par Omega
-
#4002
Bonjour a tous

Je tenais à remercier M.Broussalian et Nico pour avoir ouvert ce forum aux particuliers , grâce à vous , nous pouvons trouver à travers ce forum des réponses à nos interrogations.
Je ne suis pas un professionnel de santé , je suis simplement passionné d 'homéopathie depuis plusieurs années , j 'ai eu des échecs et également des réussites.
Dans un cas j 'ai pu clairement observé la lois de guérison (du plus récent symptôme au plus ancien , lois de Hering).
Je suis toujours étonné , quand vous avez ciblé le bon remède , celui ci agit comme une "bombe".
Mais depuis quelques temps j 'ai l 'impression de "piétiner" , en effet le remède semble bien choisi , il a agit (pendant 6 mois) mais n 'agit plus lors des prises additionnelles des doses sèches même en changeant la dilution.
la phase liquide est elle une solution pour passer à l 'étape suivante ?
j 'ai bien aimé les vidéos sur les piliers et les questions en direct

Sincères Salutations

et encore merci pour ce partage.
par Granule
-
#4003
Je suis heureuse de lire ton témoignage.
Ça confirme ce que nous disait M.Broussalian lors de la formation, et Nico sur le forum,
de l'importance de s'impliquer et d'interagir sur ce forum.
Merci à toi.
par Cécile
#4028
Omega a écrit :Bonjour a tous

Je tenais à remercier M.Broussalian et Nico pour avoir ouvert ce forum aux particuliers , grâce à vous , nous pouvons trouver à travers ce forum des réponses à nos interrogations.
Je ne suis pas un professionnel de santé , je suis simplement passionné d 'homéopathie depuis plusieurs années , j 'ai eu des échecs et également des réussites.
Dans un cas j 'ai pu clairement observé la lois de guérison (du plus récent symptôme au plus ancien , lois de Hering).
Je suis toujours étonné , quand vous avez ciblé le bon remède , celui ci agit comme une "bombe".
Mais depuis quelques temps j 'ai l 'impression de "piétiner" , en effet le remède semble bien choisi , il a agit (pendant 6 mois) mais n 'agit plus lors des prises additionnelles des doses sèches même en changeant la dilution.
la phase liquide est elle une solution pour passer à l 'étape suivante ?
j 'ai bien aimé les vidéos sur les piliers et les questions en direct

Sincères Salutations

et encore merci pour ce partage.
Plus de doute... Inscris toi à la formation avec nous !!!
par Aminda
-
#4037
J'ai d'abord essayé les doses liquides sur moi avant de les faire prendre à d'autres. Le fait de diluer et de dynamiser les granules ou les globules décuple l'effet thérapeutique, les lois de guérison de Hering sont visibles à chaque coup, mieux vaut être prévenu du retour des symptômes anciens...
par Nico
-
#4057
Merci pour vos encouragement Omega ! ;)
Avatar de l’utilisateur
par Edouard Broussalian
Staff
#4087
Merci Omega ! Nous faisons de notre mieux en espérant que les suivants reprennent le flambeau, parce que moi à la base je suis un gros flemmard et je me retrouve embringué par erreur.
Vous n'obtiendrez dans l'Art de guérir que des coups heureux tant que vous n'aurez pas étudié l'Organon à fond pour démarrer. Nous sommes à votre disposition :-)
par Joséphine
Diplômé PH
#4088
Pour Omega :
C'est le moment de s'inscrire à la formation. On se régale, et rien ne vaut les cas cliniques live et l'étude de l'Organon pour progresser. ;)
par Omega
-
#4102
Bonjour

Merci à tous pour vos bons conseils , je ne doute pas de la richesse de la formation , mais étant non professionnel , le prix plein tarif me rebute pour m 'y inscrire , car j 'en ai uniquement un usage familial.
Peut être un jour le prix étudiant pour les particuliers ?
dans l 'attente , je vais explorer l 'Organon

merci encore pour vos réponses

Bon Dimanche
par Florence
-
#4112
Bonjour Omega,

Je lis que vous êtes en Bretagne. De loin, et vue du ciel, elle est petite - et charmante ! Quand on y vit, les distances sont vite longues et coûteuses (et polluantes, eh oui) !

http://www.carte-des-membres.com/fr/planete-homeo/

Je suis donc également en Bretagne, et simple particulière, enthousiaste et curieuse, et définitivement depuis la découverte de Planète-Homéo cet été !

Je suis venue à l'homéopathie par une médecin qui m'a épatée par son écoute et l'effet d'un médicament qu'elle a donné à mon fils il y a maintenant presque deux ans. J'étais alors ignorante de sa vocation, de l'homéopathie ("vraie", puisqu'il faut le repréciser), seulement en dérive de la médecine conventionnelle, pour de multiples raisons, aussi pragmatiques que politiques, recherchant alors en tout médecin la "spécialité" homéopathe, mais en aveugle (et ayant donc expérimenté un moment la dite pluraliste). Cette médecin a pris, peu de temps après le début de mon intérêt pour son art, sa retraite... Tous mes hommages et remerciements à elle, si elle connaît Planète-Homéo !

Je me suis rendue récemment chez un autre praticien, assez éloigné de ma résidence très campagnarde, pour le savoir véritable homéopathe. Le délai de rendez-vous a été d'environ un mois, et il va bientôt partir... en retraite. Accablement. Je crois observer que toute une génération s'en va, laissant le désert derrière elle...

Nous ne sommes pas suffisamment malades chez moi pour ressentir le manque crucialement. Mais, en plus d'un regard dépité sur notre monde, tous mes engagements en bien des domaines, et un style de vie au diapason de mes engagements, je vois celui pour l'homéopathie désormais essentiel. Il s'agit de la santé sans laquelle plus rien ne va.

Suivre la formation - tant je me pose des questions et cherche à comprendre l'homéopathie - a été une grosse question pour moi, d'autant que j'y décèle une vérité, simple et directe, comme notre monde en a tant besoin. J'y repense en ce moment comme un super-cadeau de Noël ! Mais je n'ai aucune vocation médicale. Je crains même la maladie, et ses manifestations les plus physiques... La connaissance du corps me paraît incontournable pour se prétendre thérapeuthe : une conversion de vie. Et surtout j'ai tellement de dépenses nécessaires à ma propre survie et à celle de mon activité professionnelle (dans le bâtiment) que le choix me semble fait... Commencer une ou deux leçons, et je serais "cuite" pour m'embarquer au long cours. J'en reste donc à la compréhension "autodidacte", l'Organon, quelques questions ici à Planète-Homéo et sa fidèle fréquentation, même pas d'expérimentations sérieuses, comme vous nous dites l'avoir fait avec succès.

Nota : je crois avoir compris que l'on peut suivre à la carte la formation. Ce n'est pas forcément très clair encore pour moi. Il doit se trouver sur le site les réponses idoines. Peut-être Nico saura encore une fois être le merveilleux guide des lieux ? ;)


En tout cas, ce message très descriptif est pour me signaler à vous comme "supporter" bretonne de l'homéopathie, de me sentir littéralement en déshérence de professionnels : prête à faire ce qui entre dans mes moyens - matériellement réduits -, pour elle, si la conviction fait parfois d'autres miracles...

Un moment, après première lecture de votre message, j'ai pensé association, activation d'un réseau breton, à partir de celui des médecins qui se connaissent je crois tous assez bien (avec certaines limites aussi, ai-je compris) : un réseau porté par ceux d'entre eux qui le souhaiteraient et des particuliers, comme vous, ou moi, ou des patients qui voient leur médecin partir en se demandant ce qu'ils vont devenir. D'ores et déjà, je signale Planète à toute personne qui peut s'interroger dans ce domaine, laboure mon cercle proche. J'ai eu quelques échanges sur le problème avec le médecin homéopathe rencontré récemment !

Dernière chose : le panorama que je dresse de l'homéopathie en Bretagne est peut-être erroné. Il émane de ma seule expérience, somme toute très limitée. Voyons alors, et voyons aussi devant, avec ce que nous pouvons sincèrement, peut-être ?

Homéopathiquement vôtre !
par Nico
-
#4151
Florence a écrit :je crois avoir compris que l'on peut suivre à la carte la formation. Ce n'est pas forcément très clair encore pour moi. Il doit se trouver sur le site les réponses idoines. Peut-être Nico saura encore une fois être le merveilleux guide des lieux ? ;)
Avec plaisir ! On pourrait dire que la formation est à la carte, chaque année contient 10 modules de cours.
Chaque module dure environ 1 mois et contient 8 heures de cas cliniques, et 12 heures de théorie.

Il n'y a pas d'engagement, vous pouvez tout à fait prendre le premier module (mois de septembre en l’occurrence), et voir ci cela vous plait ! :)

Lors du dernier sondage en octobre, 100% de nos étudiants recommanderaient la formation Planete Homeo ;)
par CATHERINE
-
#4172
Pour Florence,
Je peux vous transmettre si vous le souhaitez les coordonnées d'un homéo à Nantes (uniciste évidemment ! et qui travaille dans les règles de l'art). Peut-être Nico pourrait-il vous donner mon adresse mail et vous me contacteriez directement par ce biais.

CATHERINE
par Nico
-
#4178
CATHERINE a écrit :Pour Florence,
Je peux vous transmettre si vous le souhaitez les coordonnées d'un homéo à Nantes (uniciste évidemment ! et qui travaille dans les règles de l'art). Peut-être Nico pourrait-il vous donner mon adresse mail et vous me contacteriez directement par ce biais.
CATHERINE
C'est très sympa Catherine, dés que Florence donne son feu vert je vous met en relation par email ;)
par Florence
-
#4208
Merci Catherine de votre proposition. Mon courriel est à votre disposition.
Et merci Nico de vos multiples prises en main ! :P

J'ai écrit beaucoup hier en décrivant beaucoup mon cas, comme illustration singulière mais limitée d'un problème que je vois, de ses potentialités aussi. Pas de temps ce midi, et peut-être faut-il carrément créer un post sur le thème...

Je m'interroge sur la réimplantation de l'homéopathie en Bretagne, activer un réseau, créer de l'intérêt, des vocations par l'initiative conjuguée des patients, des médecins encore en place ou partis, mais volontaires, toucher les étudiants en médecine (monde qui m'est étranger).

Le problème de carence de professionnels est plus ou moins fort selon les régions françaises, sans doute. Comment aider à une rapide innervation territoriale ? Relayer Planète-Homéo me paraît important ! Un enjeu pour tous.

Bon après-midi ! ;)
par Omega
-
#4227
Bonsoir Florence ,

En vous lisant je vois en vous une véritable passionnée et prête à diffuser les bienfaits de l 'homéopathie (la vrai) autour de vous.
Pour ma part j 'ai cherché autour de moi des homéopathes uniciste , et je n 'en n 'ai pas trouvé , c'est pour cela que je me documente et étudie la matière médicale pas à pas , j' ai longuement feuilleté le répertoire Homeo de kent ,ou j 'ai pu découvrir les différentes rubriques
mais cela ne suffit pas , rien ne vaut les années d'expériences des professionnels.
Je regrette simplement de ne pas avoir découvert l 'homéopathie bien avant.

J 'essaye d 'en parler autour de moi , mais j 'ai du mal à convaincre les personnes à qui j 'en parle.
beaucoup me dise j 'ai déjà essayé , et ils n 'ont pas eut de résultats , bien évidement ils ne se sont pas adressés au bon professionnel.

Je tire mon chapeau à M.Broussalian de transmette son savoir aux jeunes étudiants et professionnel de santé. , c 'est essentiel pour son développement.

En espérant qu 'il y a quelques étudiants et professionnel breton de santé inscrit à la formation , que nous pourrons conseiller bientôt à notre entourage.

Pour Nico , maintenant que je suis repéré , peux tu m ' ajouter sur la carte ---> 29000 Quimper


Bonsoir à tous et Kenavo
par vbouan
#4240
Bonsoir Florence et Omega,

Moi aussi je ne suis pas medecin et j'apprends l'homeopathie en....permanence.
J'apprends tres tres lentement !
A moitie bretonne, je suis tout a fait partante de decouvrir des homeo en Bretagne.
Nantes, je sais qu'il y en a de bon. Mais Rennes- Saint-malo ???????
Surtout si vous en decouvrez dites-le moi.

Omega, les cours sur planete homeo sont topissimes.
Pas d'erreur en s'inscrivant.
C'est vrai que l'homeo n'est pas facile, c'est une science et un art.
Et quand on n'est pas medecin on se pose toujours la question ne n'etre pas a notre place.
Mais ce dont je suis sure, c'est que je sais de quoi je parle, j'en parle autour de moi quand c'est possible (receptivite sinon je me tais, ca ne sert a rien, c'est une perte de temps).
Et j'aime pouvoir donner l'adresse d'un bon uniciste. (ca je crois que c'est le plus difficile....mais j'ai trouve, j'envoie chez Ed :-))))
Je leur dis choisissez Geneve, la Grece, la Nouvelle-zelande, ou l'Inde !
Bizarrement je n'en connais jamais la ou j'habite, ce qui fait que je preche dans le desert.

Allez vite il faut s'inscrire aux cours.

Veronique B.
Re-présentation - Luesinum

Re- bienvenue, Christophe ! Avec l'organon, la Mat[…]

Bonjour à vous, Je n'ai découvert […]

COVID et anosmie

Bonjour Olaf. Il existe un protocole de ré&[…]

Voici le dénouement. Mon vété[…]