par claire@
Diplômé PH
#52742
Bonjour,
Comme je suis en plein dans ma période d'allergie annuelle, je me posais une question par rapport à la posologie sur ce type d'aigu, faut il comme tous les autres aigus monter en quantité voire en dynaminsation ou un aigu allergique (qui par définition témoigne d'une hypersensibilité) est à traiter autrement.
par claire@
Diplômé PH
#52748
Mon miasme est syco-tub mais ma question était plus générale par rapport à l'aigu en lui même, si par exemple on est dans le cas d'une exacerbation du fond chronique, doit-on s'attendre à devoir donner le remède en quantité plus importante et à répéter plus souvent ou pas dans ce cas spécifique de l'aigu allergique.
par Terrasienna
Staff
#52749
Oui, bien sûr en exacerbation il faut répéter le remède plus souvent et en plus grande quantité, en général passer aux centésimales si tu es en LM histoire de taper de la même façon que le mal sur la force vitale.
par Sandalwood
-
#61519
je reviens sur ce vieux post... suite a la réponse de terrasienna qui me donne un début de réponse.
Les cyprès sont de retour cette année encore et depuis maintenant plus de dix ans malgré des tentatives de traitement constitutionnel (Sil et calc-p) rien n'y faisait... donc gestion de la qualité de vie à coup de arundo, Sabadilla (il me semble), sinapis en "basses dilutions" (7 /9 ch...) et surtout de corticoïdes dans le nez et d'anti histaminiques.
Reprenant confiance progressivement dans cette grande médecine qu'est l'homéopathie.... j'anticipe donc les symptômes (toujours les mêmes tous les ans) et retombe sur Sabadilla.
je commande une 200 ch Dunham et me prépare une bouteille.

Ma question initialement était la suivante.... puisque les symptômes sont assez dépendants du vent, de la quantité de pollen circulant,...peut-on imaginer prendre une 200 c très régulièrement sur deux ou trois mois? (j'avais l'habitude d'une utilisation très ponctuelle à cette dilution)

a ce jour cette question reste très théorique car après des prises (une goutte pure) à 24/12/24/24/12 heures d'intervalles depuis 48 heures plus aucun symptômes donc je patiente mon flacon sagement rangé...

merci de vos éclairages.
Une femme à secourir.

Cette période prolongée d’in[…]

Oui cela s'envenime : Pris à partie depui[…]

L'agité du bocal

Merci d'avoir détaillé Gilles.

Il y a une excellente biographie aussi dans le der[…]