#72410
Le comportement du chien fait penser à Lycopodium : peureux, indépendant en compagnie, fuyant la bagarre, manquant de témérité pour honorer une femelle.

Comment s'appelle ce chien ? Si c'est Max ou César (ou Jupiter :( ), d'après Jacques Lamothe, cela fait signe vers la recherche d'une grandeur pathologique propre à Lycopodium...

Je me retrouve face à une galaxie de remèdes (lyc, arg-n, bor, calc) que je n'arrive pas à départager à cause du comportement alimentaire et de l'amélioration en hiver. Ce chien vit-il en Bretagne où l'hiver est relativement doux ? Par rapport à la région d'origine de sa race, assez rude (Angleterre/Écosse), cela permettrait-il de minorer l'importance du caractère "amélioré en hiver"?
#72414
Peut-être bien que...

La réaction comme de stupéfaction en cas de frayeur (de Tayko chez le véto ou à la promenade du soir) caractérise Opium d'après Jacques Lamothe. Dans la rubrique GE : CATALEPSIE/ frayeur, après (même si ce n'est pas à ce point là ici) on a op en degré 3, je n'ai pas trouvé d'autre rubrique pour indiquer ce comportement.

On retrouve Opium qui vomit avant les convulsions. Absence de soif au degré 2.

Selon le Synoptic:
- C'est un des rares remèdes amélioré au froid et aggravé par la chaleur.
- Il a une aversion pour les aliments.
- "Forte tendance à prendre peur, caractère timoré".
#72416
Armel a écrit : 26 mars 2024, 18:26 La réaction comme de stupéfaction en cas de frayeur (de Tayko chez le véto ou à la promenade du soir) caractérise Opium d'après Jacques Lamothe. Dans la rubrique GE : CATALEPSIE/ frayeur, après (même si ce n'est pas à ce point là ici) on a op en degré 3, je n'ai pas trouvé d'autre rubrique pour indiquer ce comportement.
Tss tss, allez Armel, tu connais les chiens, ils se comportent parfois comme des gosses. Tu ne PEUX PAS retenir la rubrique catalepsie. Chez le véto, il fait son cinéma comme un gosse qui a la trouille du docteur, c'est de l'anxiété d'anticipation.

Opium est un médicament très utile pour les animaux quand on est assez sûr de l'étiologie grosse frayeur. C'est pas le cas ici, il n'y a pas d'évènement traumatique déclencheur des troubles.
#72418
Bon, je remets le couvert...

Avec cet exercice, je vais finir par éplucher tous les remèdes, si au moins j'y comprenais quelque chose. Merci Kathmandou !

Cette fois-ci, je suis parti de la modalité rare d'être "amélioré au froid". Je retrouve un remède qui avait déjà attiré mon attention : Argentum Nitricum. Ceci grâce à la matière médicale de Lamothe : "Intolérance à la chaleur. Désir de grand air, d'air frais, de bains froids, >par le vent frais." Confirmé par le Synoptic. Ceci alors que le répertoire de Kent contient plutôt la rubrique GE : TEMPS / froid et humide, agg

Ce qui me trouble dans l'analyse, c'est que arg-n est bien connu pour l'épilepsie (GE: CONVULSIONS / épileptiques en deg3) mais dans le répertoire il ne couvre aucune des modalités décrites dans l'anamnèse : écume ; salivation ; vomissements ; raideur ; chute...
Moi qui attachait une importance aux modalités dans la répertorisation, ici ça ne paraît pas la bonne approche pour l'épilepsie.

Un autre aspect caractéristique d'arg-n est l'anxiété par anticipation. Je ne suis pas bien au fait de ce caractère chez Taylor (lapsus : Tayko! en japonais, on écrirait Taiko), mais je fais confiance à la perspicacité de Kathmandou pour caractériser cette peur. De même, Kathmandou relève "On a ici un chien très dynamique" qui correspond aussi au remède.

Le portrait psychologique, c'est déjà pas simple pour l'humain avec arg-n, je ne vous dis pas pour le chien. On a ces deux rubriques au degré 3 :
PSY : COMPAGNIE / desir de
PSY : INDIFFÉRENCE / aboulie, apathie, etc / compagnie, étant en

On a aussi la rubrique en valeur relative : pudique, honteux de la rubrique PSY : TIMIDITÉ, timoré, appréhension pour entreprendre. D'où cette aversion au coït et l'aspect indépendant en compagnie ?

Pour l'alimentation, on a arg-n comme unique remède, et au degré 3 pour ES : APPÉTIT / ABSENT / soif / sans (et aussi au degré 2 pour ES : APPÉTIT / DIMINUÉ).
Synoptic mentionne dans les aggravations : "Après avoir mangé et bu."

Pour les symptômes physiques,
Arg-n est connu pour les diarrhées et fragilité du larynx (que je lie à l'étouffement lors des convulsions), ainsi que conjonctivite.
Il est en deg3 pour les urines sanglantes.

Arg-n est un remède sycotique (deg3) en lien avec son traitement hormonal (post Kathmandou) et les vaccins (post IngridM).

Vu sous ces angles, ça donne envie de donner ce remède à Tayko. Mais vu ma capacité à tomber à côté...
Mais si c'est effectivement le remède choisi par Kathmandou, quelles sont les nouvelles ?
#72419
Ton argentum nitricum se défend, mais le chien argentum est généralement assoiffé et très anxieux au point de paniquer pour un rien même dans un environnement familier : tremblements, diarrhée d'anticipation, gastrites, ne supporte pas la solitude, il peut devenir incontrôlable. C'est le genre de chien qui remplit les poches des comportementalistes, lesquels salopards n'hésitent pas à doubler les doses de clomipramine ! (j'ai envoyé boulé une dame qui me demandait quel médicament homéopathique elle pouvait donner à sa chienne qui faisait de l'anxiété de séparation et une grossesse nerveuse "malgré" les 40mg de clomipramine qu'elle lui faisait avaler depuis 5 mois !)

J'attends quelques jours pour voir comment ça tourne avant de vous donner des nouvelles de Tayko.
Voici deux autres symptômes, vous en ferez ce que vous voulez :lol:

"oui même chiot il a toujours été un peu le trouillard de la portée, plus calme et plus effacé que les autres. Il a pendant longtemps eu un drôle de comportement avec sa gamelle (nourriture) il fallait l’encourager pour venir manger. Il s’approche , tourne autour puis repars. Et la regarde de loin avant de venir enfin manger. Ces derniers temps il le fait moins.
Autre truc bizarre : il a une trouille bleue de la voiture de mes beaux-parents parce qu’un jour ils l’ont fait monter dans le coffre alors que il a l’habitude d’être a mes pieds dans notre van. Depuis si on touche la poignée de porte de cette voiture il va se cacher.
Quand il a la trouille il se cache alors que d’autres deviendraient agressifs ou aboieraient.
#72420
Merci Kathmandou pour ta réponse.

Si l'on cherche un médicament qui coche toutes les cases : bouder la gamelle, amélioré au froid et aggravé au chaud, peurs, caractère timoré cela me paraît introuvable dans la cinquantaine des polychrestes.

Aussi je te pose la question suivante sur ta stratégie de prescription :
- as-tu privilégié un remède pour une certaine catégorie de symptômes dont tu aurais décelé une cohérence avec, comme tu l'as évoqué dans un de tes posts, l'idée d'un traitement antipsorique ultérieur ?

Une idée est-elle de traiter la sycose qui serait apparue récemment ?

J'ai beau chercher, je ne vois pas encore quel remède tu as pu choisir et pourquoi.

Le fait de se cacher quand on a peur caractérise 3 remèdes Ars, bell et cupr. Belladona ressort souvent dans ce cas, et n'a pas encore été évoqué :-P cuprum l'a été avec une bonne appréciation de ta part.
Kathmandou aimais cela
#72429
Salut Gilles, on peut se poser la question de Mercurius quand on a des otites récurrentes effectivement. OK Mercurius solubilis fait des otites purulentes mais ce n'est pas le seul et il a une latéralité gauche.
Merc-c est super syphilitique , on peut éventuellement tomber dessus via la rubrique "efforts pour vomir suite de spasmes de l'oesophage en avalant" super KN en valorisation relative, mais est-ce bien ce qui se passe pour ce chien ? Il faut pas mal d'ulcérations des muqueuses pour que Merc-c soit indiqué, ce n'est pas ce que nous avons là même si en aigu les lésions tendaient vers cela. Des médicaments susceptibles de produire des convulsions, il y en a un paquet. Mercurius est un assoiffé baveux qui pue de la gueule. Tayko ne boit qu'une seule fois le soir après la gamelle, c'est sans doute en rapport avec la digestion, mais on ne peut pas interpréter et ED nous dit de ne pas trop miser sur les rubriques de soif.
#72438
Le changement de comportement alimentaire (appétit augmenté après manger) serait une rubrique à prendre en compte ? Lycopodium ? Mais je lis chez Quinquandon (matière médicale vétérinaire) que l'ouverture d'un cas avec Lycopodium est délicate... Argentum Metallicum est intéressant : sycotique, rage après convulsions, appétit après manger, mais ne couvre pas les peurs : est ce que ce critère est fondamental pour ouvrir le cas ?
Kathmandou aimais cela
#72440
Anne a écrit : 03 avr. 2024, 19:18 tu nous fais languir Kathmandou :lol: :lol: :lol: :lol:
La réponse ??????? :?
Oui Anne je fais durer le suspens :lol:
Non en fait , j'achète du temps pour vérifier que les médicaments que j'ai choisis agissent dans le bon sens : je n'ai pas encore assez de recul pour vous garantir que le polychreste - qui ne semble sauter aux yeux qu'à moi - est le mieux indiqué.
Dès que j'ai des nouvelles de Tayko, je vous promets que je vends la mèche, même si je me suis trompée ! :roll:
Vente flache chez Évidence !!!!!!!

Bonjour à tous, Nous espérons que vo[…]

De mon coté j'avais traité l'infesta[…]

Logiciel

Sur Linux (une distribution Ubuntu par exemple) il[…]

Bonjour Kathmandou, Merci pour toutes tes explica[…]