par Isaure
Etudiant
#66585
Je vous propose le cas de Finook, berger blanc de 11 ans qui vit chez mes parents.
C'est pas la forme.
Depuis janvier février: baisse de moral, triste, moins joueur, désire moins sortir, arthrose douloureuse, boitille de temps en temps. Dépigmentation du nez (plus que sur la photo). Il avait aussi une sorte d'ulcère dans la narine à ce moment (guérison spontanée?)
février: commence à se gratter surtout coude gauche et flanc G
mi avril : se luxe sans qu'on sache pourquoi un doigt, remis en place après plusieurs jours par un ostéopathe : immobilisé 3 semaines. Il boite encore (vidéo)
4 jours après l'ostéo: difficultés respiratoires, on lui découvre un estomac très gonflé, à la limite du volvulus. Il reçoit de l'allopathie. Cette espèce de dyspnée s'est reproduit plusieurs petites fois.
Il a une gastrite confirmée à l'écho (muqueuse épaissie)
En même temps, il perd ses poils et se gratte, se mord et surtout les coudes (photo). La peau devient épaisse , on dirait un elephantiasis. La peau du ventre était aussi comme tâchée rouge.
Le prurit est amélioré par un antihistaminique et il est sous IPP pour la gastrite (aïe...)
Aujourd'hui il a cet air triste (photo), "il sourit moins" me disent les propriétaires.
Je n'ai rien récolté d'autre. Les examens pratiqués sont larges et négatifs mais je n'ai pas le détail. Nodule sur la rate à recontrôler.

Histoire,
c'est un chien très sympa qui a rejoint la famille après sevrage, nous avions alors un autre berger blanc dominant qui a été son grand frère. Il était très joueur, très docile, sauf quand il s'agissait de courser du gibier en promenade. Il était beaucoup plus joueur que l'autre et le sollicitait beaucoup pour cela. Il est resté assez petit par rapport à l'autre car ils ont eu tous les deux un empoisonnement (?) avec grosse diarrhée, il était bébé et avait perdu bcp de poids.
Son antécédent est un problème de kystes à la prostate découvert sur une hématurie avec fuites d'urine. Il a été castré il y a 5 ans pour cela (si si).
Son copain est mort en septembre 2019, il a commencé à devenir plus triste à ce moment, par ennui peut-être.
Je n'ai encore rien donné.

:D
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Avatar de l’utilisateur
par Julien
Diplômé PH
#66586
la nature des pathologies, les quelques symptômes sanguins, la latéralité gauche et les suites de chagrin (possible) m'évoquent Phosphorus dans sa version éteinte. Quand on pense à Phos, on pense aussi à Causticum surtout lors de troubles articulaires. Comment est la soif, l'appétit? est-ce qu'il peut rester seul facilement? sensibilité au bruit, au orage? la sphère sexuelle?
par OLAF
-
#66587
Je surligne l'éthologie du cas avec la perte de son complice ,
Pour moi les problèmes de peau ne sont que des symptômes concomitants , on retrouve "souvent" des problèmes de peau chez les animaux à sang chaud suite de séparation
(NOTA BENE : Nous sommes aussi des animaux à sang chaud) ;)
J'ai connu l'histoire d'un perroquet mâle qui c'est arraché toutes les plumes du corps (sur quelques semaines) suite au décès de la femelle qui était au départ en cage avec lui .

je partirais sur
Acon :
PSY TRISTESSE >>> si cette perte est arrivée brusquement
Mais plus sur
Psor :
P PRURIT coude
PSY sentiment d'abandon , délaissé 3°
PSY TRISTESSE DEPRESSION MENTALE , suite de (KNS*** = KN seul dans la rubrique 3ieme °)
PSY JOUEUR alternant avec mélancolie ( seul dans la rubrique)
>>>> "il a commencé à devenir plus triste", ne veut pas dire qu'il est tjs triste
il y a donc alternance d'où ma répertoriassions "alternance avec mélancolie.

P PRURIT sensation mordante (2ieme°) :lol: :lol: :lol:
>>> pour la blague , j'essaye de lutter contre la froideur intellectuelle homéopathique

Question aux maitres pour confirmer Psor: "Auriez vous remarqué , depuis quelques temps que le chien mange sa gamelle la nuit"?

De plus je pose une réflexion, sur le seul antécédant du chien (PROSTATE) on retrouve Psor au 2ième ° dans hypertrophie et dans induration prostate , je sais que ces faits sont anciens et qu'ils ne doivent pas intervenir dans notre répertoriassions du cas présent (surtout que c'est suite de castration) , mais peut on s'en servir pour en déduire un "remède de fond " du chien ?

Je conseillerais également de reprendre un autre animal de compagnie si au bout d'un ou deux mois de traitement(s) il n'y a pas d'évolution .
.... et oui parfois l'homéopathie à ses limites ... si infime soient elles

Beau week end à tous
Olaf ;)
par Isaure
Etudiant
#66588
Merci

soif et appétit RAS
sexuel rien
non ne mord pas sa gamelle
il reste seul sans problème (mais on l'entend pas pleurer quand il est seul)
en fait avec son copain, il était un gamin. Avec son départ, il est devenu un adulte malgré lui, une place pas naturelle.
Oui il est sensible au bruit et au tonnerre . Il peut être gêné, inquiet par le bruit de la vaisselle, du couteau, des travaux. Il veut rentrer très rapidement (et choisit le chemin) s'il entend un bruit en promenade.
Ne sursaute pas, ne se cache pas.
Oui c'est sûr qu'une solution serait de retrouver un copain et peut-être une bonne ambiance à la maison et le remède du maître (mais faudra faire sans)... Mais l'homéo peut le soutenir.
La latéralité: aujourd'hui c'est bilatéral
A l'éruption des coudes (point de départ), il y a phosphorus
Cela me semble bien...
Françoise aimais cela
Avatar de l’utilisateur
par Kathmandou
-
#66602
Coucou Isaure,
Je regarderais du côté des Natrum : Natrum Carb ou Natrum Phos , à cause du deuil, la tristesse, le tropisme cutané et digestif, la laxité, la déminéralisation, l'hypersensibilité aux bruits et aux ambiances, à l'orage. Les sels ont un équilibre fragile, ce chien a perdu un pilier et le voilà qui "s'effondre", s'éteint, et bascule sans transition dans la vieillesse.
Phos reste une bonne idée (et je connais bien les chiens PHOS pour en avoir eu quelques uns : des lévriers bien sûr !) mais dans mon expérience ils ont une grande joie de vivre qui n'est pas entamée par la perte d'un congénère car beaucoup plus attachés à leurs humains, très affectueux et démonstratifs avec tout le monde, exubérants très émotifs et excitables, et ils boivent comme des trous !
L'attachement de Finook à l'autre chien et la tristesse du deuil qui en découle (dépression anaclitique) me semblent quand même très Natrum.
Françoise, Agnes ASTIER aimais cela
par Isaure
Etudiant
#66608
Merci, oui, j'avais vu natrum carb mais je ne sais pas bien le confirmer avec un animal.
natrum mur et natrum phos sont des remèdes auxquels j'ai déjà pensé pour les maîtres. Je n'en fais pas un systématisme du tout, mais je trouve cela intéressant.
Il y a aussi carc à voir.
Je vous tiendrai au courant.
Merci
Kathmandou, Françoise aimais cela
par Pauline
-
#66629
Bonjour,
Ce chien a-t-il eu une prise de sang? On dirait qu'il a la leishmaniose.
par Gilles63
-
#66644
sans chercher ,il me fait penser à NAT-M ,pour ce chagrin qui dure depuis 2 ans
mais bien sur il faut affiner et regarder les autres Natrum
par Isaure
Etudiant
#66806
Ce chien va mieux avec natrum muriaticum, deux prises
Mais il a reçu en même temps que mon premier mail un soin ostéopathique énergétique que je dois avouer un peu bluffant. La deuxième prise a été faite une semaine plus tard.
Il se gratte moins, a plus d'entrain, ne perd plus ses poils et semble se réétoffer. La peau n'est pas encore dans son état normal.
Merci à tous.
Kathmandou, Gilles63 aimais cela
Nouvel étudiant en herbe

Bienvenue Alexandre dans cette école.

oui Kathmandou, c'est le genre de perche qu'on dev[…]

Je ne saurais répondre pour le Covid. Po[…]

Poux rouges, une plaie ! https://www.wanimo.com/ve[…]