#65614
L'agence norvégienne des médicaments a établi un lien entre au moins 13 décès et les effets secondaires du vaccin contre le Covid-19.

Une information publiée jeudi 14 janvier qui risque de relancer la suspicion sur les vaccins contre le coronavirus.
En effet, l'agence norvégienne des médicaments a établi un lien entre au moins 13 décès et les effets secondaires du vaccin contre le Covid-19, comme le rapporte le Norway Today.

Sur les 23 décès signalés, 13 ont été confirmés : "Les rapports pourraient indiquer que les effets secondaires courants des vaccins à ARN messager, tels que la fièvre et les nausées, pourraient avoir entraîné la mort de certains patients fragiles", a déclaré le médecin en chef Sigurd Hortemo de l'Agence norvégienne des médicaments.
#65616
On peut lire la publication en ligne de la NoMA (norwegian medicines agency) ici :
https://legemiddelverket.no/nyheter/cov ... -are-frail

L'info a au contraire (et bien sûr) été relayée sur des tas de media. Affirmer qu'elle ne l'a pas été, alors que c'est faux, revient à faire du "complotisme" juste pour faire du "complotisme" si je puis dire. Je ne dis pas que c'est ce vous faites. Je suis persuadé que vous relayez simplement un post. Et peut-être pensez-vous réellement que cela a été le cas ? Il y a malheureusement tout un lectorat "complotiste" manquant d'esprit critique et qui reste abonné aux mêmes sources d'infos invariables. L'info, qui est pourtant sensée être dissimulée, perd tout son potentiel de vérité cachée quand on voit par exemple qu'elle est reprise in extenso par le très sérieux et officiel site Vidal.fr et plein d'autres sites pro-vaccination (mais pas avec le même traitement évidemment).

Ensuite au niveau de l'info en question mieux vaut vérifier la source, c'est à dire remonter à l'origine de l'info. Car on peut vite se retrouver à être quelqu'un de peu crédible.

Pour l'instant 23 décès sont suspects, mais cela reste des suspicions, pas des causalités. C'est l'incertitude complète qui conduit justement à surveiller de très près cette vaccination qui débute sans une véritable base solide de pharmaco-vigilance chez certaines populations.
Il n'y a pas de lien établi à ce stade. Il s'agit selon l'agence de personnes âgées avec polypathologies sous-jacentes, non pas de sujets sains bien évidemment, la vaccination serait alors probablement immédiatement stoppée dans le pays.
Les journalistes qui rapportent les nouvelles vont eux plus peu vite en besogne ... Les concernant c'est d'ailleurs étrange de souffler à la fois le chaud et le froid.

On sait que les personnes qui vont mourir après avoir contracté le SARS-CoV2 sont en très grande majorité des malades qui n'ont plus beaucoup d'années à vivre (3 ans au maximum selon les données de l'IHU méd. de Raoult).
Si réellement ils vaccinent ces personnes, je n'ai aucune idée de la manière dont la fameuse balance bénéfice / risques est évaluée individuellement, alors que leur réponse immunitaire est moins bonne et alors qu'on ne connait pas encore complètement les risques de cette vaccination, en particulier chez ces personnes. Sans compter les nombreuses autres interrogations ...

Bonsoir Pauline, Le premier réflexe &agrav[…]

craquements et fissures

CORRECTION a l’arthrographie , Le mé[…]

PCKent Abonnement

Chers Amis, Je vous rappelle, pour tous ceux qui h[…]

PRESENTATION

Bonjour JL, Bienvenue parmi nous ! Justement, Ca[…]