#69371
Bonjour à tous,

Je souhaitais partager mon expérience avec Nux! J'avais été "diagnostiquée" Nat Mur par un homéopathe, et malgré la prise liquide rien ne s'était passé, je n'avais rien ressenti. Alors même que j'en ai toutes les caractéristiques, colérique, ancienne petite fille garçon manqué, difficulté à créer du lien avec les autres, solitude, je mange le sel dans le pot directement depuis toute petite (et je continue à saler comme une malade!!)...

Plus tard dans les cours de ph, j'ai appris l'existence de couches, et j'ai identifié chez moi plusieurs couches qui sont venues se caler sur Nat Mur (mais je peux me tromper étant donné que je ne suis qu'au package 4 de la première année :? ) , à savoir Sepia et Nux.

En flippant j'ai acheté un tube de Nux en 30CH (Boiron). J'ai préparé ma potion, pris une goutte de la bouteille, diluée dans un verre d'eau, et pris une goutte de ce verre d'eau, toujours en flippant :shock: :shock: :shock:
J'ai pris le risque de prendre Nux même si pas de troubles digestifs quotidiens (ils apparaissent quand j'ai eu une contrariété plutôt, de même que les troubles du sommeil).

Quel effet mes aïeux!! Une goutte prise le soir m'a créée une aggravation. Je me suis réveillée le lendemain soûlée, irritée, et toute la journée j'ai été comme ça. Mon état actuel a été amplifié, une seule pensée désagréable suffisait à m'énerver intérieurement et à me donner des palpitations. Une fois l'irritabilité calmée je suis devenue super émotive, hier j'ai pleuré pour tout et pour rien. Et une douleur au dos côté gauche (vers D7/D8) liée à un souci postural, qui est habituellement très basse voire totalement absente (après des années de kinésio, ostéo, chiropractie...) s'est réveillée de manière intense. J'avais l'impression qu'on m'avait mis un coup de poing dans le dos, on aurait dit une énorme contusion ou courbature je ne sais pas... Et ensuite le soir la fatigue m'a achevée, j'ai failli m'endormir à 20h tellement que j'étais épuisée.

Aujourd'hui je me sens beaucoup mieux, je suis beaucoup moins émotive, je me sens moins sur les nerfs (voire pas du tout) et en forme. Je pense que je ne vais pas renouveler, et peut-être que je passerai à Sepia une fois que Nux ne fera plus effet (Sepia à cause troubles hormonaux, qui sont mes seuls symptômes actuels: règles douloureuses et rétention d'eau avant les règles, et irritabilité parfois, mais je remplis aussi totalement le tableau Sepia).

Je précise que je suis en groupe de santé A, n'ayant aucun souci de santé à part règles douloureuses et rétention d'eau, et un gros historique d'eczéma enfant.

Voili voulou, pour mon petit retour d'expérience!! Avec Nat Mur ce sont mes premières expériences en homéopathie, je n'en ai jamais pris auparavant, et j'espère ne pas faire n'importe quoi... :oops: :oops: :oops:
J'ai un gros espoir que l'homéopathie pourra régler mes soucis de comportement (colère, susceptibilité, irritabilité, manque de patience, mais des niveaux extrêmes) et me permettre d'être mieux dans ma tête :)

Merci de m'avoir lue et belle journée à tous

Signé : Un bébé-étudiante en homéo!!
#69372
Salut Loub!

Merci pour ce partage.
Je ne sais pas si tu l'as vu mais dans les cas cliniques du Pack 2, Édouard commence un cas chronique de Sepia avec Nux. Il dit :
- que ce cas de figure est très fréquent : couche superficielle de Nux sur un fond chronique de Sepia.
- que si l'on donne Sepia directement on risque une très forte aggravation sans amélioration.
- de ne pas donner Sepia directement à moins qu'il n'y ait pas de symptômes clairs d'autres médicaments.
- de passer à Sepia une fois l'action de Nux épuisée.

Tu as sais peut-être déjà vu tout ça mais cela fait toujours du bien de se remémorer ce genre d'infos.

Bise! Et bonne guérison!
Loub aimais cela
#69373
Stéphane a écrit : 22 mai 2022, 12:15 Salut Loub!

Merci pour ce partage.
Je ne sais pas si tu l'as vu mais dans les cas cliniques du Pack 2, Édouard commence un cas chronique de Sepia avec Nux. Il dit :
- que ce cas de figure est très fréquent : couche superficielle de Nux sur un fond chronique de Sepia.
- que si l'on donne Sepia directement on risque une très forte aggravation sans amélioration.
- de ne pas donner Sepia directement à moins qu'il n'y ait pas de symptômes clairs d'autres médicaments.
- de passer à Sepia une fois l'action de Nux épuisée.

Tu as sais peut-être déjà vu tout ça mais cela fait toujours du bien de se remémorer ce genre d'infos.

Bise! Et bonne guérison!
Merci Stéphane! J'avais du le noter quelque part dans mes fiches mais cette info ne me dit rien. J'avais juste retenu que Nux est souvent bien pour ouvrir un cas, et vu que j'en avais tous les symptômes j'ai pris mon courage à deux mains pour tenter :)
Autre chose qui a changé : j'ai très soif! Moi qui boit toujours très peu d'habitude par manque de soif, là j'enchaîne les verres d'eau ^^

Je vais retourner de ce pas voir la vidéo de Sepia du Pack2!!!! merci beaucoup du rappel ^^et bon week-end!!
Stéphane aimais cela
#69374
Bonjour Loub,

Bienvenue au club des super-hypersensibles.

Tu sais, les aggravations peuvent être encore pires que celle que tu as vécue ! Pour ma part, je commence à peine à sortir d'une aggravation fulgurante à une simple olfaction de sulphur 30CH faite il y a exactement un mois aujourd'hui. Quatre heures après cette olfaction, je me suis retrouvé avec un prurit aussi intense que brûlant qui m'a pourri la vie pendant un mois (je te passe les détails).

Il faut dire que je suis un récidiviste. Il y a six mois, j'avais eu une première aggravation après la prise d'une seule goutte de Lycopodium 12CH premier verre, avec, d'abord, une rhinite accompagnée d'une angine, puis, par la suite, alors que j'étais passé au 3e verre, par des poussées de tension allant jusqu'à 21.

Je me suis débarrassé de ma tension grâce à Graphites 12, puis 30CH, que je n'ai pris qu'au 4e verre. Mais même ainsi, cela a provoqué en moi une dépression, et j'ai dû renoncer à Graphites.

Dans l'un de ses livres, Edouard Broussalian cite l'un de ses confrères qui, par précaution et pour cette même raison, ne prescrivait qu'au 5e verre avec ses nouveaux patients.

Eh bien, devine. Depuis, je suis son conseil ! Bon courage !
Loub aimais cela
#69375
Il semble que vous êtes hypersensible, donc oui le 5eme verre,
c'est bien vu et une goutte pour commencer.....

L'aggravation puis l'amélioration, en fait, ca c'est parfait.
Pour le suivi, cependant, même si on voit poindre le nez
de Sepia, il faut rester sur Nux.

Règle d'or : on ne quitte pas un remède qui marche.
Dans ce cas il ne faut pas passer à Sepia avant que Nux
ne fasse plus aucun effet d'amélioration.

Pour les aggravations, dans votre cas, il faut bien noter
pour chaque symptôme si c'est un nouveau symptôme
ou un ancien symptôme (Bien réfléchir si telle douleur
n'a jamais été ressentie, dans quelque occasion que ce soit,
même dans l'enfance, même après une chute. Parfois on
oublie.
Christian42 aimais cela
#69376
Christian42 a écrit : 22 mai 2022, 14:16 Bonjour Loub,

Bienvenue au club des super-hypersensibles.

Tu sais, les aggravations peuvent être encore pires que celle que tu as vécue ! Pour ma part, je commence à peine à sortir d'une aggravation fulgurante à une simple olfaction de sulphur 30CH faite il y a exactement un mois aujourd'hui. Quatre heures après cette olfaction, je me suis retrouvé avec un prurit aussi intense que brûlant qui m'a pourri la vie pendant un mois (je te passe les détails).

Il faut dire que je suis un récidiviste. Il y a six mois, j'avais eu une première aggravation après la prise d'une seule goutte de Lycopodium 12CH premier verre, avec, d'abord, une rhinite accompagnée d'une angine, puis, par la suite, alors que j'étais passé au 3e verre, par des poussées de tension allant jusqu'à 21.

Je me suis débarrassé de ma tension grâce à Graphites 12, puis 30CH, que je n'ai pris qu'au 4e verre. Mais même ainsi, cela a provoqué en moi une dépression, et j'ai dû renoncer à Graphites.

Dans l'un de ses livres, Edouard Broussalian cite l'un de ses confrères qui, par précaution et pour cette même raison, ne prescrivait qu'au 5e verre avec ses nouveaux patients.

Eh bien, devine. Depuis, je suis son conseil ! Bon courage !
Ah oui dis donc, sacrées aggravations :shock: :shock: :shock: c'est puissant l'homéopathie!! Je n'avais pas pensé à l'olfaction, j'essaierai la prochaine fois!
#69377
VeroniqueB a écrit : 22 mai 2022, 18:08 Il semble que vous êtes hypersensible, donc oui le 5eme verre,
c'est bien vu et une goutte pour commencer.....

L'aggravation puis l'amélioration, en fait, ca c'est parfait.
Pour le suivi, cependant, même si on voit poindre le nez
de Sepia, il faut rester sur Nux.

Règle d'or : on ne quitte pas un remède qui marche.
Dans ce cas il ne faut pas passer à Sepia avant que Nux
ne fasse plus aucun effet d'amélioration.

Pour les aggravations, dans votre cas, il faut bien noter
pour chaque symptôme si c'est un nouveau symptôme
ou un ancien symptôme (Bien réfléchir si telle douleur
n'a jamais été ressentie, dans quelque occasion que ce soit,
même dans l'enfance, même après une chute. Parfois on
oublie.
Merci véronique, justement je me demandais quand est-ce qu'on pouvait changer de remède. Mais comment savoir s'il faut monter en dynamisation ou changer de remède??

Si Nux 30CH arrête de faire effet, se peut-il qu'il faille juste monter en dynamisation?

Ce qui me questionne c'est que j'ai cru comprendre (peut-être à tort), qu'on change de remède lorsqu'il y a de nouveaux symptômes ou d'anciens qui réapparaissent, signifiant qu'on a enlevé une première "couche" et qu'il faut alors passer à un nouveau remède correspondant aux (nouveaux ou anciens) symptômes.

Mais dans mon cas les symptômes de Sepia sont déjà là. Quelle est la stratégie à adopter? Merci pour vos réponses à tous ça m'aide grandement dans ma quête ;)
#69378
Loub a écrit : 22 mai 2022, 19:35 Ah oui dis donc, sacrées aggravations :shock: :shock: :shock: c'est puissant l'homéopathie!! Je n'avais pas pensé à l'olfaction, j'essaierai la prochaine fois!
Fais attention ! Moi aussi, j'ai cru que l'olfaction ne provoquait pas d'aggravation... Erreur profonde ! Ce fut la pire de mes trois aggravations ! Je ne recommencerai qu'avec un remède déjà testé, dont je serai sûr !
Loub aimais cela
#69379
Loub a écrit : 22 mai 2022, 19:40 Merci véronique, justement je me demandais quand est-ce qu'on pouvait changer de remède. Mais comment savoir s'il faut monter en dynamisation ou changer de remède??

Si Nux 30CH arrête de faire effet, se peut-il qu'il faille juste monter en dynamisation?

Ce qui me questionne c'est que j'ai cru comprendre (peut-être à tort), qu'on change de remède lorsqu'il y a de nouveaux symptômes ou d'anciens qui réapparaissent, signifiant qu'on a enlevé une première "couche" et qu'il faut alors passer à un nouveau remède correspondant aux (nouveaux ou anciens) symptômes.

Mais dans mon cas les symptômes de Sepia sont déjà là. Quelle est la stratégie à adopter? Merci pour vos réponses à tous ça m'aide grandement dans ma quête ;)
Bonsoir Loub,

Vous avez poussé votre étude de l'homéopathie jusqu'à quel Package PH ?

Il est tout à fait normal que Sepia commence apparaître à travers certains symptômes. Mais cela ne signifie pas que Nux-v n'ait plus rien à offrir en terme de processus de guérison et que l'on a intérêt à se passer de ses services. Il faut l'explorer sur toute une gamme de dynamisation ainsi que de quantité, quitte à côtoyer ses symptômes tache d'huile. Les bienfaits de Sepia ultérieurs n'en seront que plus profonds.
VeroniqueB aimais cela
#69380
Emile a écrit : 22 mai 2022, 20:13
Loub a écrit : 22 mai 2022, 19:40 Merci véronique, justement je me demandais quand est-ce qu'on pouvait changer de remède. Mais comment savoir s'il faut monter en dynamisation ou changer de remède??

Si Nux 30CH arrête de faire effet, se peut-il qu'il faille juste monter en dynamisation?

Ce qui me questionne c'est que j'ai cru comprendre (peut-être à tort), qu'on change de remède lorsqu'il y a de nouveaux symptômes ou d'anciens qui réapparaissent, signifiant qu'on a enlevé une première "couche" et qu'il faut alors passer à un nouveau remède correspondant aux (nouveaux ou anciens) symptômes.

Mais dans mon cas les symptômes de Sepia sont déjà là. Quelle est la stratégie à adopter? Merci pour vos réponses à tous ça m'aide grandement dans ma quête ;)
Bonsoir Loub,

Vous avez poussé votre étude de l'homéopathie jusqu'à quel Package PH ?

Il est tout à fait normal que Sepia commence apparaître à travers certains symptômes. Mais cela ne signifie pas que Nux-v n'ait plus rien à offrir en terme de processus de guérison et que l'on a intérêt à se passer de ses services. Il faut l'explorer sur toute une gamme de dynamisation ainsi que de quantité, quitte à côtoyer ses symptômes tache d'huile. Les bienfaits de Sepia ultérieurs n'en seront que plus profonds.
Coucou Emile, merci pour la réponse!
Je ne suis qu'au package 4 de la première année, bientôt le zoom avec ed :oops:
#69385
Loub a écrit : 22 mai 2022, 13:52
Stéphane a écrit : 22 mai 2022, 12:15 Salut Loub!

Merci pour ce partage.
Je ne sais pas si tu l'as vu mais dans les cas cliniques du Pack 2, Édouard commence un cas chronique de Sepia avec Nux. Il dit :
- que ce cas de figure est très fréquent : couche superficielle de Nux sur un fond chronique de Sepia.
- que si l'on donne Sepia directement on risque une très forte aggravation sans amélioration.
- de ne pas donner Sepia directement à moins qu'il n'y ait pas de symptômes clairs d'autres médicaments.
- de passer à Sepia une fois l'action de Nux épuisée.

Tu as sais peut-être déjà vu tout ça mais cela fait toujours du bien de se remémorer ce genre d'infos.

Bise! Et bonne guérison!
Merci Stéphane! J'avais du le noter quelque part dans mes fiches mais cette info ne me dit rien. J'avais juste retenu que Nux est souvent bien pour ouvrir un cas, et vu que j'en avais tous les symptômes j'ai pris mon courage à deux mains pour tenter :)
Autre chose qui a changé : j'ai très soif! Moi qui boit toujours très peu d'habitude par manque de soif, là j'enchaîne les verres d'eau ^^

Je vais retourner de ce pas voir la vidéo de Sepia du Pack2!!!! merci beaucoup du rappel ^^et bon week-end!!
Avec plaisir! C'était l'occasion parfaite pour me remémorer et revoir ce cas.
Loub aimais cela
#69400
Je continue à raconter mon expérience ! :)

J'ai renouvelé la dose 3 jours après la première goutte, parce que je sentais que l'effet commençait à s'estomper. J'aurais du peut-être attendre 48h comme avait dit Ed dans une de ses vidéos.
J'ai redilué une goutte de la bouteille dans un verre d'eau, puis cette fois pris une cuillère à café du verre d'eau, en me disant que l'augmentation de la dose allait faire en sorte que cela dure plus longtemps que 3 jours.

Résultat : grosse fatigue, mais alors grooooosse fatigue. L'émotionnel continue à s'améliorer.
Des anciens symptômes apparaissent :
- La rétention d'eau : qui était partie grâce à la kinésiologie. J'ai l'impression de gonfler à vue d'oeil, ça me déprime un peu mais je me dis que c'est pour que je puisse régler ce problème une fois pour toute qu'il réapparaît.
- L'envie de chocolat : j'ai toujours aimé le chocolat, mais ça faisait assez longtemps que je n'avais pas eu envie d'en manger autant!!

Ces deux signes me confortent dans le choix du remède suivant : Sepia, qui transparaît de plus en plus. J'ai aussi étudié lyss, mais même si je ne suis pas à l'aise dans l'eau et que je n'aime pas me mouiller le visage, il semble que je n'ai pas les signes caractéristiques importants tels que penser à me blesser avec un couteau, la peur des chiens...etc
J'étudie aussi Cenchris, qui il est vrai est proche également. Avez-vous un avis là-dessus? Dur dur de se diagnostiquer seule, je n'ai pas envie de faire de bêtise quand je vois déjà l'effet d'une goutte sur moi :D

Je pense acheter Nux en 200K pour prendre une dilution plus haute une foie l'effet de la cuillère à café passée, ou bien me conseillez-vous de continuer avec LM1?

N'hésitez pas à me donner vos avis ça m'aide grandement :)). :P
#69402
Une cuillère à café du verre d'eau représente le volume de 100 gouttes : c'est sans doute bien trop en ce début de traitement ! Il vaut mieux revenir à une vraie simple goutte.

La question de la posologie n'est certainement pas de "faire tenir plus de 3 jours une action", mais de faire s’enchaîner de la façon la plus douce possible des cycles successifs "de prise du remède, d'aggravation, d'amélioration, de retour des symptômes".

Le mieux est de continuer avec des prises de Nux-vomica LM1 (décalés en dynamisation par secousses) jusqu'à plafonnement de son action puis de passer à des prises LM2 et ensuite LM3 (en faisant des points d'anamnèse réguliers).
#69415
Merci pour ce post ! je respire un peu de voir que je ne suis pas le seul à être totalement chahuté avec la prise d'une seule goutte dans un verre !!! Et merci aussi pour comprendre enfin qu'aggravation ne rime pas forcément avec non réussite du traitement ! Juste une question sur ce dernier sujet une aggravation qui dure des mois laisse présager un changement de produit ? ou est ce normal chez un hypersensible ?
Presentation

Bonjour Thierry, tu es au bon endroit :D Bienven[…]

PCKent, BONNE NOUVELLE.

Bonne nouvelle, un groupe vient de se constituer p[…]

La grande traversée

Pour moi, l'approche majeure du livre de Harry van[…]

Définifion inimicaux :

Oui, le Duncan en question utilise son droit de r&[…]