#69040
Bonjour à tous,

Lors d'une réunion du groupe de Toulouse il y a déjà plusieurs mois, j'ai constaté que très peu de personnes savent que Jeremy Sherr et sa femme Camilla organisent des stages d'homéopathie clinique de 2 semaines en Tanzanie (site web : https://homeopathyforhealthinafrica.org/internships). Il faut bien entendu parler anglais pour pouvoir y aller et en profiter pleinement. Pour les non médecins +/- anglophones, ça me semble être de l'or en barre !

En France, les non-médecins autour de moi n'ont (comme moi) que 1 ou 2 consultations de temps en temps, ce qui ne me permet pas de venir chez un collègue une journée entière non-stop pour assister aux consult'. Et il est interdit pour un médecin d'accueillir un non-médecin en "stage" informel à son cabinet.

Le stage est cher : environ 2000€ pour 2 semaines + un visa "bénévole" (obligatoire et parfois vérifié !) qui coûte un peu plus de 200€. Il est conseillé de suivre le cours de J Sherr en ligne sur les épidémies avant d'y aller (600 dollars). MAIS :
1/ la 1ère semaine, vous suivez un homéopathe du centre, vous consultez avec lui et le traducteur + cours et debriefs ensuite inclus
2/ la 2ème semaine seulement, vous pouvez prendre des cas seuls (avec le traducteur bien sûr).

Environ 20 patients par jour, travail non stop en dispensaire genre 9h-15h (sans pause déj' parfois), l'équipe va de dispensaire en dispensaire avec possibilité de passer 2 jours chez les Massaï. Tout ça dans un centre autour du Kilimandjaro. Sur le centre, on m'a dit que la nourriture y était basique, le logement est basique mais fonctionnel, bref c'est ce qui est attendu dans un pays "en voie de développement". On n'est pas en safari de luxe ! A noter que la Tanzanie n'est pas entrée dans le jeu délétère du COVID au niveau international (ils ne déclarent pas leurs cas), c'est donc officiellement un pays "vert" (avec toute l'hypocrisie qui va avec mais perso ça m'est égal !).

Je pense que c'est un bon moyen d'acquérir de l'expérience (70h de pratique clinique) donc j'ai décidé de me lancer : j'ai réservé ma place. J'y vais donc cet été (fin août) et je vous en ferai un compte-rendu si cela vous intéresse.

Si certains d'entre vous ont des topos sur l'homéopathie pour le palu (les qqs remèdes à avoir sur soi), ça m'intéresse, parce qu'à part des gélules d'Artemisia annua (3x250mg/ jour ont un effet prophylactique), je ne sais pas trop quoi prendre... Et j'ai une peau à moustiques ! Bien entendu, il est hors de question que je me bourre de cachetons d'atovaquone ou autre.
Vaccin fièvre jaune pas obligatoire si on ne fait pas escale en zone d'endémie avant d'arriver sur place.

Il y a 2 sessions de stage par an : un en janvier, un en août.

Merci,
Emilie
VeroniqueB, Françoise, sin83 et 1 autres aimais cela
#69052
Emilie T a écrit : 23 févr. 2022, 14:58 Bonjour à tous,

Lors d'une réunion du groupe de Toulouse il y a déjà plusieurs mois, j'ai constaté que très peu de personnes savent que Jeremy Sherr et sa femme Camilla organisent des stages d'homéopathie clinique de 2 semaines en Tanzanie (site web : https://homeopathyforhealthinafrica.org/internships). Il faut bien entendu parler anglais pour pouvoir y aller et en profiter pleinement. Pour les non médecins +/- anglophones, ça me semble être de l'or en barre !

En France, les non-médecins autour de moi n'ont (comme moi) que 1 ou 2 consultations de temps en temps, ce qui ne me permet pas de venir chez un collègue une journée entière non-stop pour assister aux consult'. Et il est interdit pour un médecin d'accueillir un non-médecin en "stage" informel à son cabinet.

Le stage est cher : environ 2000€ pour 2 semaines + un visa "bénévole" (obligatoire et parfois vérifié !) qui coûte un peu plus de 200€. Il est conseillé de suivre le cours de J Sherr en ligne sur les épidémies avant d'y aller (600 dollars). MAIS :
1/ la 1ère semaine, vous suivez un homéopathe du centre, vous consultez avec lui et le traducteur + cours et debriefs ensuite inclus
2/ la 2ème semaine seulement, vous pouvez prendre des cas seuls (avec le traducteur bien sûr).

Environ 20 patients par jour, travail non stop en dispensaire genre 9h-15h (sans pause déj' parfois), l'équipe va de dispensaire en dispensaire avec possibilité de passer 2 jours chez les Massaï. Tout ça dans un centre autour du Kilimandjaro. Sur le centre, on m'a dit que la nourriture y était basique, le logement est basique mais fonctionnel, bref c'est ce qui est attendu dans un pays "en voie de développement". On n'est pas en safari de luxe ! A noter que la Tanzanie n'est pas entrée dans le jeu délétère du COVID au niveau international (ils ne déclarent pas leurs cas), c'est donc officiellement un pays "vert" (avec toute l'hypocrisie qui va avec mais perso ça m'est égal !).

Je pense que c'est un bon moyen d'acquérir de l'expérience (70h de pratique clinique) donc j'ai décidé de me lancer : j'ai réservé ma place. J'y vais donc cet été (fin août) et je vous en ferai un compte-rendu si cela vous intéresse.

Si certains d'entre vous ont des topos sur l'homéopathie pour le palu (les qqs remèdes à avoir sur soi), ça m'intéresse, parce qu'à part des gélules d'Artemisia annua (3x250mg/ jour ont un effet prophylactique), je ne sais pas trop quoi prendre... Et j'ai une peau à moustiques ! Bien entendu, il est hors de question que je me bourre de cachetons d'atovaquone ou autre.
Vaccin fièvre jaune pas obligatoire si on ne fait pas escale en zone d'endémie avant d'arriver sur place.

Il y a 2 sessions de stage par an : un en janvier, un en août.

Merci,
Emilie
Pardonnez-moi si je réponds dans un domaine que je connais mieux que l'homéopathie que je découvre: artemisia annua et artemisia afra sont des plantes que vous devriez trouver sur place, je pense. A prendre en tisane... Voici un lien qui vous intéressera peut-être... Et j'espère que vous aurez des réponses en homéo concernant votre question.
https://www.youtube.com/watch?v=W6TgP5RlsDQ
Bonne chance pour mener à bien votre projet!!!
Françoise aimais cela
#69054
Je connais aussi bien ces plantes (j'ai lu le bouquin de Lucille Cornet), et franchement la tisane en voyage, surtout vu la quantité qu'il faut en prendre, me paraît être une usine à gaz ! Si vous ne prenez pas votre quantité quotidienne, vous risquez quand même un beau palu qui va vous gâcher le voyage (surtout vu le prix en tanzanie)... Vive les gélules ! (surtout que je suis très difficile au niveau du goût)
Et vous comprenez aussi que ma priorité ne sera pas de trouver ces plantes en arrivant à Zanzibar... Tellement plus pratique de les acheter et de venir avec... Je suis très organisée !
Petite question LM…

Bien entendu !

J'ai tenté Arsenicum sur mon chat (femell[…]

Parasites chat

Bonjour à tous, Nous venons d'accueillir u[…]