Traitement du monde végétal par l'homéopathie
par Bob1
-
#72459
L'activité de cet insecte piqueur suceur, qui mesure à peine quelques millimètres est double, elle consiste à piquer les jeunes extrémités des fins rameaux près des bourgeons de nouvelles fleurs de l'année, mais aussi par la production qui s'en suit de sécrétions cireuses dans les fleurs nouvelles, qui provoque l'avortement de celles-ci. L'indicateur de ces sécrétions est comme une sorte de tout petit fragment de coton attaché à proximité des fleurs et c'est déjà trop tard. Dans ma zone géographique, les bourgeons des fleurs sont déjà là et nombreux cette année, mais pour l'instant pas d’activité observable des psylles de l'olivier. Par contre c'est la période où la psylle va commencer à être active (avril, mai : constat des autres années).
Ma question : quelqu'un a t'il déjà rencontré et géré cette situation en homéo ? merci d'avance
#72460
Salut Bob,

Christiane Maute propose dans son livre des médicaments en cas d'infestations de pucerons que tu pourrais peut-être essayer pour les psylles.
Cependant les médicaments diffèrent en fonction de la forme, couleur et autre symptômes de la plante.
Reviens vers nous une fois que tu auras noté des symptômes.
#72461
Bonjour LaurieC,
Merci pour la réponse.
Pour le symptôme observable lors d'une infestation de cet insecte c'est simple les fleurs de l'olivier se voient entourées par ces sécrétions cireuses dans les fleurs nouvelles (à l'oeil nu ça ressemble à des très petits fragments de cotons) et ces fleurs "avortent" ensuite en ne donnant plus de fruit c'est à dire d'olives dans l'année.
Sous un très fort grossissement, j'ai constaté que c'est bien le pistil qui est attaqué d'où après et de fait absence de fruit (olive).
Le problème n'est pas vraiment nouveau en oléiculture et entraîne de très grosses pertes de production dans tout le bassin méditerranéen producteur d'olives. (Grèce, Italie, Espagne et sud de la France).
Ok je vais faire d'autres tests, le test "pucerons" c'est une bonne idée : j'ai testé mais pas vraiment de résultats jusqu'ici.
#72463
Bonjour Bob1,

En novembre 2019, dans une lettre de l'APMH, Aziz Yaacoubi a rédigé tout un article sur les bio-agresseur de l'olivier.
Je n'ai aucune expérience dans le domaine mais il cite de nombreux remèdes qu'il faut tester.

https://www.apmh.asso.fr/files/lettre_93.pdf

et sur le même site:
https://www.apmh.asso.fr/pages/choix_repert_agro

De son coté, Christiane et Cornelia Maute proposent de renforcer la plante 1 fois avant floraison avec comme remède polyvalent Sulfur 200.

Donne des nouvelles si tu essaies quelque chose.
Bob1, Gilles63 aimais cela
#72464
Bonjour Clo1,
Mille mercis pour la réponse. Je viens de lire l'article d'Aziz Yaacoubi c'est très intéressant comme étude. Par rapport aux photos de son article: l'insecte piqueur est bien confirmé c'est Euphyllura olivina. Je vais regarder ce qu'il propose comme solutions dans cette situation. Un grand merci
#72466
De mon coté j'avais traité l'infestation de psylle de mon laurier avec un isotherapique
voir explication ici https://planete-homeopathie.org/forum/v ... le#p63775
Je n'ai plus jamais eu d'attaque depuis et le laurier se porte tres bien
Emile, LaurieC, Anne et 1 autres aimais cela

C'est la même chose dans le répertoir[…]

Rebonjour katmandou, la leucose est ce matin posit[…]

Cortisone 5 ch

merci Thelma

Les névralgies

Merci Véronique. :clap: Il y a deux jou[…]