par Julien16
-
#67944
Bonjour,
Je me pose la question en visionnant le pack 8 où l'on parle un peu de la pratique de G. Vithoulkas, si j'ai bien compris il donne les médicaments en dose sèche et entière , cette pratique permet elle qu'un médicament qui ne serait qu'un simile agisse pleinement ? Ou est ce qu'en faisant ainsi on se prive de pouvoir traiter un cas par une succession de similes jusqu'à percevoir le similimum ?
Merci
Julien
CAS 16 STRESS

Bonjour, Désolé, je fais les quiz[…]

La rose et son parfum

Bonjour, Felixx a tout à fait raison en ce[…]

Bonjour à Tous, A la demande de certains d[…]

Bonjour à Tous, A la demande de certains d[…]