par Emile
-
#61079
Une femme d'âge moyen souffre de mélancolie et n'aime pas l'appeler dépression, mais elle se sent vraiment mal. Elle est aussi une mère célibataire, travaille dur pour subvenir aux besoins de la famille. En parcourant l'histoire de sa vie, elle a mentionné qu'elle est extrêmement insatisfaite au travail et ce, depuis les 4 dernières années. Sa patronne est impolie et elle a envie de quitter son emploi, mais elle ne peut pas, dans ce contexte économique. Elle attend toujours avec impatience le week-end où elle promène son chien au bord de la mer, ce qui la réconforte totalement et lui permet de retourner au travail le lundi. Le remède a pris soin d'elle en 9 mois.

Alors quel peut bien être ce remède ?
par Yohann
-
#61080
Le contexte, le tempérament, ainsi que la nette amélioration au bord de la mer font peut être penser à Carcinosinum.
Avatar de l’utilisateur
par Kathmandou
-
#61082
Je remarque que tu ne nous donnes que des symptômes psy...
On pense d'abord bien sur à Sépia pour cette mère de famille qui semble en "burn out", que le bord de mer améliore . Dans la MM de Sépia on a "aversion pour son travail" au 3ème degré, "peur de la pauvreté" au 2ème degré,"désespoir pour sa position sociale" au 1er degré,
mais pas de sensibilité particulière à ni suite d'impolitesse qui est une key note de Staph, mais Staph n'est pas amélioré au bord de mer et plutôt aggravé en marchant.

On peut aussi regarder du côté des Natrum (sensibles au bord de mer , Nat-m est sensible à l'impolitesse) car si tu qualifies sa dépression de mélancolie et que tu penses qu'elle est en danger ("Une femme à secourir") c'est que tu perçois un risque suicidaire, ce qui peut nous amener à choisir Nat-sulf.

Je t'avoue que ta vignette clinique (et ton inquiétude pour cette femme au bout du rouleau) m'ont fait penser à un roman de Véronique Olmi "Bord de mer" ... Je ne sais pas si les femmes mélancoliques qui en arrivent au suicide altruiste sont des Sépia ou des Aurum mais c'est une question intéressante à explorer.

Je vote pour Sépia
par Yohann
-
#61593
Cette période prolongée d’insatisfaction au travail, d’anticipation et de peur de l’avenir, « incarcérées » en elle, le sens quelque peu excessif du devoir, le regain de réconfort et de confiance en soi très marqués à travers sa promenade hebdomadaire dans la nature, au bord de la mer, avec son animal de compagnie m’ont fait penser à Carc.
-Psy: sens exagéré du devoir, suite de: Carc.
-Psy: self contrôle excessif: Carc.
-Gen: mer/amel: Carc seul au 2e degré avec 3 autres remèdes.
-Carc est un remède prescrit, dans la majeure partie des cas, sur la base de symptômes mentaux ou généraux.
-On pense à Carc lorsque les symptômes semblent être également partiellement couverts par deux autres grands remèdes ou plus. Dans notre cas, Sep a été évoqué, entre autres pour sa KN « Psy: travail/ aversion pour son », seul au 3e degré, peur de la pauvreté etc...Nous pourrions également rajouter Lyc pour sa KN « Psy: impuissance, sentiment d’ » - prise entre son insatisfaction au travail et sa peur de l’avenir - Carc seul au 3e degré, ainsi que « Psy: colère/mécontentement retenu, avec », uniquement 6 remèdes dont 3 seulement au 3e degré, dont Lyc, longue histoire de contrainte et d’anticipation, Lyc qui ne se risque jamais, amélioration en bord de mer...
-Elle se dit « mélancolique » et n’aime pas se qualifier de « dépressive » même si elle se sent vraiment mal...Comme Carc n’osant pas vraiment être lui même...
-Enfin, il est intéressant de voir que l’homéopathe Behnisch Gotthard a rajouté à Carc une KN unique: « Psy: manque de confiance en soi/amél/ la mer, au bord de»...

Alors Emile, quel est finalement le remède qui a secouru cette dame en détresse ?...
par Emile
-
#61705
Yohann a écrit : 22 févr. 2020, 22:48 Alors Emile, quel est finalement le remède qui a secouru cette dame en détresse ?...
Oh j'avais complètement perdu de vue ce Cas !

C'est bien à Carcinosin que la situation de cette dame devait faire penser.

Mélancolie. Elle est une mère célibataire, qui travaille dur pour faire vivre sa famille.
Elle a une longue histoire d'insatisfaction et se sent piégée.
Une longue promenade au bord de la mer avec son chien la réconforte totalement.
Carc,Nat-m,Ign,Calc,Aur,Sulph,Phos,Caust,Ars,Tub,Staph,Puls,Nux-v,Sil,Scirr,Nat-c,Med,Lyc,Iod,Coloc-->PSY : OFFENSÉ facilement
Carc,Nat-m,Ign,Calc,Aur,Sulph,Phos,Caust,Ars,Tub,Staph,Puls,Nux-v,Sil,Scirr,Nat-c,Med,Lyc,Iod,Coloc-->PSY : ANXIÉTÉ / autrui, pour
Carc,Nat-m,Ign,Calc,Aur,Sulph,Phos,Caust,Ars,Tub,Staph,Puls,Nux-v,Sil,Scirr,Nat-c,Med,Lyc,Iod,Coloc-->PSY : AVERSION / personnes, pour certaines
Carc,Nat-m,Ign,Calc,Aur,Sulph,Phos,Caust,Ars,Tub,Staph,Puls,Nux-v,Sil,Scirr,Nat-c,Med,Lyc,Iod,Coloc-->PSY : AMOUR / animaux, pour les
Carc,Nat-m,Ign,Calc,Aur,Sulph,Phos,Caust,Ars,Tub,Staph,Puls,Nux-v,Sil,Scirr,Nat-c,Med,Lyc,Iod,Coloc-->PSY : TRISTESSE, dépression mentale / pleurer, ne peut
Carc,Nat-m,Ign,Calc,Aur,Sulph,Phos,Caust,Ars,Tub,Staph,Puls,Nux-v,Sil,Scirr,Nat-c,Med,Lyc,Iod,Coloc-->PSY : SENSIBILITÉ, hypersensibilité / réprimandes, aux
Carc,Nat-m,Ign,Calc,Aur,Sulph,Phos,Caust,Ars,Tub,Staph,Puls,Nux-v,Sil,Scirr,Nat-c,Med,Lyc,Iod,Coloc-->PSY : ÉDUCATION dirigiste excessive, sens exagéré du devoir, etc, suite d'
Carc,Nat-m,Ign,Calc,Aur,Sulph,Phos,Caust,Ars,Tub,Staph,Puls,Nux-v,Sil,Scirr,Nat-c,Med,Lyc,Iod,Coloc-->PSY : AMOUR / animaux, pour les / domestiques
par Emile
-
#61706
Une autre femme à secourir :)

C'est le cas intéressant d'une mère célibataire d'une quarantaine d'années. Elle a développé un œdème du pied après que sa fille unique eut déménagé à l'université. Elle en éprouve beaucoup d'amertume, et ne peut faire face à cette réalité. Elle pleure doucement. La seule chose qui la stimule, c'est le café fort qu'elle aime. Elle n'aime pas les pâtes ni la nourriture qui est gluante. Elle souffre également de constipation. Elle transpirait également pendant le repas. Les symptômes saillants ci-dessus m'ont suffi pour prescrire l'un de nos principaux polychrestes. Quel est ce médicament ?
par Yohann
-
#61731
-L’expression aiguë du côté maternel peut-être trop possessif de cette malheureuse mère célibataire à travers le départ de son unique enfant, l’abandonnant seule gémissant dans l’amertume et désespérée, me fait penser à Ars.
-L’aversion pour les pâtes et l’amélioration par le café renforcent Ars.
-Le dégoût pour la «nourriture gluante» sûrement bien trop peu esthétique à ses yeux, me semble également confirmer le caractère maniaque de Ars...
-MB: Tuméfaction/Mbres inf/pied/œdème: Ars au 3e degré...
par Emile
-
#61753
La répertorisation donne :
Nat-m,Ars,Phos,Bry,Aur,Lach,Chin,Puls,Nux-v,Lyc-->MB : TUMÉFACTION / Mbres inf / Pied / oedème
Nat-m,Ars,Phos,Bry,Aur,Lach,Chin,Puls,Nux-v,Lyc-->PSY : CHAGRIN / affections suite de
Nat-m,Ars,Phos,Bry,Aur,Lach,Chin,Puls,Nux-v,Lyc-->ES : DÉSIR / café
Nat-m,Ars,Phos,Bry,Aur,Lach,Chin,Puls,Nux-v,Lyc-->PSY : INCONSOLABLE
Nat-m,Ars,Phos,Bry,Aur,Lach,Chin,Puls,Nux-v,Lyc-->VIG : TRANSPIRATION / manger / pendant
Nat-m,Ars,Phos,Bry,Aur,Lach,Chin,Puls,Nux-v,Lyc-->ES : DÉSIR / café / fort
Nat-m,Ars,Phos,Bry,Aur,Lach,Chin,Puls,Nux-v,Lyc-->ES : AVERSION / farineux, pour les aliments


L'aversion à la nourriture gluante (visqueuse) n'est pas directement signalée comme symptôme dans le PCKent, mais le Complete Repertory en fait une key-note de Nat-m :
GE / ALIMENTS et boissons; visqueux, gluants /Aliment, aversion pour: CALC,3; gado-n,1; gall,1; lant,1; lant-c,1; lant-o,1; med,1; NAT-M,3; puls,1;


Nat-m arrive légèrement en tête de Ars, ne serait-ce que pour l'histoire de la transpiration. Cependant le cas semble bien relever de cette rupture de lien (avec sa fille) qui est caractéristique de Nat-m, une sorte de nostalgie de cette relation que l'on ne retrouve pas à ce point chez Ars. De même que malgré les miracles de la Capillotraction, dont Yohan nous a donné un très bel exemple :) , Ars n'a pas semble-t-il d'aversion déclarée pour la consistance gluante, visqueuse des aliments; même d'après le Complete Repertory.
Je suis un peu surpris que ce symptôme "Suite de rupture de lien avec une personne" ne pas plus ou moins directement repris par PCKent tant la Matière Médicale de Nat-m le signale.
Avatar de l’utilisateur
par Kathmandou
-
#61754
Emile a écrit : 09 mars 2020, 15:52 Je suis un peu surpris que ce symptôme "Suite de rupture de lien avec une personne" ne pas plus ou moins directement repris par PCKent tant la Matière Médicale de Nat-m le signale.
Parce que c'est le chagrin, l'amertume ou la nostalgie - comme tu l'as bien souligné qui comptent, pas l'événement en lui-même. Nat-mur peut très bien couper volontairement les ponts avec beaucoup de personnes, se fâcher, et même faire le vide autour de lui sans problème ; mais lorsque la rupture ou la séparation sont subies, à l'initiative de l'autre, c'est là que ça se gâte, a fortiori si ça vient de la personne qu'ils ont le plus (sur-)investie.
par Emile
-
#61756
Ce peut être aussi un amour un peu fusionnel qui n'est pas donné par la mère et qui fait que ce lien manque ...

Concernant la 3e forme du HVE1 ( la forme nerveus[…]

Il a fait 1.7 millions de vues sur YouTube. Beauco[…]

Nouveau virus: ß-Corona

Il y a plus de 8 ans un nouveau Coronavirus fais[…]

" visage " (terme mal approprié[…]