il est intéressant de noter que l’intradermoréaction à la tuberculine est négative, ça fait partie de la batterie de test faits lors de la démarche diagnostique.
Le remède que j’ai prescrit est tuberculinique, mais aussi psorique si l’on en croit les nombreuses rubriques de prurit dans lesquelles il figure dans le répertoire.

Je vous donnerai la suite de ma démarche homéopathique dans quelques jours.
par Anne
#32653
la sensation de brûlure/ chaleur générale ( à l'inspiration, paumes, bouffées de chaleur) associée à des problèmes respiratoires
et à l'hypersensibilité ( allergie, odeurs) me font penser à SANGUINARIA

qui peut être confirmé par
le désir d'aliments épicés
les modalités de toux : agg au plein air
l'amél par le froid qui l'apaise

Sang figure parmi les remèdes tuberculiniques
Avatar de l’utilisateur
par Edouard Broussalian
Staff
#32672
Ce cas est tout à fait passionnant. Ne doute pas en effet d'avoir besoin de médicaments tuberculeux. ET crois moi tu vas en baver pour le ramener ad integrum. Il y aura besoin d'une succession de médicaments.

Il est possible que tu aies commencé par Drosera qui est très tuberculeux. Nous avons à un moment où à un autre sans doute Sanguinaria qui viendra, aussi Kali-c, et Arsenicum. J'ai hâte de voir comment tu as procédé.
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#32821
Vu que je pensais à SULPHUR d'entrée...qu'est-ce qu'etaient X et Y alors ?
par Aminda
-
#32866
Voici ma démarche :

Le premier remède que j'ai envisagé était SANGUINARIA : je n'avais pas grand chose de caractéristique, les bouffées de chaleur, la chaleur dans les paumes, les antécédents de coqueluche avec laquelle débute des troubles respiratoires chroniques...

Sanguinaria lui rapporte un peu d'énergie, mais visiblement on est à côté. Par contre il apparaît des symptômes plus particuliers. Je fais une répertorisation sur l'idéation abondante, la chaleur des mains, les douleurs thoraciques brûlantes à l'inspiration et surgit LAUROCERASUS dont je connais vaguement le tropisme respiratoire.
En regardant le Hering, j'y vois cette sensation de froid au front "comme un courant d'air froid". J'essaie par voie détournée de lui faire dire le symptôme : il a une transpiration froide du front, même quand il a ses sensations de chaleur, le front est souvent froid, et effectivement au toucher c'est bien le cas. Sa femme rit en disant "oui ça colle : il porte un bonnet de laine la nuit".

Vient alors la difficulté de savoir si le remède va être disponible : la pharmacie me répond qu'il n'existe plus qu'en 5 ou 9 CH. J'opte pour le 9 CH en me disant que s'il s'agit du bon remède, il y aura un effet quelque soit la dose, quitte à répéter les prises dont l'effet ne durera pas dans le temps... En tout cas, je retiens la disparition du ronflement, pour le plus grand confort de sa femme!!!
A voir maintenant de quelle façon va agir la 200C...

LAUROCERASUS est un remède à la fois psorique : il est dans de nombreuses rubriques de prurit
et aussi TUBERCULINIQUE.
par Anne
#32926
Merci Aminda pour ce cas, je découvre un nouveau médicament.
Donne nous le suivi dans les mois qui viennent. ;)
par Lyco
-
#33005
Edouard Broussalian a écrit :Somptueux! C'est un médicament que j'ai encore rarement prescrit. Peux tu nous faire un topo dessus! Hop! MERCI
Je me permets de vous donner quelques indications sur LAUROCERASUS (laurier cerise) d'après le Dr.Voisin.

LES SPASMES:
un certain degré de CONGESTION CÉRÉBRALE, BULBAIRE ou MÉDULLAIRE. AGITATION et ANXIÉTÉ.
Spasmes LOCALISÉS ou GÉNÉRALISÉS avec TENDANCE A LA CYANOSE, FROIDEUR DE LA PEAU.

Manifestations les plus fréquentes: SPASMES PHARYNGO-OESOPHAGIENS avec déglutition bruyante des liquides.
NAUSÉES à la chaleur d'un foyer.
Toux spasmodique, incessante, sèche, démangeante et < couché, SPASMES RESPIRATOIRES AVEC SUFFOCATION à l'effort ou en passant de la POSITION COUCHÉE A LA POSITION ASSISE.

L'ÉTAT ASPHYXIQUE:
FAIBLESSE DU CŒUR avec POULS TRÈS FAIBLE. DYSPNÉE avec respiration superficielle.
SUFFOCATION >COUCHÉ TÊTE BASSE et < en S'ASSEYANT DANS LE LIT.
CYANOSE DES EXTRÉMITÉS TE DE LA FACE;
FROIDEUR DU CORPS
MANQUE DE RÉACTION.

LA FAIBLESSE CARDIAQUE:
FAIBLESSE DU MYOCARDE
SUFFOCATION ET DYSPNÉE A L'EFFORT.
BESOIN D'AIR.
POULS LENT ET PETIT.
Aux crises ou aux états aigus: ANXIÉTÉ avec peur de mourir subitement. Agitation physique. Besoin de soutenir le coeur avec la main. < effort. > couché tête basse.

LES ÉTATS ADYNAMIQUES. LE COLLAPSUS:
FAIBLESSE GÉNÉRALE et MANQUE DE RÉACTION.
FROIDEUR DU CORPS
CYANOSE (extrémités et face).
FAIBLESSE DU CŒUR avec POULS FAIBLE ET LENT.
Dans le syndrome entéritique: selles de mucus vert avec ténesme, S de froid à l'estomac ou à l'abdomen.
< mouvement.
> couché tête basse.
Symptômes fréquents: Agitation et anxiété. Défaillances soudaines et prolongées.

Perso, j'ai peut être pu sauver la vie d'un chien avec ce médicament qui présentait en outre une toux réflexe trachéale ! Laurocérasus est pour moi un médicament très important pour la sphère cardiaque.

Bien cordialement.
Lyco
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#33007
Lyco a écrit : Laurocérasus est pour moi un médicament très important pour la sphère cardiaque.
il n'y a pas que pour toi je te rassures :D c un de ceux auquel on pense parmi les principaux quand il y a une histoire cardiaque...
par Lyco
-
#33013
Dynamis a écrit :
Lyco a écrit : Laurocérasus est pour moi un médicament très important pour la sphère cardiaque.
il n'y a pas que pour toi je te rassures :D c un de ceux auquel on pense parmi les principaux quand il y a une histoire cardiaque...
OK avec toi Dynamis, mais je n'ai pas beaucoup d'indications dans mes MMH sur ce médicament autre que sur le système cardiaque et/ou respiratoire!
par Aminda
-
#33037
C'est un remède sans doute sous employé. Je suis entrain de décortiquer la matière médicale de Allen et le répertoire de Kent en ce qui le concerne. Il y a en plus des indications cardio-pulmonaires(230 symptômes si l'on regroupe les rubriques larynx, respiration,toux(71),expectoration,poitrine(78)) de nombreux symptômes des extrémités (237), de la tête aussi(252) avec une localisation préférentielle au front qui se dégage, sans compter les 102 symptômes psychiques qui devraient être exploitables aussi (mais je vous préviens, loin de moi l'idée de vous dégoter la "sensation" du remède, j'ai la mâchoire qui grince rien que d'y penser)...
C'est marrant, j'ai un superbe spécimen de laurocerasus de deux mètres de haut dans mon jardin que j'avais sauvé de l'arrachage il y a dix ans, depuis peu je le regarde d'un autre oeil !

On m'a demandé un topo, je m'y atèle...ma Roma non fu fatti en un giorno !
Si quelqu'un a des cas cliniques référencés, je suis preneuse.
par Anne
#33481
Aminda a écrit : On m'a demandé un topo, je m'y atèle...ma Roma non fu fatti en un giorno !
Si quelqu'un a des cas cliniques référencés, je suis preneuse.
sur le site homeoint, je viens de voir un article concernant Laurocerasus. Un cas clinique y est discuté. Si cela peut t'aider pour ton topo :D :D , voici le lien :
http://www.homeoint.org/dynamis/colliou ... erasus.htm
par VeroniqueB
Etudiant
#61043
Aminda a écrit : On m'a demandé un topo, je m'y atèle...ma Roma non fu fatti en un giorno !
Si quelqu'un a des cas cliniques référencés, je suis preneuse.
Pas encore un cas clinique mais ceci, dans "Dose and Potency" de Dr. P.S. Rawat :grinning:
extrait de Laurocerasus (Cherry-Laurel) p. 354
...
5. In constitutional conditions single dose of high potency is the rule. In case of feeble heart a few doses of low dilutions are useful.
(KNM)*
...

* K.N. Mathur
Mammite traînante

non ,il faut attendre il y a juste risque quelle f[…]

enfant 15 ans choree

Merci Terrassienne

Courageux Et patient. Depuis 5 ans sans presque de[…]

Hôpitaux indiens accueillant les étudiants

Merci Isaure, je pense que c'est une très b[…]