par Minima
-
#69601
Bonjour à tous,
Ma question touche à l'argile verte et pour être plus précise, à l'eau d'argile buvable. Si l'on prend un traitement homéopathique, boire de l'eau d'argile est-il encore possible? Et si oui, combien de temps doit s'écouler entre la prise de l'eau d'argile et celle du médicament homéopathique (dans cet ordre car je sais que dans le sens contraire, c'est au moins 3h)? 1h? 3h? 1 jour? En effet, j'ai l'habitude de boire de l'eau d'argile et ce matin j'ai cumulé les 2 (médicament et 1h après, eau d'argile, ayant oublié que la prise de cette dernière a un effet antidatant dans le schéma eau d'argile puis médicament. Mais l'ayant prise ensuite, je ne sais pas si je dois renouveler la prise de médicament...). Bref! si quelqu'un connaît le sujet, je serais ravie d'avoir une réponse à une question qui me trotte dans la tête depuis un certain temps. Merci pour votre aide! Et belle journée à chacun! :)
par Physalis
-
#69602
Bonjour Minima,

Il n'y a pas de contre-indication connue concernant la prise d'eau d'argile après un remède homéopathique. Si vous avez une crainte quelconque et que vous ne pouvez pas espacer ces 2 prises, commencez par prendre l'eau d'argile puis le remède.
Si tous les produits contenus par l'eau devaient être inhibants pour nos petites granules, l'eau du robinet elle-même serait probablement aussi un inhibiteur.
Ce qui ne veut pas dire qu'elle soit sans effet sur notre santé, mais ça c'est un autre débat...
Bonne journée!
Minima aimais cela
par Minima
-
#69605
Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre! Belle journée à vous!
:)
par Emile
-
#69606
Physalis a écrit : 29 juil. 2022, 15:59 Bonjour Minima,

Il n'y a pas de contre-indication connue concernant la prise d'eau d'argile après un remède homéopathique. Si vous avez une crainte quelconque et que vous ne pouvez pas espacer ces 2 prises, commencez par prendre l'eau d'argile puis le remède.
Si tous les produits contenus par l'eau devaient être inhibants pour nos petites granules, l'eau du robinet elle-même serait probablement aussi un inhibiteur.
Ce qui ne veut pas dire qu'elle soit sans effet sur notre santé, mais ça c'est un autre débat...
Bonne journée!
Je ne sais pas ce qui vous permet d'être aussi affirmative quant à l'indifférence suggérée de l'argile vis à vis du phénomène homéopathique. Je n'ai aucune expérience directe du sujet, mais je suis bien obligé de constater que l'argile et l'eau ont un rapport très élaboré, très intriqué, qui peut faire penser à celui de l'eau appelée « morphogénique » avec les composants du vivant, lorsque en couches minces (épaisseur de quelques molécules) elle entoure les molécules organiques (ADN, protéines ...) et interagit sans doute avec elles à travers sa structuration en micro-domaines, ces même micro domaines qui pourraient bien être le support de la mémoire homéopathique dans l'eau peut-être au niveau de ses interfaces avec son oxygène dissous.

La prudence élémentaire serait donc de conditionner toute affirmation sur ce sujet à la réalité de l'expérience et de l'observation. L'argument commode d'une sorte de neutralité chimique de l'argile (présence ou pas d'une action inhibitrice) me parait bien faible. Les propriétés médicinales souvent rapportées de l'argile devraient aussi inciter à la prudence surtout si des phénomènes de mémoire y jouent un rôle comme en homéopathie.
par Physalis
-
#69612
Bonjour Emile,

Oui, il n'y a pas d'étude sur le sujet. D'où ma formulation "pas de contre-indication connue".
Pour le reste, cela provient de mon expérience et de celle de mon entourage : la prise d'eau d'argile n'a pas interféré avec l'action des remèdes homéopathiques. C'est trop peu pour en faire une généralité, mais si vous trouviez des informations plus poussées, n'hésitez pas à m'en faire part.
L'argile possède effectivement des propriétés surprenantes...
par Emile
-
#69615
Physalis a écrit : 06 août 2022, 12:41 Bonjour Emile,

Oui, il n'y a pas d'étude sur le sujet. D'où ma formulation "pas de contre-indication connue".
Pour le reste, cela provient de mon expérience et de celle de mon entourage : la prise d'eau d'argile n'a pas interféré avec l'action des remèdes homéopathiques. C'est trop peu pour en faire une généralité, mais si vous trouviez des informations plus poussées, n'hésitez pas à m'en faire part.
L'argile possède effectivement des propriétés surprenantes...
Bonjour Physalis,

Je pense que vous devriez vous inspirer beaucoup plus de la doctrine détaillée exprimée dans l'Organon pour aborder ce genre de sujet. Demandez-vous, avec les connaissances que vous avez, ce qui pourrait se passer d'un point de vue homéopathique si vous utilisez un cataplasme d'argile en traitement local sur un eczéma ou un acné du visage comme je viens de le voir faire chez un adolescent ?

Les argiles sont principalement composées de silicates d'aluminium avec bien sûr divers autres éléments selon leurs origines. On trouve une version dynamisée d'une de ces argiles dans le médicament homéopathique Alumina. L'observation pure, au sens que lui a donné Hahnemann, a permis de bâtir la matière médicale détaillée de ce remède. Tous les compartiments de l'organisme (pas seulement la peau) peuvent exprimer une réaction à ce remède à travers son influence sur la Force Vitale des personnes qui y sont sensibles. Il ne fait aucun doute que Alumina peut faire beaucoup de bien à un patient en entrant en résonance homéopathique avec lui. Mais nous savons aussi que si Alumina n'est ni similimum ni similime à la totalité du patient, il y a contre-indication, pour les raisons données par l'Organon, à le prescrire.

L'homéopathie a des règles de prescription, des lois de guérison, et, lorsqu'elle est correctement pratiquée, elle est radicalement différente d'un recueil de recettes.

Une argile en dose pondérale possède certainement un certain degré de puissance dynamique et donc avoir un effet homéopathique, ce qui peut d'ailleurs expliquer sa réputation médicale empirique.

Tout comme Hahnemann a écrit dans son Organon qu'il n'était jamais conseillé (sauf rares exceptions) de donner plusieurs médicaments homéopathiques en même temps, ni d'avoir une approche éclectique de la médecine, il vaut mieux s'abstenir de faire intervenir des influences dynamiques autres dans un traitement homéopathique, car nous ne savons rien de leur adéquation à l'état de la Force Vitale.
Terrasienna aimais cela
liste de médecins

Bonjour, je cherche un homéopathe sé[…]

Merci pour votre réponse, que pensez vous q[…]

Y a-t)il un enregistrement vidéo disponible[…]

Oeil chat pas beau

Bonjour à tous, je vous demande un coup de […]