#65640
Emile a écrit : 21 janv. 2021, 19:22 Que penser de ce livre pour une introduction raisonnée aux principaux concepts de la Chimie Organique ?
Pour moi, il y a trop de paroles, pas suffisamment d'explications grâce aux mécanismes réactionnels faisant intervenir les doublets électroniques et les lacunes. Pour bien comprendre ce qui se passe, pour se rapprocher le plus de la réalité, il faut des schémas.
#65641
Emile a écrit : 21 janv. 2021, 19:30 Bien entendu pour une vision plus médicale, il faudra ensuite passer à celui-ci ! :D
Un peu succinct sur les réactions d'oxydoréduction ! Mais ça ne m'étonne pas. Tout le monde a été poussé à la modélisation moléculaire logicielle, qui tient plus compte des interactions faibles telles van der Waals et liaison hydrogène, et pas suffisamment des vraies réactions chimiques. Même mes pairs ont été intéressés quand je leur ai parlé de ces réactions chimiques intracellulaires qu'ils avaient presque oubliées.
#65646
Le Schaum est pas mal, assez simple et didactique. J'ai une version papier de 1977. C'est bien pour débuter. Il ne rentre pas trop dans le détail mécanistique.
Le second bouquin est un travail de recherche sur la chimie de coordination et le moyen de faire un tri entre les molécules, ici grâce au cuivre I (degré d'oxydation 1). Intéressant. Mais dans le domaine de la nanotech, en dehors des photos aux X, c'est de la chimie qui ne peut avoir lieu dans le vivant, puisqu'elle utilise des complexes métalliques toxiques.
Le Bruckner complète très bien le Schaum, car il entre dans les détails. C'est vraiment un bouquin d'approfondissement de la réaction en ch. orga.
#65660
Je viens d'écouter Louis Fouché ( https://www.youtube.com/watch?v=O1K2S87pGz0 ).

Il décrit la crise de cytokines qui apparaissait au bout de 10 jours ... de traitement par le paracétamol, si j'ai bien compris.

Il existe plusieurs articles qui relient la présence de cytokines aux peroxynitrites.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10926876/

La perturbation des peroxynitrites par le paracétamol ne pourrait-elle pas expliquer cette crise ? Vous, les médecins, comment comprenez-vous ces articles ?
#65661
En fait, le lien le plus plausible entre le paracétamol et l'orage de cytokine est le glutathion, qui est, je le rappelle car montré plus haut, éliminé par le paracétamol. Or, dans cette publication, on voit que le traitement par le glutathion empêche la formation des cytokines.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9888410/

A contrario, une déficience en glutathion devrait permettre leur apparition. Je cherche une pub qui le montrerait définitivement.

Le principal effet nocif du paracétamol serait donc sa destruction du glutathion.

Le lien avec le peroxynitrite vu plus haut va dans le même sens : c'est l'excès d'oxydant (lié au défaut de glutathion) qui provoquerait cet augmentation de cytokines.
#65662
N'y aurait-il pas un effet similaire d'altération du Glutathion avec l'aspirine, comme sa mise en cause dans les morts massives de l'épidémie de Grippe Espagnole conduit à l'imaginer ?
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
#65665
Emile a écrit : 26 janv. 2021, 06:05 Les dangers de l'utilisation du Paracétamol et en particulier celui de détruire le Glutathion des cellules, sont parfaitement cernés dans cet article grand public.
https://www.sante-corps-esprit.com/dang ... e-son-cas/
Ils ont tout compris bien avant nous ! Et tout les autres s'en foutent !!!
Malheureusement, le simple fait de parler de "glutathion" donne des boutons à 99,5% des gens. Même les connaissances simples de biochimie leur sont rébarbatives.

Je vous tire ma révérence Madame Ka[…]

Les médias ont tout de même une tr&eg[…]

COMME UN CLOU

Yasmina 23 ans consulte pour une «  art[…]

Présentation

Bienvenue Physalis, Un chemin plein de questionne[…]