par Emile
-
#57399
fantine a écrit : 29 oct. 2018, 21:09 Moi c'est surtout avec la dilution que j'ai un problème ici . Pourquoi n'aurait-on pas pu envisager une 30 ch par exemple ? :roll:
Oui, certainement attaquer le cas avec une 30 CH aurait très bien pu se faire et monter par la suite. Ce qui est intéressant à noter, c'est le démarrage direct avec une LM3 pour ce cas apparemment aigu ( on a pas d'information sur l'état miasmatique du patient) et puis l'envol jusqu'à la LM15 (Édouard a du faire ce genre de choses lorsqu'il a démarré son investigation des LM).

"1. Résumé de nos conclusions a[…]

Un conseil Homéopathique aux Pervers Narcis[…]

Présentation

Bienvenue Physalis, Un chemin plein de questionne[…]

Merci pour tous ces compléments d'informati[…]