Traitement du monde végétal par l'homéopathie
#31300
Bonjour!

J'ai 2 problèmes avec mes arbres fruitiers: mon petit pêcher de vigne a été attaqué par la cloque, quel est le remède à utiliser?
Par ailleurs un mon nombre de mes prunes, cerises et pommes tombent avant la maturité alors qu'aucun problème apparent se présente. Ca concerne surtout les prunes. Que faire? D'ailleurs est ce que qn connait une astuce pour améliorer le rendement des arbres fruitiers? Ils sont déjà assez âgées, peut-être ils sont carencés?
#31310
Salut Nadia !

Perso, pour les pêchers je les arrose avec du Thuya 15CH dont je mets 5 ou 6 globules dans un arrosoir de 5 litres.
Ca les relance bien, ils refont vite des belles feuilles.
Thuya : suite de froid humide et les cloques font bien penser à des excroissances sycotiques.
Pour tes autres arbres, je ne sais pas. Je n'ai pas encore eu le cas.

Bises.
Marc.
#59848
Tyrosine a écrit : 26 mai 2014, 19:08 C'est soit :

Natrum Sulfuricum C30 ( Trop d'humidité ) ou Thuya C30 suivi de C 200 ( Trop froid )
@+
Oui et même les deux ça fonctionne très bien après un épisode froid et humide sur une parcelle de verger orientée Sud ouest, terrain argilo calcaire, arbres plantés il y a 9 ans dont certains ont été sujets à une cloque un peu sévère l'an dernier.
Le test 1 :
Dés le début du constat de la cloque et dans un épisode de temps plus sec : en alternant Natrum Sulfuricum C30 et Thuya C30 avec 8 granules diluées et mélangés dans 10 litre d'eau par pied, 3 traitements espacés de 4 jours chacun. L'eau d'arrosage a été dynamisée (brassage) versus biodynamie avant arrosage.
Le test dans le test :
Avec un apport de 10% d'hydrolat de sarriette dans un arrosage d'eau supplémentaire (sur 1/2 de la parcelle après le Thuya) et sur les arbres déjà atteins l'an dernier, les fruits sont bien. Sur le reste de la parcelle et sur des arbres atteins l'an dernier, des difficultés dans le murissement des fruits, mais du côté feuilles RAS.
@+
#59859
Il y a un truc trés connu pour la cloque du pecher : il faut enfouir un morceau de Zinc et ( ou ) de cuivre dans la terre tout prés des racines .
Qui sait , " zincum " en trés basse dilution se montrerait peut-être efficace ? . . .

Sinon , une décoction d'ail dans de l'huile d'olive pulvérisée sur les feuilles fait des miracles ! Et s'il y a des taupes sous le pêcher , ben ça fait d'une pierre 2 coups ! :lol:
VeroniqueB aimais cela
#60073
Je confirme l'action radicale de Thuja sur mon pêcher aussi.
Très atteint au mois d'avril, il a été arrosé avec une CH30.
Son feuillage est maintenant totalement sain, et on vient de cueillir les fruits qui sont arrivé à maturité parfaite sans problème.
#70064
Bonjour,
J'ai toujours ce problème, mais je n'ai pas réussi - à l'époque où j'ai tenté, y'a au moins 3-4 ans - à le traiter par homéopathie.

Ma terre est argileuse et très riche en zinc et cuivre. La solution - que j'ai trouvée l'année dernière - est simple : la terre argileuse c'est particulier, si l'arbre a été planté (avant notre achat) sans terreau, il faut apporter des engrais bios ou du compost. J'ai mis 2 poignées de granulés en février 2021 et le pêcher a démarré une nouvelle croissance, avec bcp moins de cloques. Cela étant, il en avait toujours un peu.

Pour les traitements homéo de la cloque, j'avais essayé de pulvériser de l'homéo sur les feuilles en préventif, mais quand il pleut, faut-il re pulvériser derrière ?

J'ai 2 autres arbres fruitiers, mais ils ne donnent rien à tel point que je n'ai jamais pu identifier l'un des 2 ! L'autre est un prunier.

Merci,
Emilie
#70079
Emilie T a écrit : 22 nov. 2022, 12:48 Pour les traitements homéo de la cloque, j'avais essayé de pulvériser de l'homéo sur les feuilles en préventif, mais quand il pleut, faut-il re pulvériser derrière ?
Emilie
Salut Emilie,
je ne pulvérise jamais les feuilles avec un traitement homéo, j'arrose seulement au pied, avec un plus ou moins d'eau selon la grosseur de l'arbre.
Si tu pulvérises les feuilles, cela revient à mon sens à une application locale - comme pour nous sur la peau. De plus si tu mets sur les feuilles qui elles ont la cloque, tu pulvérises donc sur la partie malade, et non sur une partie saine. Hors si on envisage une friction/pulvérisation cela doit s'effectuer sur des parties saines.

Après la pluie je ne répèterai pas la pulvérisation, le remède agit sur le plan dynamique, une fois que la force vitale a capté le signal énergétique de la maladie artificielle, le processus d'autoguérison commence.
Pour faire une analogie, je ne reprendrai pas un remède homéo après un bon et long shampoing... ;)
Gilles63 aimais cela
#70081
Emilie T a écrit : 22 nov. 2022, 12:48
Ma terre est argileuse et très riche en zinc et cuivre. La solution - que j'ai trouvée l'année dernière - est simple : la terre argileuse c'est particulier, si l'arbre a été planté (avant notre achat) sans terreau, il faut apporter des engrais bios ou du compost. J'ai mis 2 poignées de granulés en février 2021 et le pêcher a démarré une nouvelle croissance, avec bcp moins de cloques. Cela étant, il en avait toujours un peu.
J'ai lu, je crois de Kaviraj, que dans le cas d'une terre argileuse (qui retient l'eau) il donnait Carbo-v. et recommandait de mettre effectivemnt du composte et des ver de terre.

Cela reste du domaine de ma petite memoire.
#70117
La cloque du pêcher doit être traitée en préventif. Décoction d’ail pulvérisée dés janvier , répétée toutes les deux ou 3 semaines selon meteo puis kaolinite calcinée voir conseils de Jean-Luc Petit ( éditions terre vivante ) .L’homeopathie complétera en curatif si besoin
VeroniqueB aimais cela

Bonsoir, Comment te sens tu d'un point de vu g&eac[…]

COVID

excusez-moi de ne pas vous avoir répondu, m[…]

La cloque du pêcher doit être trait&ea[…]

Maladie d'aujezsky

Pour le chien c'est assez spécifique et fra[…]