#70859
Bonsoir

Journal de bord de Lou :

Réveil apeuré à 4 h du matin , tourne en rond dans la maison. Probablement du vent car les pots de fleurs étaient renversés mais je n'ai pas entendu sur le moment .
Moins de potomanie même si il continue à vouloir se jeter sur la gamelle d'eau.
Fuites ++
Ce soir il a déclenché plusieurs fois sur notre tracteur . Il se jette sur la machine et ce même si c'est mon compagnon qui le conduit . Idem lorsque c'est moi qui suit aux commandes .
Il a peur , en découle cet état d'agressivité explosive.

Nouvelle réaction constatée deux fois ces jours ci et aujourdhui que je n'avais pas pensé à signaler . Il redirige son agressivité ou son anxiété sur l'humain : il a mordillé mon ami au pantalon alors qu'il s'apprêtait à sortir et il lui a mordillé la main quand il était sur le tracteur . Rien de marqué mais le geste est là, bien que contenu.

C'est vraiment tout nouveau . Est ce lié à un changement qui s'opère en raison de la rééducation qui amène bcp de stress .

Voilà je vous souhaite une bonne soirée 😀
#70862
Bonsoir

Armel : je veille à ce que Lou ait une activité masticatoire pour lutter contre le stress , rediriger son agressivité ou le fatiguer . J'évite les os , et lui donne des sabots de veau et panse verte , il adore ça 😀

Donnees du jour :
-Nuit ok
-incontinence nocturne : non
- Incontinence diurne : légère et uniquement le soir après le retour de son maître (21h)
- Potomanie: non
- Anxiété : oui le soir après le départ de son maître et durant 2 h , stéréotypes, gémissements, agitation
Calmé à son retour
- peur : oui avec le vent
- tremblements : non
- réactivité : pas trop envers les chiens des voisins
- boisson : prise beaucoup moins rapide , prend plus le temps
- voiture : pas de réactivité

Séance ostéo :
- blocage L2
- chien perturbé avec un fort déséquilibre general
- travail méningé
- travail sur les surrénales
- perturbation du système cardiaque et long travail sur le thorax

Chien pendant la séance :
- chien joyeux faisant la fête à l'humain , puis se blotti contre mes jambes
- très légère inquiétude à la prise de contact
- lâcher prise total rapidement , n'est plus en hyper vigilance , s'endort , yeux revulsés , gueule ouverte et bave qui coule ... C'est dire .
- aucune réticence , accepte toutes les manipulations

Chien après la séance :
Crevé , sommeil profond avec rêves

Limitation des stimulation , pas de club demain , nous laissons le chien tranquille jusqu'à mardi ou il sera en contact congénères / vélos et gens ...

Niveau comportement jamais vraiment évoqué :
- chien câlin +++
- chien qui se cache la tête souvent entre nos bras , nos jambes et peut rester très longtemps ainsi
- besoin de contact humain +++
- a peur de s'eloigner
- chien qui aime être touché et qui se laisse facilement toucher / masser par tout le monde

Je vous souhaite une excellente soirée .

Sam
#70863
Oubli de dernière minute :
Lou m'a également mordillé dans le jeu , ce qu'il n'avait jamais fait. Du bout des dents , sans grognement , ce qui ne m' a finalement pas trop inquiétée , et que j'ai repris immédiatement.

Depuis le travail de rééducation, la mise en place de l'homéopathie, le chien est très perturbé , et actuellement on dirait qu'on a fait un "reset" au chien et qu'il lui faut reapprendre certains codes , auto contrôles , ... comme un chiot .
#70864
J'ai bien l'impression que la potomanie est en nette régression, hormis peut-être pendant l'aggravation liée à la reprise de la dose.
Il faut apprécier aussi que Lou soit devenu moins pressé lorsqu'il boit.
Son caractère très affectueux s'affirme de plus en plus, non ?

On laisse Aconit travailler.
#70865
Oui la potomanie a diminué
Lou est moins pressé, c'est à peine perceptible mais nous nous sommes fait la réflexion tous les deux mon ami et moi

Non il n'est pas plus affectueux . C'est le chien le plus câlin que j'ai eu. Il recherche énormément le contact depuis le début que nous l'avons.
Par contre il commence de plus en plus à se poser seul dans son coin et à se détacher . Son hyper attachement se délite un peu.

Nous travaillons énormément a ne pas renforcer cet hyper attachement. Ses abandons ont bien évidemment laissé de profonds traumas.

On continue aconit . Merci Émile
#70870
Bonjour

Je constate que nous sommes dans une réelle période charnière .

Les choses se bousculent énormément chez Lou.
Hier J+1 après l'ostéo et J+ 4 après aconit :
- Matinée très calme , sans fuite, ni stress , ni réactivité , après une bonne nuit sans réveil ni pipi à pas d'heure. Pas de potomanie
- Après midi calme , pas de stress , ni à la maison, ni dans le jardin, ni près des ânes et dans la voiture
Le chien était très sage . Pas de potomanie.
- 17h ( avant la gamelle ) : chien calme , couché sur le côté. 1eres fuites de la journée , très légères .
Il ne réclame pas , je l'ai réveillé pour aller manger .
Mange comme un goinfre mais cela semble plus raisonnable . C'est à peine perceptible mais bien là.
- après 18h: nous nous absentons jusqu'à 23h . Auparavant pas d'anxiété importante , Lou se couchait après avoir pleurniché un peu. ( Nous avons une vidéo surveillance).
Hier ce fut la panique totale, des pleurs , une agitation, le chien parcourant toute la maison et l'étage . Il a eu bcp de mal à se calmer .
A notre retour : chien épuisé, et des flaques d'urine dans le salon et la cuisine .
La gamelle d'eau complètement vide .
Il ne nous a jamais fait cela depuis que nous l'avons.
Nous l'avons sorti aussitôt et il a fait un pipi très très long. ( Y en avait encore 😱) lol

Bien évidemment il n'y a eu aucun grondement ni agacement de notre part, d'autant que l'on sait qu'il est très chamboulé. Cela participe probablement d'une crise de guerison .
Nous sommes restés neutre avons nettoyé sans générer de stress chez lui. Ceci dit il n'était pas stressé par ses flaques et pas d'effet "bêtise" ,puisque nous ne le grondons jamais pour son incontinence .

Quand je vous indiquais que Lou semblait avoir fait un "reset" c'est exactement ça .
J'ai l'impression de m'occuper d'un chiot qui se remet à mordiller , à devoir lui re apprendre les codes , la sociabilisation, travailler la séparation ... Je pensais au mot "régression" mais il est péjoratif car je reste convaincu que cette étape est decisive pour sa guérison.

Depuis que nous travaillons avec la comportementaliste à ce que le chien réfléchisse davantage , et developpe son " libre arbitre" pour renforcer sa confiance et notre relation chien/ maître , il me colle de plus en plus et demande bcp plus de câlins.

En tout cas l'aggravation de tous les symptômes se manifeste bien toujours à compter de 17h.

Je serai d'avis de ne pas lui donner d'aconit aujourd'hui pour laisser encore travailler l'homeo et l'ostéo .

La prochaine séance de reeduc ne se fera que mardi.
Avant nous veillerons à ne pas trop le stresser , tout en continuant les belles ballades en campagne et son lot de stimulations .

Passez un bon dimanche

Merci pour tout.
Emile, LaurieC aimais cela
#70871
Excellentes nouvelles.

Je suis d'avis de laisser Lou recevoir sa prochaine séance d'ostéopathie (mardi) avant de repasser par la case homéopathie. Que Lou repasse par les étapes de son développement qui lui ont été, en quelque sorte, volées par les malheurs de son existence, est une très belle observation du chemin que prend sa cure.
#70872
Merci Sam pour votre partage très détaillé et vivant (je me demande si Lou ne serait pas content d'avoir lui aussi un écran et une caméra de vidéosurveillance pour vous "suivre"...) et Émile pour ce suivi au jour le jour assez didactique.

Deux questions qui me mordillent les lèvres :
- depuis combien de temps Lou est-il avec vous ?
- quels sont ses rapports avec votre chienne ? Je pensais que les maîtres étant partis, les deux chiens pouvaient en complicité supporter cette absence.
________

@Émile
Y-aurait-il comme un côté pulsatilla qui ressort ?
- GE: APRÈS MIDI / 17H
- le côté très câlin, collant
- sentiment d'abandon
- gémissements
- autres symptômes déjà connus (incontinence, affections suite chagrin)
- en général pulsatilla n'a pas de grande soif mais dans la Matière Médicale vétérinaire, Jacques Millemann écrit que c'est parfois le cas.
(encore un remède végétal de la même famille qu'aconit)
VeroniqueB aimais cela
#70873
Pulsatilla n'est pas un remède auquel on pense spontanément comme on peut le faire avec Aconit, face à un historique de choc, de traumatisme, de peur violente.

Les chiens souffrant de syndrome de stress post-traumatique (SSPT) ont tendance à présenter des symptômes tels que :
  • Des tremblements
  • Des aboiements excessifs
  • Des jappements et gémissements. Par exemple, un chien élevé dans une usine à chiots peut gémir ou japper s'il est placé dans une cage.
  • ls sont facilement effrayés
  • En alerte en permanence
Ce sont là donc des symptômes classiques de la maladie qui sont en fait très peu spécifiques du chien particulier que l'on veut soigner et ce serait une erreur que de ne baser sa répertorisation que sur eux.

Ceci dit, Pulsatilla peut très bien suivre Aconit.
Armel, VeroniqueB aimais cela
#70877
Armel a écrit : 02 avr. 2023, 11:10 Merci Sam pour votre partage très détaillé et vivant (je me demande si Lou ne serait pas content d'avoir lui aussi un écran et une caméra de vidéosurveillance pour vous "suivre"...) et Émile pour ce suivi au jour le jour assez didactique.

Deux questions qui me mordillent les lèvres :
- depuis combien de temps Lou est-il avec vous ?
- quels sont ses rapports avec votre chienne ? Je pensais que les maîtres étant partis, les deux chiens pouvaient en complicité supporter cette absence.
________

@Émile
Y-aurait-il comme un côté pulsatilla qui ressort ?
- GE: APRÈS MIDI / 17H
- le côté très câlin, collant
- sentiment d'abandon
- gémissements
- autres symptômes déjà connus (incontinence, affections suite chagrin)
- en général pulsatilla n'a pas de grande soif mais dans la Matière Médicale vétérinaire, Jacques Millemann écrit que c'est parfois le cas.
(encore un remède végétal de la même famille qu'aconit)
Bonjour

Je vais essayer de n'oublier aucune question

-Lou est dans notre famille depuis 1 an et demi.
Nous n'avons toujours adopté que des chiens de refuge avec un passé très difficile , et chacun d'eux ont mis au moins 2 ans avant de s'adapter à une nouvelle vie équilibrée .
Ce fut compliqué avec chacun mais Lou est notre 1ere expérience de chien réactif

- Notre chienne qui a 11 ans est un dogo canario , assez costaude et surtout régulatrice .
La relation avec Lou est excellente et grâce à elle il a bcp appris et s'est énormément calmé.
Elle a jusqu'à maintenant pu l'apaiser lors de nos absences .
Sans elle nous aurions probablement pas pu en arriver là où nous sommes , et garder Lou.
La chienne est vieillissante mais ils jouent bcp et depuis peu elle le recadre de plus en plus .

- 17h c'est une heure charnière qu'il fasse jour ou nuit concernant l' aggravation . C'est également l'heure de la gamelle .
Mais aussi :
- l'heure approximative de mon retour du travail
- dans une de ces précédentes familles, l'heure du retour des 4 enfants ( turbulents ) à la maison

Il faut savoir qu'avant d'avoir été abandonné pour la énième fois Lou vivait dans un foyer hyperstimulant avec 4 enfants entre 6 et 12 ans . Le chien était tout le temps avec les enfants , jouait, dormait même dans leur lit . Et du jour au lendemain , le vide pour lui à la fourrière .

- l'anxiété de séparation était réglée , ce fut d'ailleurs un des troubles le plus facile à traiter
Depuis quelques jours il a peur dès qu'on quitte la maison et hier c'était la même panique que lorsqu'il y a un orage .
Au regard de la flaque de pipi , je me doute bien qu'il a du avoir très très peur , sinon cela aurait été des zébrures sur le sol ou des gouttes .
J'ai interrogée ma véto qui est dans le même village et hier soir, lors de notre absence, sont tombées des trombes d'eau ... Est ce la météo , la séparation ou les 2 ?

- état du jour :
Nuit tranquille sans incontinence ni réveil précoce pour sortir
Fuites légères toute la journée
Potomanie revenue
Peureux en présence d'amis qui parlent forts , rigolent fort . Il avait tout les signaux d'apaisement révélant son stress .
Un peu réactif dehors avec le chien du voisin. Mais vite canalisé.
Très câlin avec les invités calmes
S'est mis dans un état de furie au départ des invités, mais vite redescendu . ( Frustration +++)
S'interpose entre les personnes qui se chamaillent même en rigolant

Voilà pour aujourd'hui 😀






-
Armel aimais cela
#70881
Sam Nambule a écrit : 02 avr. 2023, 07:48 Depuis que nous travaillons avec la comportementaliste à ce que le chien réfléchisse davantage, et developpe son "libre arbitre" pour renforcer sa confiance et notre relation chien/maître, il me colle de plus en plus et demande bcp plus de câlins.
Bonjour Sam,

Cette partie de votre message cache une complexité difficile à découvrir.
Elle m'intéresse pour comprendre l'éducation en général et la réaction de Lou en particulier.

Dans libre arbitre il y a arbitre, ce qui sous-tend à la fois un jugement et le discernement entre plusieurs possibilités avec des critères de valorisation affectés à chacune d'elles.

Cette valorisation des situations possibles constituerait le "sur-moi" établi sur des règles artificielles apprises et se superpose à une approche spontanée reposant sur l'instinct qui tient compte de l'expérience et de l'environnement.

Dans cette approche, comment pousser le chien à réfléchir davantage ? Une première idée est de réprimer le spontané, pour que le sur-moi soit pris en compte. Un des moyens serait de développer la patience. Une action trop rapide dans un certain contexte (par exemple quand la gamelle est pleine avant qu'elle ne soit servie, ou en croisant un autre chien) entraîne une réprimande. À contrario, prendre ce temps de pause serait récompensé, par la voix, une caresse, une friandise ?

Et d'où naît la confiance ? Là je butte sur cette question. Sam, pouvez-vous m'aider ? Est-ce un concept humain qui peut se retranscrire en sensation canine ? La sécurité par exemple.

Là surviendrait un problème. Si le chien fait reposer sa sécurité sur vous seuls, je ne suis pas trop surpris qu'il devienne collant. Au moins temporairement.

Peut-il y avoir une confiance du chien dans son environnement ? La question se pose suite de traumas, de trahisons.

Cette mémoire des expériences heureuses et malheureuses refait surface en situation. Comment procéder pour intégrer le cas où elle est inutile, en d'autres mots qu'elle perde sa raison d'être, désormais inadaptée ?

Je suis bien curieux de votre avis et de la pratique proposée par la Comportementaliste !
  • 1
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 15
Helix tosta

J'ai pulvérisé Helix Tosta 6c sur l'[…]

stock médicaments

Bonjour Michèle, La dynamisation est bien e[…]

Une information portée à la connaiss[…]

Je pars finalement sur CAUSTICUM , rem&e[…]