par VeroniqueB
Etudiant
#61116
La pilule de l'obéissance, c'est le titre d'un article sur la Ritaline
dans le journal le "Monde diplomatique".
l'article analyse bien la question sur deux pages.

Pour moi qui ai vu de mes yeux et vécu avec mes enfants la médecine américaine, tous ses enfants sous Ritaline,
c'est à pleurer... et nous arrivons à cela en France : écrans, tablettes, portables, vaccination à outrance et Ritaline.
On drogue nos enfants !
par Jrom
Etudiant
#61117
Bonjour Vero,
Oui on arrête pas le progrès ! Il y a 20 ans je me souviens que j'arrivais à sevrer un enfant sous Ritaline en
2 ou 3 séances de kinésio... réglés les troubles d'apprentissage, dyslexie ou autre hyperactivité... tout rentrait dans l'ordre à l'école comme à la maison. Aujourd'hui, il m'arrive de penser "là, peut être qu' une dose de Tub ou Carc ou Stram en 50m ne ferait rien du tout !" :innocent:
Bref, il faut plus de patience tandis que les parents veulent de l'urgence... ils cèdent aux sirènes radicales de la sacro sainte chimie... et s'attendrissent devant le regard bovin de leur enfant apaisé et maitrisable. ;)
Avatar de l’utilisateur
par Jean Umber
Diplômé PH
#61118
Les gamins ont besoin de se défouler. Nous jouions dans la forêt et nous tapions dessus avec des bouts de bois. On faisait des cabanes. Mais à l'école, on était calmés.
Mais la vie citadine (la télé et l'ordi, voire le mobile) ne leur donne plus les moyens d'être eux-mêmes. C'est navrant.
Comorbidité chez Vithoulkas

Peut-on encore le formuler de cette façon? […]

Un pneumologue témoigne du Covid

Mme Henrion Caude est très alertée p[…]

nouveau membre

Bonjour Sissi, bienvenu et bonne lecture :)

Le règne de Knock

Ce que Jules Romain n'avait pas vu c'est que le m&[…]