par Julien16
-
#68462
Bonjour, en consultant la rubriqueSymptome :
RECTUM / DOULEUR / BRULANTE / froid, applications froides, amél ,aloe, apis, euphr, kali-c, ter
Mon attention est attiré par KALI-C car il correspond bien au personnage , logique, efficace, pragmatique, tout doit être fait selon les règles, chaque choses à sa place , " type fonctionnaire remplissant bien sa tâche " , aime la routine etc.. tout cela semble bien définir la vie du monsieur
KALI-C a une sensation de brûlure dans le rectum amélioré en s'asseyant dans l'eau froide , de la constipation , beaucoup de symptômes au niveau de l'anus et du rectum
Je partirais donc sur KALI-C

Julien
didier aimais cela
par Yohann
-
#68472
M. est généralement très agité surtout au bureau, c-à-d sur son logiciel et avec ses collaborateurs. Mais l'agitation que je vous décris dans la première partie est assez exceptionnelle même chez lui, "...on le voit de partout...". Je pense qu'il fallait donc bien s'imprégner du personnage afin de cerner le côté singulier de cette agitation pour tenter de résoudre ce cas. Je vous livre mon point de vue, plutôt différent du vôtre... Et je vous laisse le soin d'en juger...

Pendant toute la période de sa maladie, et avant même, je remarquais que M. présentait parfois, le matin, à ma grande surprise, une sorte de lenteur intellectuelle et des difficultés de concentration très marquées. Il lui arrivait parfois de ne plus pouvoir travailler sur son logiciel. Lui, qui démarrait pourtant ses journées de travail sur les chapeaux de roues.

Je plante le décor d'emblée, vous n'avez pas remarqué.
"...il prend place..."
"Il se repositionne sur son siège..."
"... et se prépare à travailler sur son logiciel."
A son arrivée, après avoir pris place et s'être repositionné, il faut encore qu'il se prépare à travailler.

Ce blocage s'accompagnait cependant d'une agitation nerveuse, en position assise, qui attirait mon attention.
Le matin, "...je l'aperçois se démener corps et âme...". Le matin, sur son siège, il déployait des effort intenses en agitant ses membres, pour se mettre au travail.
"...en debut de soirée, je l'entrevois, de part et d'autre de son écran...". Le soir, lorsqu'il rattrapait tout son travail de manière surprenante, je remarquais qu'il se balançait constamment sur son siège, de part et d'autre de son écran.

Mais il n'y parvint guère. il se levait et passait à autre chose.
"...avant de se lever entamer une ronde, au téléphone, autour de son bureau..."

Debout et en pleine course, je le reconnaissais, bien que durant cette période, on le voyait de partout au bureau.

De retour à sa place, il se démenait en s'agitant nerveusement sur son siège de plus belle, en tentant, cette fois-ci, de se concentrer, sur son logiciel même. Mais il se relevait.
"De retour à sa place, il se démène de plus belle devant son logiciel pour exécuter ce qu’il doit exécuter, avant d’achever sa ronde, cette fois-ci, chez ses collaborateurs de l’étage inférieure."

"Mais cela fait quelque temps que de retour à sa place, je remarque qu’il n’occupe qu’une partie de son siège, figé devant son écran."
Oui, cela me paraissait bizare qu'il cessait de se démener nerveusement sur son siège, surtout en début de semaine. En fait, vous l'avez compris, sa douleur violente le figeait.

Je vous l'introduisais en en-tête. Une douleur brûlante figeante.

J'ouvre mon répertoire et une première rubrique m'interpelle:
1/Psy: Agitation, nervosité/travail, au: ars, cit-v, Graph
M. est vaiment extrêmement agité au bureau et dans son travail. Je ne me gêne donc pas de retenir cette rubrique mais c'est surtout Graph, ici, que je pointe du regard. Il se démarque franchement de ses confrères. Kent m'encourage à travers sa remarquable description.
"Le malade devient très agité quand il essaie de faire un travail intellectuel soutenu...lenteur de la pensée et faiblesse des facultés mentales, surtout le matin, souvent excité, précipité et ragaillardi le soir...Extrême activité mentale le soir..." (Kent)
Avant de laisser la parole à son maître, Hering, qui tranchera le cas en me délivrant précisément la KN recherchée sur un plateau d'argent.
|| Remuant pendant qu'il est assis à son travail
Dans le répertoire, cette KN est inclue dans la rubrique:
2/Psy: Agitation, nervosité/assis/travail, au: Graph

A partir de ce moment, je contemple différemment les symptômes de M. défilant devant moi en se bousculant.
"Il me confie, un matin, sur la grande terrasse du bureau surplombant les hauteurs de la ville, au grand air..."
"Ses inquiétudes grandissantes ne le quittent pas, soupire t-il. Agité intérieurement, il va et vient puis s’en retourne promptement tout en titubant."
Marcher au grand air le renforce, lui fait oublier ses inquiétudes qui le hantent, et le replonge dans son travail, malgré sa douleur.
J'achève de monter mon trépied avec empressement, mon collègue m'attend, souffrant.
3/Psy: Pensées persistantes/ marchant au plein air, amel en: graph (vous pouvez également ajouter Psy: Agitation/marchant/air, au plein air, amel: aur-m, graph, lyc, puls)

Avant de confirmer, à ma grande stupéfaction, les trois maux de M. suivants:
Rec: Douleur/brûlante: Graph...
Rec: Constipation: Graph...
Sel: dures: Graph...

Un frisson me parcourt.
C'est Graphites, cette fois-ci, qui me fixe du regard.

Avec un tel regard, tous les autres symptômes et modalités, même gradés, s'empressent de s'aligner au rang des symptômes généraux...

Frilosité +++, pâleur+++, Tatillon++, Faim<++, expression des émotions>, froid agg/refroidissant/amel en se ++...

Voilà, c'était donc Graphites que je lui administrais, la suite de l'histoire, vous la connaissez...

Merci à tous les participants !
VeroniqueB, Anne, Aurelie aimais cela
par OLAF
-
#68479
Merci Yohann,
J'avais pas vu passer le quizz daté du 23 novembre ...zut
Mais très beau cas qui nous force encore une fois à ne pas interpréter et comme dit le maître à rester dans une observation scrupuleuse .... j'aurais pas trouvé je pense en lisant en diagonale j'étais parti sur Ars :(
On fera mieux au prochain cas
Olaf
par Anne
Diplômé PH
#68485
merci Yohan pour ce cas, la présentation et la correction sont très agréables à lire et très bien rédigées.
Mais encore une fois, l'exercice des cas rapportés est toujours compliqué, car nous voyons à travers les yeux d'un tiers, et sa décision de rapporter ou non tels ou tels symptômes, d'accentuer tels ou tels symptômes. C'est donc bien compliqué de choisir une direction et de valoriser et hiérarchiser les symptômes
Je n'avais ni vu Graph dans le portrait éventuel d'une matière médicale, ni dans mes rubriques choisies, ni dans ma répertorisation.
L'agitation qui dominait pouvait s’interpréter de différentes manières (anxieux, ne peut tenir en place à cause de la douleur, etc), et aussi relever de Ars, Cham, Apis, Rhus-t, ...
L'histoire de la piscine me semblait une des clés du cas, puisque elle était bien soulignée, alors que la constipation moins détaillée, etc
En tout cas cela a le mérite de nous faire réfléchir ! :)
Christian42, Yohann, jpp26 et 2 autres aimais cela

Il a joué le rôle de contrôleur[…]

J'ai enfin commencé ce livre ! Bravo pour l[…]

Présentation

Bienvenue Alys ! Tu vas pouvoir t'occuper de la […]

DMLA - Glaucome

je vous laisse y jeter un œil Là[…]