#71607
si c'est un traumatisme physique tu donnes le médicament adapté à l'aigu à la dynamisation centésimale proportionnelle à la douleur, dès que l'épisode est résolu tu reprends le cours du traitement de la maladie chronique ; mais si c'est un épisode aigu genre fièvre voir s'il s'agit de l'exacerbation aigue de l'état chronique et choisir le médicament en conséquence.
Anne aimais cela
#71616
De mon expérience, un traitement aigue (traumatisme..) n'interfère pas ou peu sur le traitement chronique à moins que le médicament donné pour l'aigue antidote le traitement du chronique.. Je suppose que là c'est une autre histoire.

Pendant mon traitement du chronique, la prise de camphora suite à une brulure par exemple, n'a pas gêné la poursuite du chronique.

Tu reprends là où tu en est dans le traitement chronique à condition que le besoin de renouveler est justifié.


Autre exemple, suite à une anesthésie, j'ai pris nux pour aider à éliminer toutes les saloperies. 3 jours plus tard, j'ai repris mon ars là où j'en étais car le besoin était là. Nux antidote Ars...
Gilles63 aimais cela

C'est la même chose dans le répertoir[…]

Rebonjour katmandou, la leucose est ce matin posit[…]

Cortisone 5 ch

merci Thelma

Les névralgies

Merci Véronique. :clap: Il y a deux jou[…]