#68486
Merci, nico_juju, de nous avoir exposé ton cas dans le détail. Très intéressant pour le débutant que je suis. J'aurais comme toi essayé Hypericum dans un premier temps. Pour Silicea par contre, je n'y aurais pas pensé tout seul, il m'aurait fallu chercher quelque peu.

Je suis personnellement toujours étonné quand je rencontre des gens sensibles aux piqûres. Ça me rappelle mes études, dans les années 60, quand tous les étudiants de Paris se retrouvaient à l'hôpital de la Cité Universitaire pour passer la visite annuelle, rituellement précédée par une prise de sang pour la recherche des MST (il paraît qu'on en trouvait) J'ai en effet vu un grand gaillard d'au moins 1m90 tomber dans les pommes lors de la piqûre. Comme nous passions le bras par une sorte de guérite derrière laquelle une infirmière nous piquait, tu imagines le bazar ! Le garçon s'est effondré sur son siège et il a fallu attendre plusieurs minutes pour que les pompiers arrivent. Quelle affaire !

Mais pour qu'il n'y ait pas de jaloux, je vais te confier un secret : je ne crains peut-être pas les piqûres, mais, par contre, je suis affreusement sensible au vide. Tiens, pas plus tard que la semaine dernière, j'avais un volet électrique bloqué. A un moment, le réparateur a dû intervenir en haut du coffre, mais à l'extérieur, pour décoincer je ne sais quoi. Tu vois le tableau : le gars, debout contre le montant de la fenêtre à laquelle il est agrippé d'une main, qui, tournant le dos au vide (4è étage) bidouille avec sa main droite dans l'extérieur du coffrage...

Là, tu vois, j'ai moi aussi craqué, et me suis retourné pour ne pas voir l'accident qui s'est dessiné malgré moi dans ma tête. Argentum nitricum 30CH tout de suite. Mais l'angoisse n'a pas tellement diminué pour autant, et ce fut la torture tant qu'il est resté dans cette position périlleuse. Quand il a eu fini et qu'il a vu mon visage en se retournant, il m'a souri et dit qu'il faisait cela presque tous les jours.

Tu ne supportes pas de voir un autre que toi se faire faire une piqûre ? Eh bien moi, c'est quand il y a des scènes de vide au cinéma ou à la télévision : je ne regarde pas non plus, j'ai la tête qui tourne affreusement.

15 partout, l'ami, tu vois, tu n'es pas seul ! Et vive l'homéopathie !
nico_juju aimais cela
#68488
Alors les douleurs du coude sont présentes uniquement lorsque je m'accoude à un bureau ou à la portière de voiture par exemple ou lorsque je pose les avants bras sur le l'arrête avant du bureau pour écrire au clavier.
Lorsque je reprends une autre position la douleur disparait en peu de temps.

Je le sais alors j'évite au possible de telles positions.

Lorsque j'ai dit "chez moi la douleur a presque disparue" je faisais référence au fait que lorsque je suis à la maison je n'ai quasiment pas mal. Les douleurs viennent principalement au travail, lorsque j'écris à l'ordinateur.

Ok, je vais arrêter les médicaments pour voir comment ca va évoluer :)

Merci de ton aide !
VeroniqueB, Christian42 aimais cela
Freinage sur plantes

Je pose une question peut-être non pertinent[…]

La rose et son parfum

Mon rosier exhale à nouveau son parfum.....[…]

Friction?

Je rends bien volontiers à Annick ce qui lu[…]

je cherche un covoiturage pour aller au sém[…]