Avatar de l’utilisateur
par Edouard Broussalian
Staff
#1150
galaxie_remedes.pdf
Les amis,

Voici le graphe général des médicaments de base. Bien sûr ce n'est qu'un bête schéma, n’apprenez rien par cœur, c'est juste pour donner une idée des regroupements. On peut ajouter des tas de flèches et d'autres médicaments. C'est pour que vous ayez la vue générale simplement.

Galaxie des remèdes.png
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Avatar de l’utilisateur
par Julien
Diplômé PH
#1239
merci beaucoup! ce tableau synthèse sera d'une aide précieuse pour comprendre certaines relations entre remèdes.
Avatar de l’utilisateur
par Christian42
-
#72186
Lors d'une conversation avec Athelas et Edouard Broussalian il y a un peu plus d'un an, j'avais fait part de la grande utilité pour les étudiants comme moi des étiquettes attribuées aux divers groupes qui, à mon avis en tout cas, permettaient bien plus facilement à la fois de bien regrouper les remèdes, et donc de les classer et de les comparer entre aux.

Sur mon insistance, EB avait réfléchi un peu avant d'ajouter trois nouvelles étiquettes encore non proposées dans la Galaxie des remèdes :

1-. Les Suppuratifs pour le groupe Merc/Hep/Nit-Ac (qui permet d'ailleurs de le relier plus facilement avec le groupe Syphilitique, comme le suggère Argentum dans le post précédent) ;

2-. Les Indignés pour le groupe Caust/Staph/Coloc (tous liés à la notion d'injustice) ;

3-. Les refoulés pour Sep/Nat-m/Ign (en rapport étroit avec le groupe précédent).

Par contre, aucune suggestion n'avait été faite pour le dernier groupe non nommé, à savoir celui de Thuj/Phos/Ars (entre lesquels les relations sont sans aucun doute à chercher à un niveau de plus grande profondeur.
Emile, LaurieC, nico_juju et 2 autres aimais cela
par Anne
Diplômé PH
#72188
Christian42 a écrit : 24 janv. 2024, 15:49 Par contre, aucune suggestion n'avait été faite pour le dernier groupe non nommé, à savoir celui de Thuj/Phos/Ars (entre lesquels les relations sont sans aucun doute à chercher à un niveau de plus grande profondeur.
Salut Christian,
C'est un bon exercice que tu nous demandes !!! :D

C'est par une déception, une culpabilité qu'un Phos entre dans ce groupe, puis s'il est confronté à un deuil, une séparation, une perte, il évoluera en Ars.
Le chagrin qui sera ensuite ressassé, ruminé, sycotisé et il en deviendra suspicieux.
Ce sont tous les trois des anxieux, hypersensibles, tatillons, chagrinés qui évoluent miasmatiquement de la tuberculose à la sycose.
Christian42, LaurieC aimais cela
Avatar de l’utilisateur
par Athelas
Diplômé PH
#72189
En-deça de ces considérations miasmatiques, qui interviennent donc sur une échelle de temps relativement longue, il est arrivé bien des fois où tout simplement Phosphorus a été le complémentaire de Arsenicum dans une situation aigüe, et inversement, et Thuja a été le complémentaire ou de Ars ou de Phos. Ces relations de proximité immédiate ont été données par Hering puis Kent.
Christian42, nico_juju aimais cela
Avatar de l’utilisateur
par Christian42
-
#72190
Magnifique !

Mais comment qualifier tout cela ? That is the question !

"Sycotico-tuberculinique" n'avancerait pas à grand-chose...
Avatar de l’utilisateur
par Christian42
-
#72202
... de plus, "sycotico-tuberculinique" serait complètement faux, puisque Thuya n'est pas tuberculinique.
Vente flache chez Évidence !!!!!!!

Bonjour à tous, Nous espérons que vo[…]

De mon coté j'avais traité l'infesta[…]

Logiciel

Sur Linux (une distribution Ubuntu par exemple) il[…]

Bonjour Kathmandou, Merci pour toutes tes explica[…]