Traitement du monde végétal par l'homéopathie
par Kisso
-
#67570
Bonjour,

Pouvez-vous me renseigner sur une façon simple de nettoyer un pulvérisateur agricole après une pulvérisation homéopathique afin de ne pas retrouver le remède à la pulvérisation suivante. Petite précision, je n'ai a ce jour pas d accés à l'eau chaude sur ma ferme.

Merci beaucoup
par Kisso
-
#67576
Il y a tout un système de tuyauterie qui ne peut quasiment pas sécher et pas non plus prendre le soleil. La solution me parait plutôt être de refaire circuler quelque chose dans le pulvé. Est-ce que de l'eau savonneuse pourrait faire office ?
par akoufene
-
#67584
Pour aider le séchage tu peux mettre un bon coup de soufflette (avec un compresseur) ou alors démonter tous les tuyaux possiblement démontables et les nettoyer un par un.
Peux être il faut demander à des viticulteurs en biodynamie ils ont du résoudre ce problème...
par Kisso
-
#67607
Donc à en croire vos réponses, je vais devoir me résoudre a installer un chauffe-eau sur ma ferme. L'idée d'une eau froide savonneuse n'aurait aucune action ??
Avatar de l’utilisateur
par Armel
-
#67608
Dilution n'est pas dynamisation (voir Organon paragraphe 269d).

Ce qu'il faut soigner, c'est le récipient initial dans lequel sont mises les granules, puis agitées. Ce peut être un arrosoir de 10 litres, rincé avec une casserole d'eau chaude (camping gaz ?) ou séché.

Le pulvérisateur agricole, lui, peut être simplement rincé délicatement sans turbulences. La nouvelle eau qui y stagnera, n'ayant pas été agitée avec l'ancienne solution de pulvérisation, aura perdu les propriétés du remède utilisé auparavant.
par Gilles63
-
#67622
Effectivement c'est impossible de secher la totalité d'un pulverisateur agricole ,meme avec le compresseur
Faire passer de l'eau lentement est aussi trés difficile ,voir impossible
l'eau tres chaude??? attention aux deformations
faire passer du camphre ,café ,antidoterait ,mais serait encore present lors de la prochaine utilisation et donc pourrait annler le nouveau remede
du coup etant du metier ,je ne vois pâs de solution
par FloFed
Etudiant
#67624
j'avais pose la question pour le nettoyage des arrosoirs entre chaque dose a la fille de Chrisiane Maute (Cf : Homeopathie pour les plantes) : pour elle pas de probleme, juste bien rincer a l'eau courante entre chaque arrosage de remede; pas besoin d'eau chaude!

Je rajoute quelques points interessants que j'ai appris a un seminaire sur la recherche en homeo; Steven Cartwright a fait allusion a une experimentaion ex equipe du Bresil tres interessante sur la propagation de l'info homeo dans de tres grands volumes d'eau: un seul litre de Phos pour 'informer' une serie de lacs communiquants! il nous a precise que l'info se propageait en quelques mn de l'autre cote du dernier lac mais qu'elle declinait/disparaissait apres 2 heures.
Donc on peut informer de tres grandes quantities d'eau pour un moment, mais la quantite de remede n'est pas strictement i proportionnelle a la quantite d'eau a informer; un litre de Phos etait suffisant pour x millions de litres d'eau!
et aussi cette information disparait dans le temps. Donc en pratique, si 1 granule est assez pour informer un litre d'eau cela ne veut pas dire qu'il faudra 100 granules pour 100 litres mais beaucoup moins!

(voir via pubmed: Homeopathy. 2020 Aug;109(3):126-132. doi: 10.1055/s-0039-3400255. Epub 2020 Feb 12.)

Autre point crucial precise par Cartwright: les doses homeo n'aiment pas les courants electriques, faire passer un courant dans un recipient contenant du remede liquide detruit l'info...ne pas stocker les remedes pres d'une prise electrique semble une bonne precaution!
par Gilles63
-
#67625
Du coup selon les propos de Steven Cartwright
" une experimentaion ex equipe du Bresil tres interessante sur la propagation de l'info homeo dans de tres grands volumes d'eau: un seul litre de Phos pour 'informer' une serie de lacs communiquants! il nous a precise que l'info se propageait en quelques mn de l'autre cote du dernier lac mais qu'elle declinait/disparaissait apres 2 heures. "
Cela signifirait qu'il n'y a pas besoin de rincer ,qu'il suffit de ne pas utiliser le pulvé pendant quelques heures ,pour ne pas craindre le maintien du remede dans les restes du pulvé
du coup on ne sait quoi en penser

la fille de Mme Maute precise t'elle qui faut laisser secher l'arrosoir ?
par FloFed
Etudiant
#67627
Gilles63 a écrit : 03 oct. 2021, 16:47 Du coup selon les propos de Steven Cartwright
" une experimentaion ex equipe du Bresil tres interessante sur la propagation de l'info homeo dans de tres grands volumes d'eau: un seul litre de Phos pour 'informer' une serie de lacs communiquants! il nous a precise que l'info se propageait en quelques mn de l'autre cote du dernier lac mais qu'elle declinait/disparaissait apres 2 heures. "
Cela signifirait qu'il n'y a pas besoin de rincer ,qu'il suffit de ne pas utiliser le pulvé pendant quelques heures ,pour ne pas craindre le maintien du remede dans les restes du pulvé
du coup on ne sait quoi en penser

la fille de Mme Maute precise t'elle qui faut laisser secher l'arrosoir ?
non elle ne parlait pas de sechage
Gilles63 aimais cela
par FloFed
Etudiant
#67628
bien sur cela suppose qu.on n'utilise pas de succussion/agitation de la solution informee : difficile d'agiter tout le lac! on sait que si on a un recipient dans lequel on a garde une solution homeopathique depuis longtemps (pas evente, pas au soleil, pas d'odeurs fortes etc), en l'agitant on peut bien souvent raviver cette solution pour l'utiliser comme remede...
en fin de compte, je pense qu'en laissant le container bien ouvert et bien rince (si pas avec eau chaude alors juste eau courante, comme pour l'arrosoir), on devrait pouvoir utiliser ce container/pulverisateur pour creer un autre remede.
l'agro homeo, c'est un sujet passionant mais a creuser dans ses applications pratiques!
Zona

Bonjour Vincent, la correction a déjà[…]

Céphalée

Bon, le tableau évoque fortement PULSATIL[…]

Coryza

Troisième quiz de la série. 3 sympt[…]