#16677
J'espère ne pas faire d'ombre à notre Katherine en proposant un cas clinique qui m'a donné beaucoup de fil à retordre, comme à chaque fois d'ailleurs qu'on a un enfant allopathisé depuis des années.

Donc E., d'origine turque, est né en 2007. Cet enfant ne cesse de poser des problèmes médicaux à une mère qui n'en peut plus, et qui vit en plus une situation de couple particulièrement difficile.

Il a une intolérance alimentaire à une liste de choses dont je vous fais grâce de l'énumération.

Il a eu une invagination aiguë qui a été opérée en urgence en Turquie. Il a eu droit à deux scopies, puis a été opéré finalement en 2011.

Il a toujours des fièvres très élevées depuis bébé, au moins une fois par mois. Il a reçu des kilos d'anti inflammatoires et d'antibiotiques, qui même du point de vue de la médecine classique, ont été prescrits à tort et à travers.

De nombreuses bronchites puis une pneumonie à deux ans et demi.

Pour le dire en un mot: E. est toujours malade, il craint tellement d'avoir la tête mouillée que sa mère est obligée de la laver séparément, sinon il se retrouve à tous les coups avec la tête mouillée et une fièvre intense. Il transpire beaucoup de la tête la nuit en dormant.

Pour info, cela vaut toujours la peine de jeter un oeil sur la rubrique.

LAVAGE de la tête, agg : WASHING head, agg : (2)am-c., (2)ant-c., (2)bar-c., (2)bell., (1)bry., (2)calc., (2)calc-p., (2)calc-s., (1)canth., (1)carb-v., (1)cham., (2)glon., (1)led., (1)lyc., (1)merc., (1)nit-ac., (2)nux-m., (1)phos., (2)puls., (2)rhus-t., (2)sep., (1)spig., (1)stront., (1)sulph.


Enfant très mince, pâle, avec de longs cils noirs, très gracile.

Donc depuis 2011, je lutte pied à pied avec ses troubles. Je cours d'une pathologie aiguë à la suivante sans jamais arriver à avoir une prescription qui tienne sur la durée, qui donne le coup fatal, l'effet tranché et net qu'on est en droit d'attendre de l'homéopathie.

Otites, bronchites, maux de ventre finissent par s'estomper nettement avec des anti tuberculeux comme Calc-p ou Tub, mais sur le fond, il reste fragile, rechute.

Finalement, la rhinopharingite constante qu'il traîne me fait attaquer un traitement anti sycotique, Thuja l'aide énormément. Mais cette fois sa mère me l'amène très inquiète fin mai, il a de nouveau mal au ventre, et la palpation montre une induration dans la fosse iliaque droite. Il est clairement en train de rechuter une invagination.

En urgence au milieu des consultations du matin, je pare au plus pressé en prescrivant Natrum sulfuricum. Vous pourrez comme question 1 voir les raisons de la prescription.

Mais c'est un échec et je dois le revoir d'urgence le lendemain, son état s'étant nettement dégradé.

Nous faisons une échographie réalisée par José Aroja. le 24 Mai 2013:
Concerne Enfant K. E. né le 29.03.2007
Examens radiologiques du 24.05.2013 Echographie abdominale totale

Cher Ami,

FOIE RATE REIN GAUCHE REIN DROIT PROSTATE
10,3x 10,1 cm 8,7x8 cm 8x3,5x3,9 cm 7,8x3,4x3,9 cm 2 gr

La vésicule biliaire est contractée, post-prandiale.
Le pancréas, le foie, les deux reins (qui sont mobiles dans leurs loges) et la rate sont de dimensions, d’échostructure et de morphologie normales, sans lésion focale.
Pas de dilatation des voies biliaires intra ni extra-hépatiques ni des cavités pyélo-calicielles d'un côté comme de l'autre.
Les loges surrénaliennes sont libres.
Les gros vaisseaux rétro-péritonéaux et leurs branches sont perméables de calibre normal.
Il n'y a pas d'adénopathie abdominale supérieure ni rétro-péritonéale.
Pas de collection ni liquide libre intra-péritonéal.
Dans le petit bassin, la vessie est pleine, à contours lisses et réguliers, sans lésion endoluminale. Après miction, absence de résidu vésical.
La prostate et les vésicules séminales sont de dimensions, d'échostructure et de morphologie normales, pour l’âge de Eren. Il n'y a pas de liquide libre dans le cul-de-sac recto-vésical.
Status après appendicectomie, lors d’une intervention chirurgicale pour invagination iléo-colique.
L'étude de la fosse iliaque droite montre une invagination iléo-colique (récidivante), la présence de plusieurs ganglions mesurant jusqu’à 6-7mm de petite diamètre, pouvant favoriser l’invagination. Cette région est douloureuse au toucher de la sonde.
Il n’y a pas de collection péri-intestinale ni liquide libre intra-péritonéal.
Le reste du cadre colique, ainsi que les anses intestinales grêles qui ont pu être
visualisées (sous réserve des zones masquées par la pneumatisation digestive) ne montrent pas de lésion évidente par cette méthode.

CONCLUSION :
Invagination iléo-colique récidivante.
Présence de ganglions péri-intestinaux-cf. commentaire.
Le petit est très pleurnicheur, souffre beaucoup, a passé une très mauvaise nuit. Ses mains sont très froides. Cette fois je te tiens me dis-je. Je lui done donc R1 200, une goutte.

Chaque heure la maman me donne des nouvelles. En fait dès la première prise en quelques instant, l'enfant s'est détendu, et en quelques heures tout le tableau a changé.
Le 27 Mai 2013
Cher Ami,

Contrôle après traitement conservateur d’une invagination iléo-colique.

Status après appendicectomie, lors d’une intervention chirurgicale pour invagination iléo-colique.
L'étude de la fosse iliaque droite montre, par rapport au vendredi 24.5.2013, une nette amélioration, avec réduction d’un segment iléal important. Il persiste une invagination iléo-colique avec environ 2cm de la dernière anse iléale invaginés ( au moins 4,5 à 5cm le 24.05.2013). Au doppler, le segment invaginé montre une hyperhémie.
On retrouve les adénomégalies, dont la plus grosse mesure 19x8mm et la 2ème plus grosse mesure 25x7mm. Cette région n’est plus douloureuse au toucher de la sonde.
Il n’y a pas de collection péri-intestinale ni liquide libre intra-péritonéal.
Le reste du cadre colique, ainsi que les anses intestinales grêles qui ont pu être
visualisées (sous réserve des zones masquées par la pneumatisation digestive) ne montrent pas de lésion évidente par cette méthode.

CONCLUSION :
Nette amélioration de l’invagination iléo-colique-cf. commentaire.
Présence de ganglions péri-intestinaux-cf. commentaire.
Les doses de R1 fonctionnent très bien, je crois qu'au total il en aura pris 3 ou 4 fois. Jusqu'au 3 juin, date de la dernière echographie de contrôle:

Cher Ami,

Contrôle après traitement conservateur d’une invagination iléo-colique.

Status après appendicectomie, lors d’une intervention chirurgicale pour invagination iléo-colique.

L'étude de la fosse iliaque droite montre, par rapport au 27.5.2013, la disparition de l’invagination iléo-colique, une légère inflammation résiduelle de l’iléon distal ( dont la vascularisation au doppler a diminué par rapport au dernier examen) et une importante régression de la taille des adénomégalies péri-intestinales, dont la plus grosse mesure actuellement 2 à 3mm de petit diamètre.
Cette région est indolore au toucher de la sonde.
Il n’y a pas de collection péri-intestinale ni liquide libre intra-péritonéal.
Le reste du cadre colique, ainsi que les anses intestinales grêles qui ont pu être
visualisées (sous réserve des zones masquées par la pneumatisation digestive) ne montrent pas de lésion évidente par cette méthode.

CONCLUSION :
Disparition de l’invagination iléo-colique et nette régression du tableau inflammatoire en fosse iliaque droite-cf. commentaire
Donc résultat brillant de R1 me direz vous? Hé bien non, voila notre E. qui galope maintenant sur une fièvre très intense. On pose facilement le diagnostic d'otite. De plus je tiquais car le médicament n'a pas produit une amélioration générale, il reste anxieux, grognon par moments, pleurnichard, voulant ne jamais quitter les bras de sa mère. Clairement R1 a paré au plus pressé mais ce n'est toujours pas ça...


Sur le plan des niveaux de santé, il est certainement en groupe B de bas grade. Je m'escrime à gagner des batailles mais sur le plan stratégique si je puis dire, je ne contrôle rien. L'état émotionnel s'est visiblement dégradé en quelques jours, il est littéralement cramponné à sa mère, voyez pour en avoir une idée la vidéo faite juste avant R2.

Je le vois donc chez moi en urgence, il a une fièvre très élevée, un peu rouge des joues, mais rien de significatif. Il pleurniche pour des riens, gémit sans cesse, se blottit dans les bras de sa mère. Les tympans sont très enflammés, le DROIT est bien bombé. L'enfant décrit une douleur pressive dans l'oreille. Evidemment je veux bien considérer Pulsatilla mais quelque chose cloche dans l'ambiance du cas, je ne saurais dire, c'est ce malaise que les vieux prescripteurs ressentent quand le médicament ne remplit pas toutes les dimensions du cas. Il ne se comporte pas comme il le devrait pour avoir vraiment besoin de Pulsatilla. Alors je cherche dans la rubrique

PORTÉ, désire être (Voir Bercement) : CARRIED, desires to be : (1)acet-ac., (1)acon., (1)ant-t., (2)ars., (1)aspar.7, (1)bell.88, (1)benz-ac., (1)bor.3b+7, (1)brom., (1)carb-v., (1)carc.88, (3)cham., (1)chel.3b+7, (2)cina., (1)ign., (2)kali-c., (1)kreos.3b+7, (2)lyc., (1)puls., (2)rhus-t., (1)sanic., (1)staph., (1)sulph., (2)verat.

Où j'ai ajouté Belladonna. Comme il a une forte photophobie et des nuits très agités où il gémit et pleure en dormant. Je me dis que Belladonna sera un bon "pis aller". Je le prescris ici presque allopathiquement pour soulager au moins l'inflammation. Et je garde Pulsatilla en seconde ligne.

Belladonna semble le soulager sur 24 heures puis de nouveau on repart dans la douleur, la fièvre, etc. Pulsatilla ne fera strictement rien.

 

Le week end arrive, la maman est affolée, elle se demande s'il faut l'hospitaliser ou pas. Vous voyez sur la vidéo l'état mental de l'enfant.

Alors je me décide à donner R2 en 200 (Dunham) je congédie tout ce petit monde et je file pour l'émission d'homéopathie (vous voyez le royaume de Nico en arrière plan) ! En sortant j'ai les nouvelles à 21h : Dès après la prise, il s'est calmé, est allé 3 fois uriner. Puis il s'est assoupi paisiblement. A 22 H 30 SMS: E. dort toujours. La fièvre semble moindre. Sa tête s'est mise à transpirer, pas énormément mais c'est bien visible. Que dois ja faire ?

"Il devrait aller bien mieux d'ici demain matin. Laissez le dormir. Ne faites rien. Ne répétez que s'il semble rechuter.

LE 7 juin matin: Je voulais partager les bonnes nouvelles avec vous. Il vient de se réveiller, en forme, dans un bin meilleur état général comme vous l'aviez prédit. Il a fait toute la nuit tranquillement. Il a eu quelques flatulences durant son sommeil. C'est vraiment un miracle et je prie pour qu'il reste ainsi.

8 Juin 11 h: Je voulais partage avec vous le fait que E. va super bien depuis plus de 24 heures. Tout semble s'être calmé. Je voudrais vous remercier, etc, etc, etc.

Conclusion provisoire: cette fois R2 a apporté l'effet général tant recherché et que je n'avais encore jamais été en mesure d'obtenir. Nous tenons ici un grand médicament qui risque de lui faire beaucoup de bien. Sur le plan diagnostic, je pense que nous avons des chances d'être devant une maladie périodique, dite aussi maladie arménienne, ce qui est ici un comble.

A vous de jouer! Prenez le temps de réfléchir :)

J'ajoute que l'enfant n'a jamais répondu ni à Arsenicum album ni à Mercurius dans le passé.
#16683
J'essaie, en donnant mon raisonnement pour voir si tout est faux ou si ça se tient par moments…
1. Gamin tuberculinique car :
- mince, pâle, gracile, longs cils
- tjours malade
-atc de pneumonies
- transpire de la tête en dormant
raisons pour laquelle tu as d'abord donné Tuberc et Calc Phos.

2. Tu es passé à un antisycotique car ganglions notamment avec Thuya
que tu as fait suivre par Natrum Sulf en pensant relancer Thuya qui stagnait (Natrum sulf étant très proche de Thuya), comme tu l'avais fait pour AllanP. dans un cas clinique.

3. En constatant qu'il avait invagination + mains froides, tu t'es orienté vers le R1 qui serait selon moi Veratrum album.

4. Ensuite, comme il est grognon, doucement pleurnichard et cramponné à sa mère tu as pensé à Pulsatilla, qui est de surcroît un anti-tuberculeux et souverain pour les otites.

5. Devant l'échec de Puls et de Bell, tu as donné, à mon avis, Lycopodium en R2 car il est :
- anti-tuberculeux et très connecté à Puls
- souverain aussi pour les otites
- déteste avoir la tête mouillée
- crampon avec sa mère (sur la vidéo, il en joue un peu il me semble, et n'a pas l'agitation d'Arsenicum, à mon avis)
- grand remède de la tête et du ventre, ce qui pourrait expliquer que la nuit où il a été apaisé, il a eu des flatulences.

J'espère ne pas être complètement à côté de la plaque :oops:
#16686
On ne l'avait pas vu en cas cliniques ce petit?

r1 je dirais bell haute fièvre avec transpiration, tête mouillée aggrave, porté amel
je serais tentée de dire que suite à bell j'aurais essayé calc-carb

puis tu nous montres la vidéo: l'enfant s'agrippe littérallement aux bras de sa mère, enfant agrippe la nourrice quand on le porte : child grasps the nurse when carried : (1)bor.88b, (2)gels.88
il présente otite et occlusion.
je pense à gels" Dès après la prise, il s'est calmé, est allé 3 fois uriner.." qui est amélioré par la miction, qui présente aussi de la flatulence..
#16690
Je trouve l'analyse de Joséphine très élégante.

Après Thuja, récidive de l'invagination : cela peut être considéré comme le retour d'un symptôme ancien. Mais dont on se serait bien passé... Natrum sulf parait le plus indiqué car il est complémentaire de thuja, a une forte probabilité d'agir dans ce tableau d'occlusion. Mais cela s'aggrave, les extrémités deviennent froides : veratrum album comme R1.

Et le tableau change à nouveau avec encore une fois quelque chose d'explosif : on est bien devant un miasme tuberculinique. Je pense dans un premier temps à hyosciamus qui aurait pu précéder veratrum. Puis ensuite à Strammonium son cousin (qui est plus luétique) qui s'agrippe à l'entourage, comme dans la vidéo, avec un détour vers gelsemium et son urine abondante. Mais j'imagine que le remède R2 est dans la rubrique donnée : "souhaite être porté"


Mon choix va vers SANICULA, qui agit de par sa composition comme un polychreste, proche de Calc carb et Silicea.
Dans ce cas-ci, on retrouve ce désir d'être porté, la transpiration du cuir chevelu, les extrémités froides pendant la fièvre qui peut être intermittente (vu dans la matière médicale de Clarcke). Les symptômes physiques qui changent constamment. L'antiperistaltisme (selle qui remonte), mais ça c'est une de mes extrapolations...

Je n'ai aucune expérience de ce remède, peut-être suis entrain de forcer les pièces du puzzle...
#16694
Bon, moi, c'est Chamomilla pour R2 qui me parle. Qui transpire de la tête, du cuir chevelu, qui peut avoir des douleurs abdo, des otites. Qui s'agrippe et pleure la nuit, qui peut aussi avoir les mains froides , qui est aggravé par le lavage de la tête et qui est photophobique.

Bon, j'avoue que c'est dimanche alors je me permets "de m'amuser en faisant ce cas" assez rapidement et sans réfléchir assez, probablement.
#16703
Au debut je me suis dit pt'et ANT-C avec ces histoires d'allergies alimentaires + l'eau sur la tête
Ensuite je me suis dit pt'et IGNATIA (si les problèmes de couple sont quasiment aussi vieux que les problèmes du petit..c'est envisageable mais on n'en sait rien...)

Pour R1 je pensais déjà à BELL (invagination avec inflammation des mesenteriques trés douloureuse à droite, toucher difficile à supporter,etc...) mais vu qu'il a été donné ensuite ça peut pas être ça.... donc je sais pas trop on va dire VERAT comme les autres même si je suis pas ultra convaincu...

Pour R2 je pense à LACHESIS
- Au vu de l'histoire d'invagination recurrente,
- Cumulé au fait qu'il desire se moucher alors qu'il est clair que son nez est sec (il n'y a rien à moucher...)
- Qu'il semble un peu en rajouter comme dit Josephine
- Qu'il chouine tout le temps même dans son sommeil
- Qu'il a une otite plus marqué à gauche qu'à droite ce qui nous fait un axe supérieur gauche/Inférieur droite caracteristique de LACH, si l'on prend l'invagination droite
#16732
Pour R1 je pense également à veratrum (invagination et surtout froideur+++ des mains)

Concernant R2 :
Enfant avec constitution fragile, de nombreuses pathologies déjà avec certaines +/- sérieuses (IIA,PNP), organisme globalement très affaibli.
Tropisme digestif marqué : nombreuses intolérances alimentaires, IIA à plusieurs reprises.
Dans la répert je retiens : - désir être porté
- gémit pendant le sommeil
- douleur pressive de l'oreille
- lavage tête agg
Lycopodium arrive en tête mais un autre remède pointe le bout de son nez et m'a paru intéressant dans ce cas : CARB V.
par Anne
#16751
Après avoir relu le quizz plusieurs fois ce we, ce qui me frappe c'est le changement continuel de symptomes :
apis.8, berb.8, carc.10+88, cimic.7, crot-t.1b, ign.3+8, kali-bi.7+8, kali-c.1b, kali-s.8, lac-c.7+8, lil-t.8, mang.8, phyt.8, podo.1b, puls.7+8, sabin.1b, sanic.7+8, tub.7+8, valer.1

Il nous faut un remède tuberculinique.
Quand je lis "transpiration de la tete la nuit en dormant ", je pense de suite à l'excellente MM de Sanicula, que nous a faite E.B dans PH version precédente.
L'enfant désire être porté : acet-ac., acon., ant-t., ars., aspar.7, bell.88, benz-ac., bor.3b+7, brom., carb-v., carc.88, cham., chel.3b+7, cina., ign., kali-c., kreos.3b+7, lyc., puls., rhus-t., sanic., staph., sulph., verat.

Sanicula, n'est pas dans la rubrique "lavage de la tête agg" mais il n'aime pas les courants d'air sur la tete, et aime les enveloppements chauds à la tête, donc par extension cela pourrait convenir.

Je proprose SANICULA
#16770
J'ai omis d'expliquer mon choix : :x
Enfant mince , délicat , grincheux , geignant
Désir être porte ,
il a besoin de l'attention de sa mère
agg au froid sur la tête ,
Sujet a des pb ORLchroniques
États sont rapidement alternants
Il a tj qq chose , intolérant a bp de choses
Et Constipation , inactivité du rectum? Mal au ventre
Polyurie,
Les remèdes bien indiqués ont échoués .......
Tu as du faire le tour avec calc Phos, tub, sil , ARS Alb.,MERC , lyc, Cham,
Tu ne parlés pas de Son odeur ??intolerance au lait ?
tout cela mène a SANICULA AQUA


rappel.
Eau riche en phosphates,silice,magnésium, chlorurés de Na , de mg, de Phos, , borax, sulfatés de calcium,bicarbonatés de fer , iodure de Phos carbonate de lithium :shock:

Cela explique son action
Un grand remède
Mais j'ai peut être tout faux
#16821
Bien bien tout ça
Vous avez tous trouvé Veratrum, souvenez vous en bien dans tous les problèmes aigus grave abdominaux.
Mais c'est le second médicament, celui qui correspond à l'état que j'ai filmé qui vous pose problème.
L'une d'entre vous s'en approché le plus près de la résolution du cas puis elle a malheureusement bifurqué.
Repassez vous la vidéo !
#16830
Il n'a jamais été bien , a fait des pb pulmonaires , puis invagination,fièvre, pb intestinaux , ORL
Ce remède affecte profondément l'économie vitale .
Je me pose une question : les circonstances de sa naissance
Cordon ombilical autour du cou
Naissance laborieuse , asphyxié

" jamais bien depuis .... "

De plus , tu as pense a PULSATILLA , mais l'ambiance n'y était pas
." CARBO VEGETABILIS réussit quand PULSATILLA échoue.

Oui la quantité à son importance ,du[…]

COVID exemple standard

Vive l'Homéopathie, Vive les Barbus !! :)

un arbre qui cache la foret

Après réflexion, Lycopodium est trop[…]

Bonjour si vous y arrivez je veux bien un petit […]