Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#31640
En voilà un qui m'a echappé... :-x :lol:
Y a des remèdes comme ça...vous avez beau avoir lu leur différentes mat mat des dizaines voire des centaines de fois...vous savez pas pourquoi...mais ils veulent pas s'imprimer ces ptits salauds !! :lol: :lol: ce qui fait que le jour J et ben vous le trouvez pas !
Mais vous savez quoi ? C justement à ça que servent les Cas cliniques : parce que bizzarement eux en général on s'en rappelle !
Donc voilà un plutôt assez bon archetype de ce à quoi peut ressembler le remède XX






Pietro Brandi, de Mosciano, homme robuste de soixante-trois ans, fut atteint d'une pulmonie à la suite d'un refroidissement.

Face gonflée. Douleur pongitive près du cartilage xyphoïde, s'exacerbant quand il respirait ou toussait. Resserrement pénible de la poitrine l'empêchant de rester couché. Douleur sourde dans l'intérieur même de la poitrine. Toux avec expectoration abondante de matières cuites , surtout le matin. Fièvre avec pouls plein. Sensation d'aridité dans la bouche. Peau sèche. Sécrétion fréquente d'urine. Selles liquides. Angoisse d'esprit et agitation de corps. Mélancolie. Il croyait sa mort certaine et prochaine.

Il reçut XX 16, 1 goutte, le 3 décembre, au matin, second jour de la maladie.
Le lendemain, son fils alla annoncer au médecin que son père avait reposé la nuit et que les douleurs avaient disparu. Il ne restait plus que la toux, qui cessa trois ou quatre jours après, sans autres médicamens.
par Anne
#31644
Qu'est ce qu'on entend pas par matières CUITES ??

Je verrai bien une sorte de Bry ( c'est mon truc en ce moment !! :lol: :lol: ), qui n'est pas amél par le fait de se coucher sur le coté douloureux.

Dl du sternum en toussant
toussant, en : coughing, when : bell., bry., Chel., Chin., Cor-r., KALI-BI., kali-i., Kali-n., kreos., Osm., ox-ac., Ph-ac., Phos., Phyt., Psor., Rumx., Sang., Staph., sulph., Thuj.,

A part Bry, je repère dans cette liste Chel et Kreos
Kreos n'a pas la sécheresse de la bouche, ni la peur de la mort.
Je tenterai bien Chel ce grand remède de pneumonies.
Chel couvre l'agg en étant allongé, l'expectoration abondante, la miction fréquente, les selles liquides, Je n'ai pas trouvé de douleurs punctiformes pour Chel, (génant car modalité bien précisée dans le cas ), et j'aimerai confirmer les expectorations ( cuites = sang ??)
par didier
-
#31645
Je crois que c'est chel :D
par apus
-
#31646
Je n'ai pas trouvé de douleurs punctiformes pour Chel, (génant car modalité bien précisée dans le cas ), et j'aimerai confirmer les expectorations ( cuites = sang ??)[/quote]
Il y a bien la keynote de la douleur à la pointe de l'omoplate droite
par Gyromède
-
#31647
De mémoire il me semble bien que Kali bichromicum a des douleurs localisées en pièce de monnaie (punctiformes).

Kali bichromicum peut avoir une diarrhée chronique le matin et des mictions fréquentes ainsi qu' une bouche sèche (associée souvent à des aphtes partout dans la bouche).
Avatar de l’utilisateur
par Dynamis
-
#31648
Anne a écrit :Qu'est ce qu'on entend pas par matières CUITES ??
Aucune VERITABLE idée = je m'etais dit que ça devait vouloir dire que l'expectoration devait être de type un peu "solide"...
Du genre comme quand on cuit du blanc d'oeuf quoi... :lol: :roll: je sais = imparable comme logique :lol:

apus a écrit :Il y a bien la keynote de la douleur à la pointe de l'omoplate droite
Si tu parles bien du cas present...je ne vois pas où tu vois ça ?!? :)
par apus
-
#31649
apus a écrit :Il y a bien la keynote de la douleur à la pointe de l'omoplate droite
Si tu parles bien du cas present...je ne vois pas où tu vois ça ?!? :)[/quote]

Ce n'était pas en rapport avec le cas présent mais en réponse à la remarque d'Anne
par Gyromède
-
#31650
Les expectorations cuites/solides pourraient très bien être comme celles de Kali bichromicum :
Remontée de glaires tenaces, surtout le matin ; ces glaires, ces mucosités, viennent souvent des narines postérieures, du rétro rhino pharynx.
Ulcérations, excavées, avec un exsudat jaune tenace.
Les narines paraissent pleines de bouchons indurés,
Avatar de l’utilisateur
par Athelas
Diplômé PH
#31652
Salut,

D'abord le terme pulmonie m'a fait tiquer, kesako ? Il semble que cela soit désuet, comme équivalent moderne on aurait pneumonie ou tuberculose.
Pourquoi Dynamis tu intitules le quizz pleurésie (ce qui n'est pas tout à fait la même chose), qu'est ce qui te fait penser qu'il y a un épanchement ? Si mes souvenirs de sémio classique sont bons on a plutôt des coups de poignards dans une pleurésie majorés à l'inspi. Pas très ressemblant avec cette douleur localisée du sternum et la douleur sourde ??

A priori si c'est une pleurésie ou une pneumonie, rien d'anormal avec l'< à la toux et en respirant plus fort.

Ça m'évoque par certains côté Bry : on a un assèchement, bouche sèche, et des éliminations (urines, selles aqueuses) mais le reste colle pas vraiment.
Matières cuites = matières desséchées ?

THORAX /DOULEUR /Sternum /endroits limités, en des
anac, puls, ruta
?
par Anne
#31654
oh la la...quelle passoire cette cervelle :cry: :cry: ...bien sûr Kali-bi = douleur punctiforme !!! ..et on l'a vu dans des quizz précédents pour ses douleurs punctiformes, et pour des toux avec expectoriation abondante, visqueuses, collantes.

Et Ed nous rabache de regarder en 1er les remèdes qui ont une valorisation relative, le seul de ma liste avec une val relative 3..est kali-bi !!!
kali-bi couvrirait très bien le cas.
Kali-bi est 3eme degre pour expectoriation de consistance ferme ( = cuite ?)
J'irai me balader dans le Héring ce we pour essayer de faire un DD dans cette pneumonie entre Kali-bi , Chel et ??
par apus
-
#31658
Le matin du second jour de la maladie: aconit encore jouable me semble-t-il( et on peut supposer que le début a été la veille au soir)
suites de refroidissement, fièvre avec pouls plein, agitation physique, anxiété avec prédiction de la mort, aspect du visage, peau sèche, diarrhées. Un petit bémol pour les mictions fréquentes à vérifier :?
par apus
-
#31659
Ce cas me fait un effet "aussi vite arrivé que guéri" avec une seule goutte du remède...
Mais cela me semble trop simple car difficile de croire que Dynamis n'y aurait pas pensé :roll:
par didier
-
#31660
Je ne sais pas, en fait, je suis fasciné par la connaissance qu'ils avaient, ces homéopathes. Le gars arrive à tirer quelque chose de ce cas, impressionnant!
Avatar de l’utilisateur
par Jihem
-
#31663
Pietro Brandi, de Mosciano, homme robuste de soixante-trois ans, fut atteint d'une pulmonie à la suite d'un refroidissement.
Angoisse d'esprit et agitation de corps. Mélancolie. Il croyait sa mort certaine et prochaine.
Ces deux symptômes indiquent déjà un remède évident. Le visage tuméfié laisse Aconit comme remède le plus important.
Le différentiel est difficile car chez est aussi un sacré remède mais il n'y a pas cette <froid
par Gyromède
-
#31666
La face gonflée va bien aussi avec Kali-bi au premier degré.

VIG : BOUFFI : FC : BLOATED : acon., agar., ant-t., apis., apoc., arn., ars., aur., bar-c., bell., bry., bufo., cact., calc., camph., carb-s., cedr., cham., chin., chlor., cina., cocc., colch., con., cop., crot-c., crot-h., dig., dirc., dor., dros., dulc., elaps., ferr., glon., graph., guare., hell., hippoz., hura., hydr-ac., hyos., hyper., ip., kali-bi., kali-c., lach., laur., led., manc., merc., nat-c., nat-m., nux-v., oena., op., phos., plb., puls., samb., sang., senec., sep., sol-n., spig., spong., stram., sulph., thuj., vesp., vinc.,

Très intéressant. Je n'ai pas lu de […]

Comorbidité chez Vithoulkas

Moi non plus je ne comprends pas pourquoi il est t[…]

Merci pour les infos !

Le règne de Knock

Je partage cet excellent papier : Covid-19 : Kno[…]