#25098
Roméo : c’est le chat de ma petite Maman, 89 ans.
Problème récent : depuis le 15 oct 2013, Roméo s’est mis à beaucoup maigrir. Il ne voulait plus manger. Il est devenu apathique, il ne voulait plus sortir, en particulier le soir. Ou encore, il réclame à sortir, et puis reste couché sur le paillasson, à regarder vers le jardin, il ne sort pas. Contrairement à l'habitude depuis qu’il est malade, il fait ses besoins dans la maison, dans une litière jour et nuit. Urines abondantes, selles très moulées, sèches. Il semble avoir une gêne dans la bouche pour manger.
Chez le vétérinaire, une échographie rénale a montré une augmentation de taille homogène des 2 reins, à la prise de sang, trop d’urée, une insuffisance rénale, avec une créatinine à un taux élevé (au moins 2 fois le seuil sup à la normale pour un chat). Un traitement lui a été prescrit, qui lui est administré. C’est surtout l’antidépresseur (qui a un but d’améliorer l’appétit) qui fait nettement de l’effet, Roméo dévorant tout ce que Maman lui donne pendant les 4 à 5 jours qui suivent l’administration du médicament. Puis, il recommence à ne plus manger. Depuis ces traitement, Roméo est devenu plus agressif envers Maman, et sort ses griffes en cas de contrariété.
Roméo est un chat mâle noir de 14,5 ans, castré.
Roméo est né dans une famille anglaise, qui avaient de nombreux animaux. Sa mère est morte quand il était très jeune, laissant une grande fratrie. Fait remarquable, Roméo, le plus gros et le plus robuste de la fratrie, s’est occupé de tous ses frères et sœurs. Une vraie nounou.
C’était le chat préféré du monsieur anglais. Il était très calin. Il fuguait souvent. Par ailleurs, il posait des problèmes en raison de son intolérance vis-à-vis de l’autre chat de la famille, et des autres chats alentour, les chats du quartier, avec lesquels il se battait souvent. Tant et si bien, que malgré l’attachement que le monsieur avait pour son chat, cette famille anglaise s’est décidée à donner Roméo à Maman, qui, elle, venait de perdre son chat précédent. Maman habite un bourg, dans une villa, sur un terrain arboré de 2000 m².
Le changement de propriétaire de Roméo, qui avait alors 10 ans, s’est fait de la façon suivante : Maman garde des petits chiens, à la journée, et c’est d’ailleurs comme cela qu’elle a rencontré cette famille d’anglais. Ils recherchaient une personne pouvant garder leur chien. Maman attristée par la perte récente de son chat, n’a pas dit non quand ces personnes lui ont proposé de faire un essai avec Roméo, lors du gardiennage de leur chien. Ainsi, chien et chat étaient ensemble chez Maman, la transition serait peut-être moins difficile pour Roméo. La garde des 2 animaux a duré une semaine environ. Rien à signaler. Les 24 premières heures passées chez Maman après le départ du chien, Roméo les a passées à aller se cacher, dans des coins sales des hangars, pleins de crottes de rat et de toiles d’araignée ; 24h après le départ du chien, Roméo a fugué 4 jours avant de revenir, et de ne plus jamais fuguer. Quelques mois après, le chien est revenu, en garde, de nouveau, pour quelques jours. Rien de spécial à signaler. Le monsieur anglais a été très déçu par Roméo, car il ne lui a manifesté aucun intérêt lorsqu’il est venu rechercher son chien.
Roméo s’est très bien adapté à Maman, il est gentil, calin, gourmand. Pendant le repas, il s’asseyait en face de Maman, sur la table, à 20 cm de son assiette. Il venait sur ses genoux quand elle regardait la télé, dormait souvent avec elle. Mais il sortait aussi la nuit, qui semblait être sa période d’activité la plus intense. Il se laissait facilement soigner, mettre un cachet dans la gueule.
Il est resté très querelleur, mâle dominant, il se battait avec les autres chats du quartier. Il est revenu à plusieurs reprises blessé, en particulier au niveau de son œil droit. Il n’aime pas les chats. Mais il aime bien les chiens, en particulier les petits chiens, qui défilent régulièrement chez Maman pour gardiennage. Quand les chiens sont gros, ou que les petits chiens sont remuants, agités, il se cache et grimpe en haut des placards, hors de leur portée.

Avez-vous une idée pour aider Roméo, gentil compagnon de ma petite Maman ?
#25286
Je pense que je vais pas vraiment être plus utile... (et puis il est quand même vieux pour un chat donc....)

Je regarderais SULPHUR en priorité puisqu'il semble avoir:

. une perte d'appetit avec soif conservé (sinon je ne comprend pas comment il pourrait avoir une quantité d'urine abondante)
. des selles sèche (il me semble me rappeler qu'à chaque fois que j'ai marché dans une merde de chat... :x je les remerciais pas d'avoir des selles plutôt molles :x :D )
. Il semble être devenu dépressif/paresseux

Apparement il y a pas mal de ces symptômes dans une rénomegalie chez le chat... mais je vois pas quoi dire d'autre de + intelligent de toute façon...
je me vois mal vous dire de lui filer CAUST ou LAC-DEL parce qu'il s'occupait de sa famille... :lol: :lol:
#25386
Bonjour à tous, et merci à Gilles63 et à Dynamis pour leur réponse.

J'ai lu la MM concernant Kali-i, je suis allée chez ma mère (j'y suis actuellement) et ai trouvé Roméo en bien meilleure condition physique et comportementale qu'il y a un mois. Il fait sa toilette, grimpe de nouveau aux arbres, se bat de nouveau avec son collègue voisin. Pour l'instant, les traitements allopathiques du vétérinaire ont donc semblé agir, ils sont terminés.

J'ai préparé un flacon d'eau avec un granule de Kali-i 5 CH, puis dilué dans 5 verres d'eau et lui en ai donné depuis hier (sam 23/11) une cuiller à café mat/soir. Pas facile, ça griffe un chat (preuve qu'il a retrouvé du tonus), du coup j'ai demandé à ma petite mère de lui mettre une cuiller à café du flacon chaque matin dans son bol d'eau fraîche. Et puis, on verra, je vous dirai.

A bientôt, Françoise.
#26249
Bonsoir Gilles,

Je ne sais pas répondre à ta question.
J'étais pendant un week-end chez ma mère, j'ai donné tout de suite kali-i, et n'ai pas constaté de changement radical en 24h dans son comportement.
Cependant, je peux te dire que ma mère continue à lui donner dans son bol à la maison (il sort maintenant) son kali-i ; qu'il est nettement mieux, toujours d'après ma mère (je n'y retourne que le WE du 20-22 décembre) avec le pelage redevenu luisant, un chat qui mène à nouveau une vie de chat, et même ramène dans la maison un mulot pour jouer avec ! Il a la pêche !
Ma mère est retournée voir le vétérinaire qui ... était très surpris de le voir en si bonne forme, et lui a refait une prise de sang : l'urée et la créatinine restent un peu au-dessus des normes, mais nettement moins élevées qu'avant !
Donc, Roméo va nettement mieux, merci de ton intérêt, de ton aide, de tes remarques instructives et je te tiens informé de la suite.
Bien à toi, et à tous, Françoise.
#26250
Il y a un truc qui me chagrine ici...

Bien entendu c pas l'etat du chat puisqu'il semble aller mieux sur le plan comportemental et physique.

Mais ici vu que tu sembles dire qu'il allait déjà mieux avant que tu ne lui donne quoi que ce soit comme homéo (KALI-I)...on ne peut donc que conclure que c le traitement allopathique qui a d'une manière ou d'une autre fait qqchose de positif...

et à ma connaissance à chaque fois que c le cas, c'est parce que le traitement "allopathique" a, par hasard, eu une influence "homeopathique involontaire" comme en a cité plein de cas Hahnemann par exemple, sinon quand on arrete le traitement allopathique qui n'est que paliatif...tout repart comme en 40...

pourrais tu nous donner les noms des medocs donnés dans l'ordre de prescription par le doc ?? et essayer de nous faire un parrallèle du chat par rapport à ça ? etc...

au debut c'était :

1) rénomegalie + depression pour lesquelles il a donné Antidepresseur (quoi ?)

2) puis tu nous dis qu'il bouffe plus mais devient aggressif...puis redepression aboulique, etc...


a quel moment alors le jeu s'est calmé et abandon de medoc ? etc.... (et si tu pouvais nous donner des date même approximatives pour chaque trucs important...du genre debut/fin traitement qu'il soit allopathique ou homeo ca serait pas bien)
#26443
OK Dynamis,

le WE prochain, je vais chez ma mère et pourrai te donner tous les renseignements.

Oui, il s'est amélioré avant de donner Kali-i.
Il continue à aller bien, apparemment, en ayant arrêté tout traitement allopathique, et poursuivant kali-i, dont je vais essayer d'évaluer l'impact.

Merci de l'intérêt que vous portez à Roméo ! A bientôt, Françoise.
#26797
Bonjour Dynamis, bonjour à tous,

Roméo va maintenant très bien, ouf !!!

Pour reprendre chronologiquement ce qui s'est passé :

15 oct : commence à se détériorer : maigrit progressivement, apathique, ne mange plus guère, ne sort plus, fait ses besoins dans sa caisse nuit et jour, semble gêné par quelque chose dans sa gueule sans corps étranger, son poil devient terne, se met en paquets.

21 oct : visite chez le vétérinaire : rénomégalie bilatérale homogène, insuffisance rénale avec créat à 42 (norme pour le chat environ 16).
Prescription
- de Sémintra (telmisartan) 3 mg/j, soit 2 cc de cette solution très sucrée que Roméo aime bien,
- de Mirtazépine 15 mg 1/2 cp à renouveler tous les 3 à 4 jours (un anti-dépresseur prescrit pour stimuler l'appétit)
- d'alimentation spécifique vétérinaire qui s'appelle RENAL (faible teneur en phosphore, EPA/ANA, sécurité digetive, complexes anti-oxydants) que Roméo n'aime pas du tout !
- et d'une hydratation abondante, débutée chez le véto, avec des injections sous-cutanées de 10ml à chaque injection de sérum physiologique. Le maximum possible !

23 oct : reprise d'un certain appétit, Maman lui donne à manger des boîtes du commerce dont il rafole habituellement, et qu'il mange volontiers. Au bout du 2ème jour, il ne se laisse plus faire pour les injections sous-cutanées de sérum phy. Il devient même agressif vis-à-vis de Maman.

27 oct : lorsque je quitte ma mère, le pessimisme est à l'ordre du jour, il reste toujours aussi apathique... et ne mange que dans les 3 jours qui suivent l'administration de l'anti-dépresseur.

du 6 au 11 nov : l'état du chat est stationnaire, dans le médiocre, les traitements du vétérinaire poursuivis. Pendant ce temps là, à Lyon, dans l'ambiance chaleureuse de l'examen et du séminaire de Farokh Master, le cas de Roméo est discuté et de l'aide est proposée de toute part.

17 nov : j'écris un post sur le forum auquel Gilles63 me réponds rapidement.

23 nov : je retourne chez ma mère, et constate que le chat est beaucoup mieux, le traitement du vétérinaire est terminé, il a repris un peu de poids, mange peu mais plus régulièrement, son poil est moins terne mais toujours en paquets, il fait toujours ses besoins dans sa caisse, mais la nuit seulement. Il sort un peu. L'amélioration a dû être progressive depuis mon dernier passage, mais elle est nette.
Je lui donne donc kali-i 5 CH 1 granule dilué dans 25 cl d'eau, une cuiller à café dans le bol d'eau fraîche duquel il doit boire quelques lampées seulement par jour... que ma mère continuera à lui donner chaque jour jusqu'à maintenant.

10 déc : pour "savoir quoi", ma mère retourne voir son vétérinaire, tout surpris de trouver le chat en meilleure forme, qui dose sa créatinine redevenue presque normale (18) et qui lui represcrit le même traitement. Maman ne le lui donnera pas, en dehors de l'alimentation RENAL que Roméo semble apprécier désormais. Progressivement, reprise de la normalité chez Roméo.

20 déc : en retournant chez ma mère juste avant Noël, Roméo est redevenu tout à fait normal. N'a plus d'autre traitement que le kali-i. La caisse est rangée.

Je pense qu'il va pouvoir arrêter de boire ses infinitésimales doses de kali-i, qui lui ont peut-être donné du punch ! comme aux autres chiens qui sont venus pour gardiennage ces derniers temps !

Voilà le déroulé de l'histoire. Je ne suis pas certaine de l'impact du médicament homéopathique chez Roméo, j'attends vos analyse. De toutes façons, merci à tous, et à Gilles et Dynamis en particulier, de vous être intéressés à Roméo ! Bonne année 2014, Françoise
#26807
Merci, Françoise pour ce point détaillé!
Très contente que Roméo soit tiré d'affaire.
#26815
ouais. Merci françoise

ca fait toujours plaisir les histoires bien présenté, chronologiques avec dates, avec juste des faits et le min d'extrapolation... (c pas + long à faire en plus...c même svt l'inverse)

même si je doute qu'on sache vraiment un jour quel medoc a retabli un equilibre suffisament pérenne, entre l'antidepresseur ou le telmisartan...
...pour preuve vu que le veto semblait vouloir un remettre une couche du même traitement...ce qui veut assurément qu'il doute que le traitement soit perenne (tort ou raison ?) car il ne doit pas en avoir l'habitude.
#27013
Bonsoir, merci de votre intérêt à tous,

oui, oui, kali-i reste dans la trousse de pharmacie au cas où...
Je vous tiens informés de l'état de Roméo (j'y retourne fin janvier).
A très bientôt, F.
#31268
Coucou à tous,

je suis de nouveau chez ma mère, Roméo se porte comme un charme. Aucune rechute, il refait même de l'escalade de murs pour atteindre des fenêtres peu accessibles... Bref, la grande forme !

A bientôt, F
quiz vaches yeux ulcérés

comme ça ,sans reportorier ,je pense &agrav[…]

Merci Yohann, J'avais pas vu passer le quizz dat[…]

Je ne pensais pas que la thématique concern[…]

CAS 16 STRESS

Bonjour, Désolé, je fais les quiz[…]