#67277
Maintenant que l'on sait grâce aux lanceurs d'alerte que bon nombre des effets indésirables des injections seraient dûs à des micro caillots causés par la protéine spyke endommageant les cellules endothéliales des vaisseaux et capillaires (thromboses, embolies, hémorragies, AVC, phlébites etc) ne peut-on envisager un ou plusieurs VENINS pour faire à ce nouveau type de "vaccinose" , de par leur action hémolytique, à la fois hémorragique et anticoagulante mais aussi neurotoxique ? (Hodiamont)
Il y aurait Vipera et Bothrops qui ont un tropisme pour le système vasculaire , mais aussi Naja et son tropisme cardiaque, l'atteinte pneumogastrique. Et pourquoi pas Crotalus Horridus dans les cas graves de dégénérescence des tissus profonds, chocs septiques.
Que pensez-vous de ces pistes ? Je crois que ce n'est pas un hasard si ces piqûres sont accusées d'empoisonner le sang des gens.
On se dirige vers un énorme scandale de sang contaminé au niveau planétaire et nous allons devoir soigner énormément de victimes de cette horrible expérimentation.
Je vous recommande la lecture des témoignages sur les groupes fb et télégram (recensement effets indésirables 2 officiel), ils abondent tous les jours et l'on réalise avec consternation que
1) les gens ne sont pas pris au sérieux quand ils parlent du vaccin
2) par conséquent la majorité des EI ne fait l'objet d'aucune déclaration à l'ansm
sin83 aimais cela
#67278
Ton post me rappelle que fin avril 2021 nous avons reçu ce mail sur la messagerie PH :

"Bonjour, je lis que pas mal de gens ont des symptômes de troubles de la coagulation après avoir été en contact avec des gens vaccinés.
Mon hypothèse : les vaccinés excrètent la protéine Spike.
Dans cet article(https://www.francesoir.fr/amp/article/s ... ssion=true), il est dit que :
La protéine Spike de SARS-CoV2 présente des séquences homologues de neurotoxines de venin de serpent de la famille des Elapilidae, ayant une activité antagoniste des récepteurs nicotiniques de l’Acétylcholine, en particulier la séquence 375-390 [10][11], homologue de la neurotoxine NL (Fig [5]), et la séquence 674-685 précitée [Fig 4D] [12][13][14], homologue de la cobratoxine et de l’α-bungarotoxine."

Par conséquent, il me semble intéressant de prendre le remède homéopathique contre le venin de cobra:
https://www.pressesante.com/naja-tripud ... ardiaques/

Qu'en pensez-vous?"
#67280
Super intéressant , même si je ne comprends pas tout. La piste mérite d'être suivie.
#67281
Athelas a écrit : 13 août 2021, 21:17 Ton post me rappelle que fin avril 2021 nous avons reçu ce mail sur la messagerie PH :

"Bonjour, je lis que pas mal de gens ont des symptômes de troubles de la coagulation après avoir été en contact avec des gens vaccinés.
Mon hypothèse : les vaccinés excrètent la protéine Spike.
Dans cet article(https://www.francesoir.fr/amp/article/s ... ssion=true), il est dit que :
La protéine Spike de SARS-CoV2 présente des séquences homologues de neurotoxines de venin de serpent de la famille des Elapilidae, ayant une activité antagoniste des récepteurs nicotiniques de l’Acétylcholine, en particulier la séquence 375-390 [10][11], homologue de la neurotoxine NL (Fig [5]), et la séquence 674-685 précitée [Fig 4D] [12][13][14], homologue de la cobratoxine et de l’α-bungarotoxine.
...
Effectivement on lit des choses surprenantes sur le caractère auto-réplicatif de ces traitements géniques qui transmettraient ensuite, sans besoin d'injection, la protéine vaccinatrice dans l'environnement et donc aux autres personnes. Si cela est vrai, j'imagine qu'en fait on doit avoir tout un spectre de protéines produites car l'ARN injecté n'est par pur à 100% celui codant le Spike.
Ensuite on tombe sur le choix de prescrire soit sur une totalité, soit sur une sorte d'approximation de nosode et on sait que la vertu Homéopathique commande de privilégier le premier choix.

Sur mon cas personnel, lorsque en mars 2020, une plaie de type purpura, chair à vif bien rouge, s'était ouverte dans la nuit, sur une de mes chevilles et commençait à s'étendre, c'est Belladonna qui lui a rapidement fait perdre son caractère rouge vif et l'a fait cicatriser en quelques jours. Il me semble que j'ai du avoir là, une sorte de thrombose des capillaires de surface dans cette zone de ma cheville.
Kathmandou aimais cela
#67440
"s'investir dans la maitrise de l'Homéopathie pour soi et les siens au sens large, me parait être un acte de résistance particulièrement intéressant "
C´est beau et bon, ce que tu dis, merci.
Je suis exaspérée par mes trois enfants adultes , qui refusent tout dialogue, toute ouverture , qui ne veulent rien savoir, qui m´accusent de vouloir les convaincre. Je veux les convaincre, oui, de douter de ce qu´on leur inculque (dans ce cas, en Allemagne) et de chercher des renseignements fondés avant d´agir et de prétendre opiner- Je peux difficilement rester tranquile et respecter leur "opinion".
Sur le covid, ce n´en est pas une, d´opinion. Sur leur façon de ne pas s´en faire une correcte et fondée, je m´insurge.
Je constate que le dialogue est impossible, c´est très curieux comme les émotions montent. Tu as raison Cyril: il faut mener cette histoire chacun à son échelle; les non-conversations avec mes enfants se terminent par des déclarations d´amour et de tendresse, c´est déjà ça, je peux difficilement faire plus.
#67456
Athelas a écrit : 13 août 2021, 21:17 Ton post me rappelle que fin avril 2021 nous avons reçu ce mail sur la messagerie PH :

"Bonjour, je lis que pas mal de gens ont des symptômes de troubles de la coagulation après avoir été en contact avec des gens vaccinés.
Mon hypothèse : les vaccinés excrètent la protéine Spike.
Dans cet article(https://www.francesoir.fr/amp/article/s ... ssion=true), il est dit que :
La protéine Spike de SARS-CoV2 présente des séquences homologues de neurotoxines de venin de serpent de la famille des Elapilidae, ayant une activité antagoniste des récepteurs nicotiniques de l’Acétylcholine, en particulier la séquence 375-390 [10][11], homologue de la neurotoxine NL (Fig [5]), et la séquence 674-685 précitée [Fig 4D] [12][13][14], homologue de la cobratoxine et de l’α-bungarotoxine."

Par conséquent, il me semble intéressant de prendre le remède homéopathique contre le venin de cobra:
https://www.pressesante.com/naja-tripud ... ardiaques/

Qu'en pensez-vous?"
Le site hpathy.com propose Bothrops lanceolatus comme le remède qui donne la meilleure similitude, non pas face à un éventuel patient, mais face à la maladie vaccinale, car il couvre tous les symptômes rapportés comme effets indésirables, même si les symptômes ne sont souvent qu'au premier degré en raison du fait qu'il s'agit d'un remède avec un proving peu développé se basant sur seulement 236 symptômes, sans doute tirés du Radar, et peu de confirmations cliniques.

https://hpathy.com/homeopathy-papers/bo ... ccination/
Armel aimais cela
#67458
Voici les recommandations du praticien homéopathe le Dr Egidio Galli (traduction de la fin de l'article auquel Emile fait référence dans le post précédent):

"Dans ma pratique personnelle, je prescris actuellement Bothrops lanceolatus 30CH, 3 granules tous les soirs dans les 3 jours précédant la vaccination, et pendant 5 jours après, avec d'excellents résultats sur tous les symptômes potentiels. Ensuite, lorsque cela est approprié, je prescris une dose de Thuja occidentalis, 200K ou MK, pour rééquilibrer le terrain rendu sycotique par le vaccin.

L'utilisation du remède doit toujours être adaptée au type constitutionnel, aux facteurs de risque personnels, à l'âge, à l'histoire de la maladie, à la réaction clinique et aussi à la disponibilité du remède, qui est difficile à trouver en Italie."


Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
Kathmandou aimais cela
#67459
Merci Émile pour cet excellent article
#67460
En tous cas, chez trois personnes de mon entourage injectées, c'est la difficulté à supporter la chaleur humide qui apparaît principalement. Mais ce sont des personnes qui présentent ce signe auparavant, avec une exacerbation. Parfois c'est le bras, parfois le thorax, parfois des éruptions de vésicules avec cette même modalité. Gorge découverte bien sûr dans tous les cas. Une personne particulièrement loquace.
Donc, à tous les trois, j'ai proposé lach.
On est de toutes façons dans les venins.
Kathmandou aimais cela
#67461
Jean Umber a écrit : 11 sept. 2021, 06:59 En tous cas, chez trois personnes de mon entourage injectées, c'est la difficulté à supporter la chaleur humide qui apparaît principalement. Mais ce sont des personnes qui présentent ce signe auparavant, avec une exacerbation....
.

Etaient-ils tous les trois sur un miasme syphilitique ?
#67462
https://lens.monash.edu/@coronavirus-ar ... st-covd-19

Le venin de Bothrops L semble également capable de contrer la proteine mise en cause dans la maladie d'Alzheimer ...

Une personne trés proche , aprés une seconde vaccination en ehpad faite indûment ( puisque ayant préalablement été infectée par le covid ) a perdu presque totalement la MEMOIRE le lendemain de l'injection , et ne reconnait même plus les membres de sa famille . Perte totale d'appétit ( sous perfusion donc ) , ne tient plus debout , et fièvre malgré ... le paracétamol administré à tour de bras ... moins de 2 semaines aprés cette injection , elle est à l'agonie . . . .
Aspen, Kathmandou aimais cela
#67465
Elle va avoit 95 ans le mois prochain ... Effectivement , elle avait surmonté la maladie ( hypoxémie discrète prise en charge à domicile ) mais pendant les 8 jours qu'a duré la maladie , elle était terrorisée par la vision de serpents qui couraient sur son lit ! Ces visions ont cessé depuis ..
#67542
Selon un rapport paru dans le bulletin allemand Corona Transition, les professeurs Arne Burkhardt et Walter Lang, médecins légistes, ont présenté lundi 20 septembre à Reutlingen le résultat de dix autopsies pratiquées sur six Allemands et quatre Autrichiens, tous décédés suite aux injections Covid. Les autopsies sont le résultat d’un effort collaboratif conduit par plusieurs experts en médecine légale en Autriche et en Allemagne ; d’autres autopsies sont toujours en cours d’évaluation.

Elles ont été pratiquées à la demande formelle des familles. Sur les dix décès, sept sont "probablement" liées aux injections, dont cinq le sont « très probablement ». Pour les trois derniers cas, l'un d'entre eux reste à évaluer, un autre semble être « une coïncidence », et pour le dernier, le lien « est possible mais pas certain ».

Le compte rendu détaillé de ce rapport présenté par FranceSoir est disponible ici : https://www.francesoir.fr/societe-sante ... ux-vaccins
Aspen, Eva2 aimais cela

Merci Julien pour tes commentaires constructifs, e[…]

(Peut être qu'une mise en évidence […]

Doses sèches

Bonjour, Je me pose la question en visionnant le p[…]

Merci Emile, je ne connaissais pas cette radio ! E[…]