#62116
David a écrit : 28 mars 2020, 11:37 L'Olfaction suffit chez les enfants, pour les plus génés ou les parents, je donne en solution de 2 granules dans 25cl soit une cuillère directement pour les adultes soit après dilution dans 1 verre pour les enfants. Me manque encore la gestion dans les jours qui suivent.
Merci David pour ton témoignage
Tu te contentes d'une seule olfaction au cabinet chez les enfants ?
#62120
Ce qui est curieux et pour continuer un petit peu à dialoguer avec MarcR , c'est que China qui est tout de même sur la plan de la formule chimique initiale, le remède le plus proche de l'hydroxychloroquine, est bien présent dans les rubriques :
B : GOUT / ABSENT, agueusie
B : GOUT / AMER
B : GOUT / AMER / aliments ont un goût
B : GOUT / INSIPIDE, fadeur, goût peu marqué
B : GOUT / INSIPIDE, fadeur, goût peu marqué / aliments ont un goût
etc.

Mais n'est pas dans anosmie ! ;)

Un autre point qui interpelle est le fait (d'après une lecture), que ce symptôme autour du goût n'aurait pas été signalé en Chine.
#62125
Emile a écrit : 28 mars 2020, 14:05 Ce qui est curieux et pour continuer un petit peu à dialoguer avec MarcR , c'est que China qui est tout de même sur la plan de la formule chimique initiale,
En dehors du noyau quinoléine, la quinine et l'hydroxychloroquine sont très différents.

Mais je te suis bien sur :
Emile a écrit : 28 mars 2020, 14:05 Un autre point qui interpelle est le fait (d'après une lecture), que ce symptôme autour du goût n'aurait pas été signalé en Chine.
Ce qu'on observe en Europe est-il causé par le virus chinois ?
#62132
J'avais regardé du côté de Chininum muriaticum, chlohydrate de quinine, peut-être chimiquement un peu plus proche du plaquénil, mais à part la toux épuisante et la prostration, on ne trouve rien du tableau actuel
https://www.homeopathycenter.org/remedy ... muriaticum
Agnes ASTIER aimais cela
#62133
Kathmandou a écrit : 28 mars 2020, 16:11 J'avais regardé du côté de Chininum muriaticum, chlohydrate de quinine, peut-être chimiquement un peu plus proche du plaquénil, mais à part la toux épuisante et la prostration, on ne trouve rien du tableau actuel
https://www.homeopathycenter.org/remedy ... muriaticum
Mais justement la toux épuisante et l'intense fatigue et abattement sont les gros symptômes des formes moyennes
Agnes ASTIER aimais cela
#62139
Emile a écrit : 28 mars 2020, 14:05
Un autre point qui interpelle est le fait (d'après une lecture), que ce symptôme autour du goût n'aurait pas été signalé en Chine.
Ce qui semble certain, par contre, comme le dit André Saine, c'est que le remède du génie épidémique est différent ici de celui de Chine.
#62189
Je ne sais pas si mon témoignage peut interresser: rien de sûr que ce soit un covid.
J 1 frissons +soif+++ d'eau froide en gde qte. Toux rare.

J2 idem avec douleur au sternum

J3 la toux devient plus profonde avec début de mucus, la douleur au sternum s'étend de l'œsophage à presque l'estomac. C'est angoissant. Selles nombreuses sans véritable diarrhée. Urines odorantes.
Maux de tête en particulier au dessus des sourcils, barre frontale. C'est chose extrêmement rare.
La langue picote.
Prise d'ammonium carb 5ch.
Qq minutes après, disparition de la soif et de la douleur au sternum.
3 prises dans la journée avec disparitions des symptômes.

J3 mêmes symptômes sauf soif et toux qui ont disparu.
2 prises d'ammonium 5 ds la journée.
Dans la nuit douleur brutale à l'épaule irradiant dans les cervicales. Prise à 3h. Difficulté à se rendormir mais au réveil cette douleur a disparu. .

Aujourd'hui reste seulement léger mal intérieur poitrine, tête, langue.
Je vais prendre amm carb 200 au coucher.

Mon mari a un début de douleur poitrine ce matin, une seule prise en 5 au lever, pas revenu depuis.

Merci à ce forum !
#62190
je viens d'apprendre que même les sujets asymptomatiques mais testés positifs avaient des séquelles pulmonaires visibles au scanner qui pourraient entrainer à terme des problèmes respiratoires chronques.
Question peut être idiote: pendant la phase épidémique devrait on prendre Ammonium carbonicum en l'absence de symptômes? Si oui quelle dilution? quelle fréquence?
#62195
J'ai plusieurs connaissances qui ont eu besoin de Bryonia, puis Arsenicum. Pour certains il persistait la perversion du goût et je leur ai conseillé Am-c. Ma belle-soeur avait une sinusite avec perte du goût. Am-c l'a débarrassée de cette affection.
#62198
Un article du Monde de ce jour :
Coronavirus : la pollution de l’air (fertilisants agricoles, circulation automobile, chauffage ...) est un « facteur aggravant », alertent médecins et chercheurs

Deux idées :
- L'altération des muqueuses qui accélérerait la contamination et altérerait sévèrement le pronostic vital de la maladie

- L’hypothèse du transport du virus dans l’air via les particules
#62201
Emile a écrit : 30 mars 2020, 11:49 Un article du Monde de ce jour :
Coronavirus : la pollution de l’air (fertilisants agricoles, circulation automobile, chauffage ...) est un « facteur aggravant », alertent médecins et chercheurs

Deux idées :
- L'altération des muqueuses qui accélérerait la contamination et altérerait sévèrement le pronostic vital de la maladie

- L’hypothèse du transport du virus dans l’air via les particules
Le lien :
https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 10

Est-ce possible d'avoir leurs coordonnées p[…]

Oui vous n'avez pas lu mon MP . il est toujours n[…]

Bonsoir Fantine, Effectivement je n'ai pas donn&ea[…]

Nouvel arrivant du vaucluse

Bonjour à tous, J'ai 45 ans, je suis naturo[…]